Le portail des professionnels en France

Rechercher Psychologues à Saint-Denis (974)

Découvrez les meilleurs 10 près de chez vous


Comment fonctionne ProntoPro

Comparer

Des dizaines de professionnels certifiés sont prêts à vous aider

Choisir

Vérifiez le prix, les photos et les commentaires.

Contact

Écrivez aux professionnels directement dans le chat.

Gratuit et sans engagement.


Trouvez un Psychologue à Saint-Denis (974)

EM

Erika Marion; psychologue couple test personnalité à Saint-denis (974)

Erika Marion

Saint-Denis (974)

Erika Marion est psychologue couple test personnalité à Saint-denis (974). Elle est celle qui supervise toute seance avec un psychologue dans la réunion.

AM

Psychologue couple dialogue à Saint-denis (974)

Agathe Morvan Baruque

Saint-Denis (974)

consulter un psychologue psychologue couple deuil psychologie comportementale et cognitive à Saint-denis (974) psychologue couple thérapie psychologue couple entretien Agathe Morvan Baruque

GE

Gwoenael Etheve à Saint-Denis (974), psychologue pour enfant

Gwoenael Etheve

Saint-Denis (974)

Gwoenael Etheve combine une psychologie thérapie à Saint-Denis (974) à La Réunion. La prise en charge psychologue se fait généralement en suivant les termes du contrat à signer par le patient.

SB

Sandrine Bousquet à Saint-Denis (974), psychologue scolaire

Sandrine Bousquet

Saint-Denis (974)

Sandrine Bousquet vise une psychologie test personnalité à Saint-Denis (974) à La Réunion. Le psychologue cabinet oriente et arrange les techniques en optant pour des notions plus simplifiées.

AS

Agnès Colin à Saint-Denis (974), psychologie dialogue

Agnès Colin

Saint-Denis (974)

Agnès Colin intègre une psychologue bilan à Saint-Denis (974) en Seine-Saint-Denis. La psychologie entretien indique des facettes plus importantes et plus intéressantes selon les cas de figure étudiés.

SD

Sarah Dieazanacque, psychologue pour enfant à Saint-denis (974)

Sarah Dieazanacque

Saint-Denis (974)

Sarah Dieazanacque, psychologue pour enfant et spécialisée en psychologie comportementale prend en charge les enfants en difficulté scolaire. Consultations ouvertes tous les jours sauf week-end.

BM

Bar Marion psychologue tcc à Saint-denis (974)

Bar Marion

Saint-Denis (974)

pour consulter un psychologue à Saint-denis (974) il faut toujours opter pour la bonne personne, le psychologue Bar Marion à Saint-denis (974) psychologue tcc à Saint-denis (974)

SP

Stéphanie Tessier psychologue emdr à Saint-denis (974)

Stéphanie Tessier

Saint-Denis (974)

Stéphanie Tessier psychologue emdr à Saint-denis (974), psychologue conventionné à Saint-denis (974) et psychologie sociale qui fait plusieurs taches à la fois

JL

Joëlle Kuhn: psychologue clinicienne à Saint-denis (974)

Joëlle Kuhn

Saint-Denis (974)

Joëlle Kuhn est psychologie clinique à Saint-denis (974); son travail, des plus simples et complets, est suivit de,près par un psychologue arabe lui aussi docteur.


Psychologie clinique, accompagner les souffrances psychiques

Psychologie clinique, accompagner les souffrances psychiques - Jessica Arts - Psychologue à La Réunion

Jessica Arts - Psychologue à La Réunion

Jessica Arts - Psychologue à La Réunion

Un psychologue clinicien a pour mission d’aider les patients en situation de souffrance psychique. Nous avons rencontré Jessica Arts, psychologue clinicienne-psychothérapeute libérale installée à La Réunion depuis 1 an. Si elle a grandi à la Réunion, elle a quitté l’île à 17 ans, dès l’obtention de son baccalauréat afin de poursuivre ses études. En 2015, Jessica Arts obtient son master II en Psychologie clinique et psychopathologie, à l’Université Libre de Bruxelles et rentre rapidement à la Réunion. Après avoir travaillé dans plusieurs structures et institutions, notamment dans le social et le médico-social, Jessica décide de créer son activité en libéral. Elle propose aujourd’hui des consultations aux enfants, adolescents, adultes ainsi qu’aux familles dans le cadre d’une guidance parentale. Ces consultations peuvent se dérouler dans son cabinet, en téléconsultation ou à domicile. Jessica propose également des accompagnements individuels ou collectifs dans le cadre de missions institutionnelles et associatives. Enfin, elle s’est spécialisée dans la formation de professionnels et dispense ainsi des cours sur des thématiques telles que l'enfance, la famille, la parentalité…

Sommes-nous obligés de parler de tous nos problèmes à notre psychologue ?

L'accompagnement proposé par un psychologue repose avant tout sur une relation de confiance. Lorsque l'on consulte un psychologue, on doit donc se sentir libre d'aborder tous les sujets que l'on souhaite. Il faut parfois plusieurs consultations pour que cette confiance puisse s'instaurer. Toutefois, si on ne se sent pas à l'aise, on reste libre, à tout moment, de changer de professionnel. Outre la confiance, base essentielle de cette relation, il est important de savoir que le psychologue est également soumis à un Code de déontologie, qui garantit le secret professionnel et la confidentialité de vos propos. Aussi, même lorsque cette confiance est instaurée, il n'est pas obligatoire de parler de tous nos problèmes. Les besoins et objectifs de l'accompagnement sont toujours (re)définis par le patient et le psychologue. Les consultations ne sont donc pas des séances d'interrogatoire, et vous n'êtes pas forcé de répondre à toutes les questions.Si cela est vécu de cette manière, n'hésitez pas à en parler à votre psychologue et éventuellement à changer de professionnel. Par ailleurs, dans le cadre du travail engagé de votre part ou de l'accompagnement dont vous avez besoin, il n'est pas dans votre intérêt de mentir ou de mettre des freins. Si cela se produit, il est intéressant de se questionner sur la raison et éventuellement d’aborder ce sujet en consultation. Il est vraiment essentiel de choisir un professionnel avec lequel nous nous sentons en confiance, il ne faut donc pas hésiter à en rencontrer différents si cela est nécessaire.

Comment se déroule une consultation chez le psychologue ?

La manière dont se déroule une consultation dépend avant tout de l'orientation du professionnel. Il est fréquent d'entendre parler de canapé ou de divan lorsque l'on parle de psychologues. Cette disposition s'applique uniquement à la psychanalyse. Lorsque vous consultez un(e) psychologue, vous serez reçu assis en face à face. Les aménagements des bureaux varient d'un professionnel à l'autre (fauteuils, canapé, chaises, ...) mais l'objectif commun reste de proposer un espace où chacun pourra se sentir le plus à l'aise possible. Certains psychologues proposent également des téléconsultations, il vous appartient ainsi de choisir un espace adapté pour la consultation. La durée des consultations peut varier en fonction des professionnels et selon le type d'accompagnement proposé. Les consultations individuelles se déroulent en moyenne sur une durée de 45 minutes à 1 heure, les consultations de couple ou de famille peuvent durer plus longtemps (1h30), et le temps de consultation des enfants peut parfois être réduit (30 min). Toutes ces informations sont présentées par le/la psychologue lors de la prise de contact et/ou la première consultation. La fréquence des consultations est ainsi définie avec le/la psychologue en fonction de vous et de vos attentes et besoins. Les premières séances, en général les 2 ou 3 premières, consistent essentiellement à identifier et formuler vos besoins et attentes et à définir les possibilités d'accompagnement par le/la psychologue. Vous pourrez ainsi établir les objectifs et modalités de vos rencontres.

Quand a-t-on besoin de consulter un psychologue ?

Le besoin de consulter un psychologue est une expérience très subjective, propre à chacun. Parfois, certaines situations du quotidien, des difficultés rencontrées dans notre vie personnelle, familiale, ou professionnelle nous font ressentir un besoin de soutien, d'accompagnement. Il peut également s'agir de problématiques bien spécifiques, telles qu'un mal-être ou de la tristesse ressentis, des angoisses, du stress, des insomnies, un burn-out, une dépression... qui nous poussent à consulter un professionnel. Concernant les enfants et les adolescents, même s'il peut s'agir d'une demande de leur part, les besoins de consultations sont souvent repérés par les parents ou l'entourage, par exemple autour de difficultés scolaires ou relationnelles, de gestion difficile des émotions, d'agitation, de refus des règles et de l'autorité, de troubles du sommeil… Même s'il peut être difficile d'entamer cette démarche et de prendre contact avec un professionnel, la consultation chez un(e) psychologue restant encore aujourd'hui parfois stigmatisée. Chacun devrait pouvoir se sentir libre de rechercher un accompagnement professionnel à chaque fois qu'il en ressent le besoin. Nous sommes tous confrontés à des situations qui sollicitent nos capacités d'adaptation, activent nos schémas bien souvent inconscients, et à certains moments, les stratégies que nous avions mises en place jusque là ne fonctionnent plus, ou nous sommes tout simplement confrontés à une situation nouvelle, à laquelle nous ne savons pas comment faire face. Il s'agit alors de pouvoir être accompagné par un professionnel afin de repérer nos ressources, voire développer d'éventuelles nouvelles stratégies, afin de pouvoir surmonter cette situation qui nous pose problème, ce qui nous empêche, à un moment de notre vie, de continuer à avancer. En ce sens, il reste possible d'envisager une durée de l'accompagnement proposé par le ou la psychologue. Vous restez à tout moment libre d'arrêter les consultations, soit parce que les objectifs définis ont été atteints, soit parce que vous n'en ressentez plus le besoin, ou encore parce que vous souhaitez changer de professionnel. Le ou la psychologue pourra également vous proposer que les consultations prennent fin lorsque les objectifs ont été réalisés par exemple, il/elle pourra également vous ré-orienter vers d'autres professionnels en fonction de vos besoins et de ses possibilités d'accompagnement.

Quelles sont les principales différences entre un psychologue et un psychothérapeute ?

L'apparition ces dernières années d'autre termes tels que psychopraticien, psychosomaticiens, psychosomatothérapeute ou psycho-relaxologue induit un flou chez les personnes qui croient aller consulter un psychologue spécialisé dans telle ou telle branche. Or, dans l'immense majorité des cas, il s'agit de praticiens qui ne peuvent prétendre à aucun des 3 titres actuellement protégés en France : psychologue, psychiatre et psychothérapeute. Ces titres vous garantissent une formation solide et sérieuse. N'hésitez pas à demander à votre interlocuteur s'il est psychologue, psychiatre et/ou psychothérapeute. Vous pouvez également lui demander son numéro ADELI, qui permet de vérifier que ce professionnel est bien enregistré auprès de l'Agence Régional de Santé du département dans lequel il exerce. Il est important de prendre soin de notre santé mentale et ne consulter que des professionnels qualifiés. Vous limitez ainsi les risques de vous retrouver pris dans des thérapies parfois douteuses et vous vous assurez l'accompagnement d'une personne réellement formée. Les psychologues, psychiatres et psychothérapeutes ont un rôle similaire car ils exercent dans le même domaine, celui de la santé mentale : ils sont habilités à apporter un soutien et une aide psychologique face aux symptômes présentés et leur métier est réglementé et strictement encadré par la loi. Les différences concernent notamment leurs statuts : Le psychologue a un titre protégé par la loi n° 85-772 du 25 juillet 1985. Il existe différents psychologues : celui que l'on consulte pour des difficultés d'ordre psychologique est un psychologue clinicien, titulaire d'un Master en psychologie clinique et psychopathologie. Il peut proposer des entretiens à visée thérapeutique, des tests divers, également des séances de couple, ou de groupe. Le psychiatre est un médecin qui s’est ensuite spécialisé dans les troubles psychiatriques. Il propose souvent des entretiens thérapeutiques au même titre que le psychologue. Il peut également rédiger des prescriptions médicales et proposer des traitement médicamenteux. Il peut également proposer ou imposer (dans de très rares cas) une hospitalisation dans un centre spécialisé. Le psychothérapeute enfin doit suivre une formation en Master 2 de psychologie ou psychanalyse, ainsi qu’une formation complémentaire en psychopathologie suivie d’un stage. Le psychologue clinicien est à ce titre habilité à travailler comme psychologue et psychothérapeute. Le psychothérapeute doit par ailleurs être inscrit à l’ARS (Agence Régionale de Santé) qui lui délivre son numéro ADELI.


Ce site ou les outils de tiers utilisés par ce site utilisent des cookies qui sont nécessaires pour fonctionner et utiles aux fins décrites dans le Politique relative aux cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser de consentir à tout ou partie des cookies, veuillez consulter la politique relative aux cookies. En fermant cette bannière, en faisant défiler cette page, en cliquant sur un lien ou en continuant à naviguer, vous consentez à l'utilisation de cookies. J’accepte