Le portail des professionnels en France

Rechercher Traducteurs à Toulouse

Découvrez les meilleurs 11 près de chez vous


Comment fonctionne ProntoPro

Comparer

Des dizaines de professionnels certifiés sont prêts à vous aider

Choisir

Vérifiez le prix, les photos et les commentaires.

Contact

Écrivez aux professionnels directement dans le chat.

Gratuit et sans engagement.


Trouvez un Traducteur à Toulouse

ED

Enseignement d'anglais, traducteur officiel à Toulouse

Nomalungile Dzowa

L'Union

Ce spécialiste dans l'enseignement d'anglais œuvre également en tant que traducteur officiel qui prend en charge la traduction de document word qu'il s'agisse d'étude ou de rapport.

PM

Pierre Marre, traducteur assermenté, Toulouse

Pierre Marre

Toulouse

Traducteur assermenté, Pierre Marre effectue la traduction officielle de documents juridiques, administratifs et personnels. Il intervient à Toulouse et alentour.

Traductrice Anglais/Italien-Français

Traductrice Anglais/Italien-Français

Déborah Boyer

Toulouse

Je suis traductrice indépendante depuis plus de deux ans, diplômée d'une école de traduction spécialisée et interprétation de liaison. Je traduis de l'anglais et l'italien vers le français divers types de documents et dans le…

AF

Alphatrad France; agence traduction professionnelle à Toulouse

Alphatrad France

Toulouse

Alphatrad France est de mieux en mieux connue comme agence traduction professionnelle à Toulouse; c'est le projet qui et dirigé par un traducteur interprète judiciaire en Haute-Garonne.

AF

ATC Foreign Office, traduction officielle à Toulouse

ATC Foreign Office

Toulouse

Pour réussir ses initiatives de traducteur expert assermenté à Toulouse, il est bien de confier cette tâche aux mains expertes de ATC Foreign Office, traducteur agrée aupres des tribunaux français

MT

Midi Traduction, traduction assermenté à Toulouse

Midi Traduction

Toulouse

Avoir beaucoup de doigté dans la traduction certifiée conforme à Toulouse, c'est ce qu'on peut dire en travaillant avec Midi Traduction, professionnel de la traduction commerciale à Toulouse

CV

Chiper Vasile, traduction professionnel à Toulouse

Chiper Vasile

Toulouse

Le géant de la traduction medicale à Toulouse, Chiper Vasile est un véritable professionnel traducteur agrée aupres des tribunaux français et un génie de la traducteur multi langue

HJ

Henrion Jana, traducteur professionnel à Toulouse

Henrion Jana

Toulouse

Le traducteur professionnel à Toulouse, Henrion Jana utilise une approche plutôt ingénieuse pour ses travaux de traduction document officiel ou de traduction juridique à Toulouse

AC

Arbiol Cécile à Toulouse, société traduction technique

Arbiol Cécile

Toulouse

Arbiol Cécile applique une société traduction technique à Toulouse en Haute-Garonne. Le cabinet traduction juridique oriente les mécaniques et développe plusieurs combinaisons possibles.

JH

Joseph Hélen; traducteur interprète assermenté à Toulouse

Joseph Hélen

Toulouse

Joseph Hélen est un grand traducteur interprète assermenté à Toulouse; il est appelé à servir de interprète assermenté tribunal dans la Haute-Garonne.

YZ

Yu Ze à Toulouse, traducteur freelance

Yu Ze

Toulouse

Yu Ze oriente une traduction scientifique et une traduction site internet à Toulouse en Haute-Garonne. Le spécialiste reçoit des demandes directement sur la plateforme en ligne pour répondre aux questions.


La Langue des Signes Français : une nécessité partout

La Langue des Signes Français : une nécessité partout - Olivier Calcada - Traducteur Sourd à Toulouse

Olivier Calcada - Traducteur Sourd à Toulouse

Une personne sourde se retrouve en difficulté face à la lecture. Dès la naissance les sourds baignent dans une langue visuelle : la langue des signes, que ce soit leur langue maternelle ou leur langue première. Ils évoluent dans un environnement où la langue française est une seconde langue face à laquelle ils sont parfois gênés, alors que la langue des signes leur permet de tout saisir. La langue des signes français filmée est l’équivalent du français écrit. C’est en étant lui-même sourd qu’Olivier Calcada s’est intéressé à cette problématique. En 2005, avec l’émergence d’Internet et des outils numériques, il était nécessaire de créer une accessibilité pour les sourds dans leur langue : une profession nouvelle émerge : traducteur sourd. C’est à l’Université du Mirail à Toulouse que sont formés les deux premiers élèves, Olivier Calcada, et Sophie Scheidt, son associée aujourd’hui. Ces jeunes diplômés d'un nouveau métier mettent immédiatement en œuvre leur projet. Si la première tentative échoue, c’est ensemble, ils créent leur société « Vice&Versa » en 2015. Aujourd’hui, la société compte 4 membres. Olivier Calcada y est traducteur, mais reste aussi un militant et partage son temps entre la production des traductions et le travail de sensibilisation politique. Il n’y a aujourd’hui en France qu'environ sept traducteurs et la Société Vice&Versa en fait travailler cinq à six...

Olivier Calcada, ne pensez-vous pas que les sourds muets vivent en marge de la communication en général? Que pensez-vous que l'on puisse faire pour changer les choses?

On ne dit pas sourd-muet, mais sourd. J’ai une voix, je peux crier, mais j’ai choisi la langue des signes, ma langue, comme moyen d’expression. D’une manière générale, les sourds sont des oubliés de la France. La majorité des communications se faisant en français à la radio, au téléphone, les informations circulent dans une langue sonore qui n’est pas la nôtre. Nous sommes donc en retard. Nous souhaitons que les choses changent et notamment par l’inscription de la Langue des Signes Français dans la constitution, avec tout ce que cela impliquerait : présence d’un traducteur à la télévision, sur internet, dans les aéroports, en cas d’alerte terroriste, etc. Avoir de la langue des signes partout permettrait que cela devienne courant. À ce moment-là, les sourds seraient vraiment à égalité.

Quels sont les manuels et la pédagogie nécessaires à l'apprentissage de ce langage?

Dès la naissance, il s’agit d’être ouvert visuellement à la langue des signes. Cela peut venir d’un professeur qui s’adresse à l’enfant directement en langue des signes, ce qui est le schéma idéal. L’autre idéal serait un cursus de la maternelle à l’université qui se fasse en langue des signes. Cela existe déjà, mais trop peu. On en trouve seulement à Toulouse, Poitiers et Paris. Alors que l’enseignement directement en langue des signes devrait devenir la norme pour permettre l’acquisition des connaissances.

Expliquez-nous le principe de base de la langue des signes?

La base primordiale de la langue des signes, c’est le visuel. Le cerveau transforme les mots en images. En mettant en place cette pensée visuelle, la langue des signes devient aisée et compréhensible. Il faut oser penser les choses en images, c’est la base qui permet d’être clair visuellement. Cela permet ensuite d’acquérir la langue française aisément. Si on essaie de signer en collant aux mots français, on se retrouve limité.

En quoi considérez vous que votre travail est important?

Mon travail est important de par la représentativité qu’il permet à l’échelle nationale. Nous militons pour la protection et la représentation du métier de traducteur. C’est un métier fragile, mais qui a un bel avenir.


Ce site ou les outils de tiers utilisés par ce site utilisent des cookies qui sont nécessaires pour fonctionner et utiles aux fins décrites dans le Politique relative aux cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser de consentir à tout ou partie des cookies, veuillez consulter la politique relative aux cookies. En fermant cette bannière, en faisant défiler cette page, en cliquant sur un lien ou en continuant à naviguer, vous consentez à l'utilisation de cookies. J’accepte