Workshop inspirants et ateliers DIY avec la créative Jane !

Publié le 17 octobre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Designer d’intérieur, artiste peintre, coach en bricolage et rénovation, conférencière en design et ateliers de Do It Yourself… On n’arrête plus Jane, à la tête de DIY co By Jane, un atelier de création où des Workshops sont organisés ! Nous l’avons rencontrée afin de découvrir son travail.  

 

Jane est designer d’intérieur à son compte, associée avec son mari depuis 2012. C’est la passion de Jane pour les DIY et la création en général qui a motivé le couple a fondé cette société. S’ils l’ont créé en France à l’époque, c’est aujourd’hui à Montréal qu’ils sont installés. Leur agence de design a su y faire sa place et les projets s’accumulent ! 

 

Concernant la partie DIY, les Workshops pour les entreprises sont très prisés et remplissent les plannings en un rien de temps ! Jane propose des ateliers à thèmes : santé, bien-être et hygiène, décoration ou encore bricolage et rénovation. Des formules très différentes, permettant de satisfaire un maximum de participants !  

Pouvez-vous nous parler de votre entreprise ?

 

Je suis designer d’intérieur à mon compte et associée avec mon mari. Nous travaillons en équipe pour la réalisation des designs de nos clients. Ma passion pour la création et le DIY m’a stimulé pour créer les ateliers DIYco By Jane. Par ce biais, je peux partager ma passion avec des personnes qui souhaitent apprendre à créer mais qui en connaissent rien en bricolage. Je les accompagne dans leur projet de création et les aide à les réaliser.

 

Notre entreprise de design a été créé en France en 2012 nous avons programmé d’aller vivre au Canada en 2015 et notre projet s’est concrétisé en 2017 après 2 ans de démarches administratives. 

 

Ce temps d’attente nous a permis de réaliser notre plan d’affaire et d’imaginer tous les détails de la création de notre entreprise sur le sol québécois. Nous avons donc décidé de créer les ateliers arrivés sur place ainsi que notre agence. Après 1 mois à Montréal, notre entreprise était créée après quelques semaines nous avions notre agence et notre atelier. 

 

À ce jour nous offrons des cours de groupes dans les entreprises de l’île de Montréal ainsi que dans les spas, les mairies… Notre entreprise grandit, nos plannings se remplissent de plus en plus tôt. Nous sommes vraiment fiers de notre travail.

 

Notre agence de design fait sa place dans le grand Montréal et nous signons des projets de designs de plus en plus intéressants.

 

Quelles ont été vos motivations pour exercer ce métier ?

 

J’ai travaillé dans la banque pendant 10 ans, j’avais un poste important et des responsabilités trop peu reconnues et peu rémunérées. Un jour en allant au travail, je n’ai pas pu rentrer dans la banque, il y avait des policiers partout, je venais d’éviter un braquage grâce à un échange de planning avec une collègue de travail. J’étais enceinte de mon deuxième enfant de seulement quelques semaines, j’ai réalisé à ce moment-là que ça aurait pu chambouler ma vie, et je ne voulais pas courir le risque que ça se reproduise. J’ai alors décidé de faire de ma vie ce que je voulais vraiment. Je me suis donc formée pendant mon congé maternité et mon congé parental au métier de designer et de créateur.

 

J’ai donc commencé à étudier et à bricoler. C’est comme ça que dès que je me suis sentie prête j’ai ouvert mon agence de design, j’ai commencé à coacher mes clients et à créer des objets de décoration, des meubles, des lampes …..

 

Jane, d’où vient votre passion pour l’art créatif ? Comment trouvez-vous l’inspiration pour vos créations ?

 

Depuis que je suis toute petite, j’ai une passion pour la création, depuis aussi longtemps que je me souviens, je bricolais déjà en classe en cours de géographie au lieu de concentrer sur le cours et je me souviens de mon professeur me disant : « vos loisirs créatifs et vos collages vous pourrez les faire chez vous ce soir ». 

 

J’ai grandi dans le sud de la France sur la Côte d’Azur entourée de créateurs, d’artistes peintres et de potiers. Ma famille paternelle est menuisier ébénistes depuis plusieurs générations, j’ai été bercée dans le monde du meuble, de la décoration et de la création.

 

Ensuite en arrivant sur Paris j’ai été inspirée par le monde artistique de Montmartre.

 

Mes créations sont influencées par les tendances, la mode, les collections au fil de temps. Je m’inspire beaucoup de ce que je vois dans les boutiques sur internet, puis je crée et me laisse…. Je ne sais jamais à l’avance ce que cela va donner au final !

 

Quel est votre outil de prédilection pour bricoler ? Quelle marque de cet appareil recommandez-vous et pourquoi ?

 

Je préfère la marque Ryobi. Tous mes outils sont compatibles avec les batteries. Du coup mes outils sont sans fil et bien plus pratiques. En ce qui concerne les grosses machines avec fils, elles sont stationnaires dans mon atelier et je les utilise juste pour les grosses découpes ou les productions en grande quantité.

 

Quels sont les rôles d’un coach brico-rénos ? Dans quelles situations fait-on appel à ses services ?

 

Le rôle d’un coach est de donner confiance à son élève, tout le monde est capable de réaliser n’importe quel projet, il lui suffit juste d’être bien accompagné.

 

Lors du coaching, je suis là pour préparer la planification du chantier, préparer la liste des matériaux et faire la sélection la plus adaptée au projet et au budget du client.

 

Puis une fois sur place mon rôle consiste à l’orienter vers la bonne réalisation de son projet en lui expliquant comment procéder, en lui montrant comment utiliser les outils et lui expliquant les bonnes techniques, ce qu’il faut faire pour être efficace et ne pas se mettre en danger. Je l’aide et l’accompagne dans la réalisation c’est à dire que je fais avec lui mais pas pour lui. Nous travaillons en équipe.

 

Une fois qu’il a bien compris comment procéder il a le choix de me dire de partir car il se sent en confiance et capable de continuer seul ou alors de rester jusqu’à la fin pour être sûr de ne pas faire de bêtises. C’est le client qui décide de tout. Je ne suis que là pour lui apporter ce qui lui manque. 

 

Quelles sont les règles à suivre et erreurs à éviter si on veut refaire sa peinture par soi-même ?

 

Les erreurs à éviter : 

 

Acheter de la peinture et du matériel bon marché, il va de soi qu’une personne bien équipée verra son projet se réaliser plus facilement si il ne rencontre pas d’embûches.

 

Il faut éviter de faire les choses trop vites, penser à prendre le temps pour préparer sa zone de travail, coller son tape de peintre correctement et utiliser du primer si nécessaire. Un mur bien préparer sera facile à peindre ! Il faut aussi penser à décoller le tape de peintre au maximum 15 à 20 minutes après avoir dégagé les angles pour éviter les catastrophes.

 

Les règles à suivre :

 

Il faut bien respecter les temps de séchage entre deux couches. Emballer dans un sac à l’abris de l’air son bac de peinture, son rouleau et ses pinceaux, pour pouvoir les réutiliser même le lendemain. Et faire ventiler la pièce, ce qui va aider au séchage. 

 

Petite astuce ! Monocouche ne veut absolument pas dire que vous n’avez besoin que d’une couche de peinture. En effet, c’est un terme utilisé pour dire que la peinture couvre bien et que lors de tests ils ont constaté qu’une couche de cette monocouche était bien plus couvrante que les autres peintures de la même gamme de l’époque où ce terme a été utilisé et apposé sur les pots de peinture. C’est une stratégie marketing de fabricants de peintures !

 

En bref, vous allez avoir besoin de deux couches au moins. Ne vous affolez pas quand vous verrez le résultat de la première couche, elle n’est pas significative au niveau effet, recouvrement et couleur. C’est la deuxième couche qui fera le résultat souhaité. Je dis toujours que la 3ème couche est la couche de finition, il y a toujours des petites zones qui en prennent pas bien !

 

Pour récapituler : la première couche est la base, la deuxième couche la colorisation et la troisième la finition.

Un grand merci à Jane qui nous a donné quelques informations sur son activité de designer d’intérieur. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur ses sites diycobyjane.com ou byjane-design.com !

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Art
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.