Une passionnée de la langue nippone 

Publié le 21 novembre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Le chemin de l’enseignement s’est ouvert pour Martine Rivière au détour d’une petite expérience. Diplômée en Langue, Littérature et culture étrangère Japonais de la faculté Michel de Montaigne (Bordeaux III) et de celle de Hirosaki (Aomori-Japon), elle avait commencé l’enseignement de cette langue en entreprise en cours du soir.

 

Depuis elle ne s’est plus arrêtée. “J’enseigne le japonais et sa culture que cela soit pour un but personnel ou professionnel. Je m’occupe des grands débutants, comme des élèves ayant un niveau intermédiaire”, précise t-elle.

 

Elle travaille seule au sein de son entreprise. “J’ai toujours aimé partager ce que j’aime et le japon et sa culture en font évidemment partie. Pendant 10ans je l’ai fait de façon bénévole dans une association (Mandora) en étant responsable de la partie Japon”.

Martine, quels événements avez-vous animé autour du Japon et de sa culture ? Pouvez-vous nous raconter votre expérience en quelques mots ?

J’ai pu participer à divers événements de tailles complètements différentes. Telle que “la foire internationale  de Bordeaux” (200 000 visiteurs), ou “Animasia” (Le festival des cultures asiatique environ 15 000 visiteurs) comme “la fête du livre de Léognan” (une centaine de personnes). Voir même des événements plus intimistes comme “Une journée au Japon” à l’union Saint-Jean (20 personnes). J’y ai fais des initiations de la langue japonaise à travers l’histoire du pays ainsi que des démonstrations d’habillement en kimono.

 

De quoi a-t-on besoin pour un cours de japonais ? Faut-il un type de stylo particulier pour former les caractères de calligraphie ? Pour le kitsuke, faut-il apporter son propre kimono ?

 

C’est une très bonne question ! Même si on ne parle pas de calligraphie (le shodou est un art à part entière) quand on fait des cours de japonais, il faut bien un type de stylo différent.

En France nous utilisons  des pointes 0.7, mais au japon c’est plus du 0.37, voir du 0.5 car les signes sont plus minutieux, plus détaillés. Donc je conseille l’acquisition d’un stylo à pointe fine 0.5. Le plus agréable ce sont les stylos frixion (ou tout équivalent!) qui permettent d’effacer les erreurs, assez courantes au début. Au Japon ce style de stylo est devenu un peu la norme, j’avoue ne jamais résister à en acheter quand j’y vais ! Pour le cahier ou feuilles, je conseille des lignages simples (un trait tout les 10mm) qui sont l’usage courant là bas.

Je travaille avec beaucoup de photocopies car les manuels de japonais sont cher. Donc je demande aussi un porte-revue ou classeur pour les ranger.

 

Quand au Kitsuke, les deux possibilités sont possibles. Je possède une dizaine de kimono différents. Lors des démonstrations généralement je le fais avec mon propre matériel sur un modèle volontaire. Puis après la démonstration j’habille ou rhabille le public.

Cependant, il est tout à fait possible de prendre des cours pour apprendre à mettre un Kimono ou yukata sur soi-même ou sur quelqu’un d’autre,  dans ce cas-ci il faudra évidemment son propre matériel.

 

Vous aidez à organiser des voyages au Japon, avez-vous déjà voyagé avec vos clients pour leur servir d’assistante ou d’interprète ? Accompagneriez-vous une personne handicapée qui souhaite visiter ce pays et a besoin d’une interface comme la vôtre ?

 

Alors je n’ai pas la carte de guide, donc ce n’est pas possible, mais qui sait dans l’avenir peut-être… Cependant cela ne m’empêche pas de répondre par message ou par téléphone aux appels de mes clients lors de leurs voyages, même à 7h du matin (rire) !

 

Ma prestation est vraiment une aide d’organisation et se situe entre l’agence de voyage et partir seul à l’aventure. Le but  est de pouvoir partir en toute quiétude mais sans avoir un voyage trop fixe et évidemment le voyage organisé sera à 100% aux goûts du ou des futurs vacanciers grâce à mes trucs et astuces, bon plan et connaissances du pays!

 

Vous participez à des conférences, quelle est la distance à laquelle vous accepteriez de voyager pour présenter votre spécialité ? A quels types de publics se destinent ces conférences ?

Je n’ai pas de limite de distance, mais des contraintes de déplacement car je ne suis pas véhiculé. Cependant je n’ai rien contre le bus, le train ou l’avion !

 

Mes conférences sur la langue japonaise sont plus destinées à des néophytes ou amateurs de la culture nippone pas à des personnes parlant japonais. Tandis que mes démonstrations de Kitsuke sont vraiment ouverte à tous.

 

Les deux types de prestations peuvent aussi bien se faire en petit  comme en gros groupe.

Je mets juste un point d’honneur à rendre mes conférences interactives avec mon public, que cela sous forme d’échanges questions-réponses ou de laisser voir de près ou toucher les kimonos.  

Un grand merci à Martine Rivière qui nous a donné quelques informations sur son activité de d’enseignante de japonais. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site lejaponaispourtous.fr !

 

 

 

 

 

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Tutorat scolaire
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.