Une femme à double casquette 

Publié le 11 décembre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Il n’est pas donné à tout le monde d’assumer plusieurs casquettes professionnelles. C’est une responsabilité qui vous fait passer des journées complètement folles. C’est ce que fait Géraldine Martens a seulement 26 ans. 

 

Elle cumule une activité de photographe culinaire à celle de community manager. “Pour le community management, je suis prestataire de trois entreprises, dont une maison de pâtisserie où la communication est en interne et deux  agences, une de communication et l’autre de conseil et je suis dédiée à un client spécifique (respectivement un festival et une association)”, précise t-elle.

 

Elle travaille seule et a fait son master en Média & Communication à l’ESJ de Paris. Mais ses activités l’amènent très souvent à côtoyer d’autres professionnels. “Le fait d’être intégrée en quelque sorte à une équipe permet d’avancer sereinement sur les sujets”, déclare t-elle.

Géraldine, qu’est ce que vous appréciez le plus dans la photographie culinaire ? Pourquoi avez-vous choisi cette spécialité ?

 

J’ai commencé à pratiquer la photographie au lycée. Mon père m’a transmis cette passion que j’ai rapidement saisie sans appréhension. En terminale, j’orientais mes cours d’arts (option et spécialité) à la photographie. L’image et la mise en scène m’intéressaient énormément à cette époque déjà. Quant au culinaire, j’ai commencé à prendre en photo des réalisations que je préparais à la maison mais le moment déclencheur fut lors d’un stage d’une semaine en pâtisserie au restaurant étoilé Le Chabichou à Courchevel.

J’aidais à certaines préparations sucrées et photographiais tout ce que je pouvais. J’ai ressenti le coup de feu des services qu’on n’imagine même pas en réalité lorsque nous sommes à table. J’ai adoré cette intensité et l’immersion dont j’ai pu bénéficier.

 

Comment choisissez-vous votre appareil photo professionnel ? Vers quelles marques vous tournez-vous le plus souvent ?

J’ai commencé avec un Nikon numérique, je n’ai jamais changé de maison depuis.

Mon père m’aide beaucoup à choisir, puis je me renseigne auprès d’amis photographes.

J’ai eu différents boîtiers depuis que j’ai commencé et je suis toujours intéressée par les nouveautés de cette marque.

J’ai longtemps eu un Zoom avant de préférer les focales fixes et particulièrement le 60 mm que mon père m’a donné. Aujourd’hui je teste un hybride avec un zoom (24-70) et ça me plait beaucoup. Je n’ai jamais photographié à l’argentique mais ça ne devrait tarder. 

 

Quelles sont vos astuces pour bien mettre en scène les aliments que vous allez photographier ?

Être passionné(e) par le produit est l’astuce principale. Pour donner envie aux autres, il faut que ça vous donne envie à vous sinon ça risque de se percevoir sur l’image.

Quant à la mise en scène, chaque oeil a son propre point de vue et sa propre sensibilité. D’ailleurs j’aime beaucoup constater le rendu de plusieurs photographe sur un même objet, cela prouve montrent des points de vue différents, ainsi que la sensibilité et la créativité de chacun.

 

Quelles techniques de photo recommandez-vous pour sublimer ses photos culinaires ?

 

C’est assez personnel. Comme dit ci-dessus on a tous notre style et sensibilité. 

Je travaille principalement en lumière naturelle et aime les matériaux bruts tels que le bois, le béton ciré, le marbre etc… Pour les plats et certains portraits, j’aime beaucoup le 60 mm.

Les techniques photo vont varier selon le rendu et l’expression qu’on souhaite donner au sujet.

Un grand merci à Géraldine Martens  qui nous a donné quelques informations sur son activité de photographe culinaire. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site geraldinemartens.com !

 

 

 

 

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Photographie
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.