Un risque à prendre 

Publié le 25 avril 2020 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

“Ce qui m’a poussé initialement à m’orienter vers ce métier est ma passion pour le dessin et le web. Au fil du temps je me suis également mis à apprécier l’entreprenariat et la création de projets, l’idée de partir de rien et de développer petit à petit un concept, un service ou un produit et de faire en sorte qu’il trouve son public”.

 

En 2012 donc, Jérémy Provenzano se lance en freelance; il faut déjà dire à son propos qu’une fois son diplôme obtenu il a cherché du boulot pendant 5 mois sans en trouver. Ce qui l’a poussé à fonder son entreprise, mais il ne rencontre pas le succès. Deux ans durant il va exercer au sein d’une entreprise avant de décider de prendre son envol en freelance en 2015. 


“Depuis je cumule activité salariée et activité freelance. D’une manière générale je travaille seul mais il peut m’arriver de faire appel à des confrères sur des projets qui dépassent mes compétences (notamment en développement web)”, nous fait-il entendre .

Jeremy, en quoi le freelance vous est-il avantageux?

La liberté bien sûr, même si on est jamais totalement libre puisqu’on dépend toujours de quelqu’un, mais là je m’égare sur des questions d’ordre philosophiques. À titre personnel me lancer à mon compte est une des meilleures décisions que j’ai pu prendre dans ma vie car cela m’a beaucoup apporté humainement. J’ai pu réaliser des choses que je ne me serais pas cru capable de faire il y a quelques années, j’ai beaucoup appris sur moi et j’ai réalisé que j’avais en moi beaucoup plus de ressources que ce que je pensais.

 

Comment raconter l’histoire d’une entreprise à travers son image?

Je ne vais pas faire dans l’originalité mais je trouve que la meilleure manière de raconter une histoire est toujours de partir du moment où tout a commencé, c’est-à-dire la date de la création de l’entreprise, en précisant le contexte et les motivations qui justifient cette initiative, et raconter son évolution en passant par ses moments de réussites mais également par ses périodes plus compliquées.
Un exemple qui m’a frappé récemment est celui de la Savonnerie du Midi qui se trouve à Marseille (15e) . On peut bien évidemment s’y rendre pour acheter son savon de Marseille, mais on peut également en profiter pour visiter une partie de l’usine qui a été aménagée en musée et qui retrace l’histoire du savon de Marseille ainsi que celle de l’usine. Le storytelling est vraiment au centre de la communication de la savonnerie, c’est non seulement très bien fait mais en plus le résultat est terriblement efficace.

 

Quel est le plus difficile dans votre métier?

Pour certains cela va être de cibler les besoins et les attentes du client, pour d’autres le côté paperasse, pour moi ce serait plutôt la gestion des clients “difficiles”. Entre ceux qui veulent vous apprendre votre métier, ceux qui refusent de prendre le temps d’échanger pour débriefer ou encore ceux qui ne donnent plus de nouvelles au moment de payer leur facture, il y a parfois de quoi s’arracher les cheveux.
Pour moi qui suis d’une nature assez directe et franche c’est un exercice avec lequel j’ai parfois encore un peu de mal malgré les années. Heureusement pour moi ce type de client est assez rare, les personnes avec qui j’ai eu l’occasion de travailler jusqu’à présent ont été pour la plupart très respectueuses et sérieuses.

 

Quels sont les avantages qu’il y a à vous faire confiance?

Vous parlez de confiance et c’est justement ce qui est au centre de ma philosophie.

J’essaye d’être avec mes clients comme j’aimerais que soient les prestataires à qui il m’arrive de faire appel : transparent, pédagogue, efficace et à l’écoute des besoins.

L’important n’est pas de développer un site web, de créer un logo ou une affiche, mais de laisser le client avec la sensation que mon service a répondu de manière précise à sa problématique et à ses besoins.

 

Un grand merci à Jérémy Provenzano qui nous a donné quelques informations sur son activité d’infographiste. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site jpro-design.fr !

 

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Marketing
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.