Sur le chemin de son métier 

Publié le 30 mars 2020 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

La vie est un chemin sur lequel il faut apprendre à se découvrir. C’est aussi parfois le cas avec les études. On enclenche sur série ou une formation pour se rendre compte plus tard de ce qu’on est sensé faire pour de vrai. Cette expérience, plusieurs personnes l’ont en commun et c’est le cas de Marc Lafon. 

 

Si il a choisit la section Arts Appliqués au lycée (spécialisation qui mêle apprentissage du design graphique, du design d’espace, du design de mode, du design de produits et de l’histoire de l’art) la première raison qu’il avance c’est qu’il voulait à tout prix éviter les sections classiques, le dessin et l’art étant son point d’entrée. Mais il va vite découvrir que son choix n’était pas si hasardeux que ça. “Au fur et à mesure des 3 ans, je me suis rendu compte que c’était le design graphique qui m’intéressait plus que le design d’objet, je me suis donc tourné vers un BTS communication graphique”, nous fait-il entendre.

 

“Mon domaine de compétence est le design éditorial : la conception de livres (création de gabarits, mise en page de livres illustrés, conception de couverture…) mais aussi de catalogues, de dossier et de rapports, je conçois aussi des affiches de film (officielles comme alternative)”, précise t-il. 

Marc Lafon, qu’est-ce qui fait la différence entre un illustrateur et un graphiste?

C’est une question à laquelle je n’ai jamais trop réfléchi même si je préfère me définir en tant que graphiste plutôt qu’illustrateur, une partie de mon travail repose sur l’illustration. Le/la graphiste joue avec l’illustration (que ce soit une photo, un montage ou un dessin) et sa relation avec les informations, à la différence d’un illustrateur qui se focalisera sur l’image seulement.

 

Que pouvez vous nous dire à propos de la technique de votre coup de pinceau?

Souvent je pars d’un brouillon sur papier, puis je vais travailler sur l’ordi par couche. Pour une illustration, souvent je pars sur illustrator et je crée les formes de couleurs à plat, puis parfois je fais les contours à la tablette graphique sur illustrator (la découverte du vectoriel et de zoomer à l’infini sans avoir de crénelage à changer ma vie, je suis allergique à la basse définition hahaha). Ensuite je passe sur photoshop pour amener de la texture et du relief à mon dessin. Souvent je travaille en multipliant les effets et mode de fusion et là c’est plus un travail de tests et d’essais. Je sais à peu près ce que je veux et ce que ça va donner suivant ce que je fais, mais je laisse une part à l’inconnu et à la surprise.

Comment travaille t-on sur une couverture de livre par opposition à celle d’un film?

La principale différence c’est souvent que le livre va entrer dans une collection et donc la couverture répond aux contraintes de celle-ci alors que l’affiche est plus un one-shot (sur les films sur lesquels je travail du moins). Si le livre est un one-shot alors le travail va être plus similaire avec celui de l’affiche : rechercher et comprendre l’imagerie du film/livre, réfléchir à quels éléments mettre en avant pour faire comprendre où se situe l’oeuvre et de quoi ça parle, puis trouver un style graphique qui soutient le positionnement de l’oeuvre. La grosse différence est qu’avec un livre il faut aussi réfléchir à l’impression et au type d’impression que l’on peut faire. C’est là que c’est intéressant car les procédés d’impression et de finition amènent aussi un degré de lecture de l’oeuvre. Un vernis sélectif ne signifie pas la même chose qu’une dorure, une impression offset n’a pas le même rendu qu’une impression numérique et ça c’est ce qui m’intéresse, même si on est très souvent limité par le budget.

 

Dans quel esprit doit constamment évoluer le graphiste ou l’illustrateur?

Personnellement, je suis toujours dans un esprit de recherche et d’exploration, “comment un tel a fait ça ?”, qu’est-ce qui se fait dans d’autres domaines du graphisme ou de l’illustration (comme l’UI par exemple). Je me renseigne aussi sur l’histoire du graphisme et je vais puiser des références ailleurs, dans ce qui m’entoure etc…

 

Un grand merci à Marc Lafon qui nous a donné quelques informations sur son activité de professeur designer-graphiste. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site marclafon-design.fr !

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Histoire de réussite
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.