Sébastien photographie la vie, la vraie

Publié le 2 décembre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

La vie et quelque soit sa forme de représentation (Animale, Humaine, Végétale) est une inspiration pour un photographe. Partager ce qui l’entoure, prendre le temps d’observer, contempler la richesse de notre environnement est primordial pour Sébastien Isach, photographe à Roubaix. Nous lui avons posé quelques questions sur son métier.

 

Sa passion pour la photographie lui a été transmise par son père dès son plus jeune âge.Il pratique la photographie depuis maintenant plus de 30 ans et lorsqu’il est derrière l’objectif, il passe avant tout par l’émotion de l’instant. Sébastien travaille la plupart du temps seul pour pouvoir laisser le temps à son sujet de s’épanouir, de prendre confiance en lui afin de se montrer sous son meilleur jour. 

 

Selon Sébastien, la photographie immortalise chaque instant précieux d’une vie, chaque moment intense remplie d’émotions, de complicités, de tendresses et de partages. Il a à coeur de transmettre ce qui fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui et qui nous apporte de la joie au quotidien. 

Sébastien, pensez-vous que l’art transcende les barrières sociales (notamment entre photo d’événement religieux et photo érotique) et comment avez-vous ainsi diversifié vos activités ?

 

Au travers de mon regard, de mon ressenti, il me semble que l’art ne se formalise en rien des barrières sociales que nous nous imposons. Il faut se libérer de ce besoin d’appartenance à une “classe sociale”, oublier l’ensemble des préjugés que nous portons volontairement ou de part notre environnement personnel. L’imposition de certains critères, de certains codes ne sont que des oeillères que nous nous imposons. 

 

Il me semble que la société ne voit que le côté obscur de la photo érotique. Mais quand on y pense et que l’on prend le temps d’y réfléchir, la photographie est avant tout un moyen d’expression, une fenêtre ouverte sur un moment précis qui appartient à chacun. Vouloir se sentir regardé, observé par un tiers est forcément quelques chose d’indépendant de notre volonté qui se réalisera tôt ou tard. 

 

À l’origine de l’existence, la nature nous a dotée de plusieurs sens dont la vue, n’est il pas agréable d’observer une scène de vie joyeuse ? Des enfants qui s’amusent et qui expriment cette joie de vivre que nous perdons au fils du temps qui s’écoule ? Quand nous exprimons un regard néfaste sur une photo dite érotique ce n’est que le transfert d’une jalousie qui émane du fait que nous ne nous acceptons pas tel que nous sommes. Nous nous cachons au quotidien derrière un masque, une apparence qui soit disant est bienveillante. 

 

Une certaine robotisation, standardisation de la personne est imposée par notre société, cependant chaque être humain est unique et c’est ce qui en fait sa force, son authenticité sa personnalité. Le jugement par une personne sur une apparence, une tenue vestimentaire, froisse l’intégrité de soi. Quand nous partageons un instant de vie tel qu’une naissance, un anniversaire, un mariage… C’est également un moyen d’expression corporel où nous prenons le temps de nous dévoiler au travers d’une partie de soi. 

 

La photographie “érotique” est un instant où l’on se sent vivant à part entière au même titre qu’un événement dit “ordinaire” dans une vie automatisée, imposée par l’être humain.

 

Vous offrez une formation photo, quel matériel conseilleriez-vous à un débutant ? Et à un photographe averti ?

 

Il ne s’agit pas ici de conseil sur un choix de matériel ou autre, étant autodidacte, l’éventuel conseil qu’il me serait permis de donner et de choisir un boitier, un objectif qui ne reflète que la prolongation de ce que l’on voit, de son ressenti. Sans oublier le sujet qui est à photographier. 

 

Il paraît évident que pour photographier la faune sauvage un matériel silencieux semble plus approprié mais ce n’est que le résultat de notre société, cette jungle humaine qui ne fait fi de la simple complexité de notre environnement. Quand nous voulons immortaliser l’image transmise par un animal et être le plus réaliste possible, il me semble nécessaire de comprendre ses instincts, sa personnalité avant de regarder l’équipement que nous possédons. Cependant il en a va de soit que pour photographier un lion dans son environnement naturel, nous prendrons quelques dispositions logistiques autres qu’une simple “gopro”  Pour le choix de son matériel photo, il en est de même. 

 

Pour ma part j’ai l’habitude de travailler avec du matériel de la marque Canon, cela fait de nombreuses années que je l’utilise et j’ai donc pris l’habitude de certaines fonctionnalités. Mais il est difficile de dire que tel où tel produit est de meilleure qualité qu’un autre. Il me semble qu’avant tout notre choix doit se faire en fonction de soi et de ses propres habitudes de travail.

 

L’album de photos « boudoir » est-il imprimé et réalisé chez vous, ou chez un partenaire de confiance ? Comment garantissez-vous la confidentialité de ces moments ?

 

La photographie boudoir met l’accent sur la beauté du corps d’une femme d’une manière intime et romantique. Ces photos sont en fait un cadeau qu’elles se font avant tout. 

Cependant, l’essence de la photographie boudoir est plus philosophique qu’il n’y paraît. Pour beaucoup de femmes cette expérience peut les aider à accepter leur propre beauté et ainsi, devenir plus confiantes en elle même et s’accepter telle qu’elles le sont (féminité). 

 

À ce jour, une séance “boudoir” est principalement réalisée selon l’envie de la personne photographiée. C’est une séance qui avant tout est un respect de soi, une confiance qui s’instaure entre le photographe et soi-même. De toute évidence, la photographie boudoir nécessite plus d’intimité que les autres types de photographie. Elle peut effectivement se réaliser chez moi dans un espace à l’abri des regards mais pour chacun il est plus agréable d’évoluer dans un environnement familier que nous nous sommes approprié. 

 

Ces séances ne sont imprimées qu’à la demande et dans le cas contraire, après avoir sélectionné en présence du modèle, les clichés conservés de la séance sont remis tout de suite après cette dernière qui vient de s’achever sur un support multimédia. Il existe en France ce que l’on appelle le droit à l’image, c’est un document qui engage aussi bien le modèle que le photographe et je ne travaille que dans le respect de cela, à aucun moment je n’outrepasserais l’engagement et la confiance qui m’a été accordée. Si le désir d’impression des photos est exprimé, pour se faire je m’assure de travailler qu’avec des prestataires de confiance qui sauront garder la confidentialité du développement des ces moments privilégiés que chaque personne s’offre en premier lieu. 

 

La photographie au zoo se marie-t-elle bien avec vos autres spécialités ? Ou est-ce un univers trop sauvage à mettre en scène pour y photographier son couple, son animal de compagnie…

 

La photographie dans les zoo est un domaine pas si différent des autres puisqu’il n’est le reflet que de l’expression d’un être vivant. Conjuguer l’être humain à un être animal est compatible lorsque l’on intègre le mode d’expression de ces derniers à notre langage. Les animaux comme les humains s’expriment de façon identique avec leurs craintes, leurs émotions, seule la traduction de ces instants peut prendre un peu de temps. Un peu comme quand on essaye d’avoir une conversation avec une personne qui ne parlerait pas la langue de notre pays, il faut un minimum de temps pour qu’une compréhension se fasse et s’installe. Ce qu’il faut surtout intégrer je pense, c’est le fait qu’un être animal ne triche pas, il ne se cache pas derrière un masque ni derrières des contraintes imposées par la société.

 

Un grand merci à Sébastien Isach qui nous a donné quelques informations sur son activité de photographe. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site lesdelicesdunregard.fr !

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Ohne Kategorie, Photographie
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.