Sauveteur secouriste – l’art de sauver des vies

Publié le 9 septembre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Être sauveteur secouriste n’est pas du tout facile. Il s’agit d’un engagement à sauver la vie d’autrui au dépend de la sienne. C’est un métier très noble et appréciable qui mérite tout le respect. Perez Julien a sa propre entreprise de secourisme. Il nous partage son parcours ainsi que son amour inconditionnel pour cette profession.

Ancien sapeur-pompier et sauveteur en mer, Julien a décidé de s’orienter dans le métier de sauveteur secouriste afin d’apporter encore davantage sa contribution. Avant de se mettre à son propre compte, il était directeur d’établissement dans la fonction publique territoriale. Après avoir réussi l’examen pour devenir formateur SST, il a choisi de monter sa propre entreprise appelée SSTPRO.

Julien maîtrise également tout ce qui concerne l’incendie, les gestes et postures. Côté administratif, il excelle dans la gestion ainsi que la stratégie-développement. Ce qui lui permet de gérer rationnellement et de façon efficace son activité. La principale raison l’ayant poussé à s’investir dans cette activité est tout simplement son désir de sauver des vies. Julien est aussi passionné par l’entreprenariat.

Quels sont vos supports de cours pour les formations de sauveteur secouriste ? Quels sont les avantages de cet outil ?

 

Il y a le support visuel : de type vidéos et powerpoint, couplé aux explications et démonstration du formateur. Les images et vidéos que nous utilisons permettent de contextualiser encore plus la formation et facilitent la projection du stagiaire dans ses exercices. En apprentissage, cela permet d’utiliser le canal visuel et auditif pour une meilleure réception de l’information.

Le plan d’intervention SST : c’est un tableau qui représente le schéma logique des actions que doit réaliser le sauveteur dans les différentes configurations de victimes. Cela permet d’avoir un fil conducteur tout au long de la formation. C’est important que le stagiaire puisse se situer dans la formation, et qu’il sache ce qu’il apprend et pourquoi il apprend.

Le support matériel : les accessoires pour mettre en place des scénarios d’accident (faux cutter, carton, fausses plaies, faux sang, trousse de secours de formation, un défibrillateur …) et les mannequins pour permettre de pratiquer les gestes de désobstruction des voies aériennes en cas d’étouffement total, le massage cardiaque, le bouche-à-bouche et la pose du défibrillateur). Cela permet d’activer la mémoire kinesthésique, et le message à retenir passe par le canal visuel, auditif et kinesthésique. L’objectif est vraiment de rendre la formation la plus spécifique possible par rapport à ce que vivent les salariés dans leur quotidien, nous pouvons aussi utiliser les infrastructures de l’entreprise et son matériel en toute sécurité pour encore plus de réalisme.

Le support en ligne : après la formation, les stagiaires ont libre accès à notre espace révision sur notre site internet. On sait très bien que sans pratique les stagiaires oublient très vite, alors ils peuvent consulter librement des ressources et des vidéos pour se remémorer les protocoles et gestes qui sauvent.

 

 

Après avoir suivi la formation de sauveteur secouriste, de quoi les apprenants doivent-ils être capables ?

 

À la fin de la formation le stagiaire sera capable de :

  • Maîtriser la conduite à tenir et les gestes de premiers secours (mettre en sécurité la personne accidentée, réagir face à un saignement ou un étouffement, utiliser un défibrillateur …) ;
  • Savoir qui et comment alerter dans l’entreprise ou à l’extérieur de l’entreprise ;
  • Repérer les situations dangereuses dans son entreprise et savoir à qui et comment relayer ces informations dans l’entreprise ;
  • Participer éventuellement à la mise en œuvre d’actions de prévention et de protection.

 

Quels sont les principes et les méthodes d’une évacuation en cas d’incendie ?

 

De manière générale voilà la procédure. Sur le terrain il faut prendre en compte l’organisation interne déjà existante et l’architecture du site.

Par ordre de priorité : Mise en sécurité des personnes – Lutte contre l’incendie – Faciliter l’accès des secours.

L’évacuation incendie doit être : 

Préparée : un exercice ou instruction incendie tous les 6 mois. (R4227-39 du Code du travail)

Délimitée : dans le temps, quelques minutes, dans l’espace du lieu de travail au moment de l’alarme jusqu’au point de rassemblement.

Contrôlée : ce n’est pas « sauve qui peut », tout le monde rejoint le point de rassemblement. Ce qui permet de faire un appel des présents et de voir si certains collègues ne seraient pas restés pris au piège.

Ordonnée : tout le monde doit bien jouer son rôle. (description plus bas)

Unidirectionnelle : l’évacuation à lieu d’un point A à un point B, il n’y a pas de marche arrière possible. C’est le rôle du serre fil, il doit être intransigeant .

Fluide : toutes les manœuvres doivent se faire dans le calme et en marchant. Le guide file doit bien ouvrir les portes pour éviter les blocages et mouvement de panique.

Pour cela, il y a des rôles bien déterminés :

Le guide file : passe devant, ouvre les portes, prend les clés si besoin, dirige le groupe jusqu’au point de rassemblement.

Le serre file : sort en dernier, vérifie que les pièces sont vides, puis ferme les portes derrière lui, prend la liste d’appel par secteur (le cas échéant), empêche les gens de faire demi-tour, rend compte au responsable d’évacuation.

Le responsable d’évacuation : prend la liste d’appel, coupe les fluides, alerte les secours, se rend au point de rassemblement, fait l’appel, peut autoriser le retour d’un binôme pour l’attaque de l’incendie.

 

L’intérêt de suivre une formation de sauveteur secouriste

 

La formation permet avant tout de connaître et maîtriser les conduites à tenir et les gestes de premiers secours en cas d’accident. C’est le plus important. 

Au delà de répondre à une obligation légale, c’est une formation qui amène une compétence que vous pouvez utiliser aussi en dehors de votre travail. Vous pouvez être amené à intervenir sur un accident de la route en partant en week-end, une personne qui fait un malaise dans une grande surface, ou votre oncle qui s’étouffe à côté de vous lors d’un repas de famille.

L’intérêt est donc de pouvoir agir et de ne pas rester spectateur impuissant. 

Pour en savoir plus : http://sstpro.fr/

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Coaching
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.