Pratiquer l’ayurvéda et rééquilibrer son hygiène de vie

Publié le 5 février 2020 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

L’Ayurveda est une science proche du yoga, cherchant à équilibrer le corps et l’esprit.  Rencontre avec Delphine Texier, spécialiste de la technique de l’Ayurveda, qui transmet ses connaissances au quotidien.

 

Delphine vient du milieu de l’enseignement. Après plusieurs expériences dans la transmission de savoirs, elle a créé son activité de praticienne en Ayurveda en 2012. Elle a commencé en donnant des rendez-vous en massages et bilans ayurvédiques et en organisant des ateliers, conférences et stages thématiques dans différents contextes pour faire connaître l’Ayurveda et répandre les principes de ce bel art de vivre ! 

 

Au fil des années, Delphine a accordé de plus en plus d’importance aux vertus du toucher et a développé les ateliers autour des massages. Depuis l’an dernier, elle organise des cures et séjours ayurvédiques axées sur les besoins exclusifs de chacun. Elle est également formatrice en massage Abhyanga à l’École de massage The Miki School (Paris, 3ème) depuis un an, et à l’École des Pratiques de Santé Complémentaires depuis cette année. En septembre 2019, Delphine a d’ailleurs ouvert un Centre d’Ayurveda dans lequel elle consacre un espace aux soins et un espace à des ateliers, formations et cours sur le sujet.

(Crédit Photo: ayurveda-bien-etre.fr)

Quel est votre domaine de compétence ?

 

Sans conteste, le massage et l’écoute. Les massages sont toniques, profonds, adaptés aux besoins tissulaire et mental de la personne. Ils ne suivent aucun protocole. Ils sont physiologiques et réalisés dans l’optique d’une meilleure irrigation sanguine et lymphatique, et donc d’un meilleur approvisionnement en sang et en lymphe dans les zones qui pourraient potentiellement en manquer. Il s’agit bien de ramener la vie dans les sphères du corps qui se retrouvent affaiblies suite à des blocages, quelqu’en soit la ou les causes. 

 

D’après l’Ayurveda, une zone ou un organe tombe malade ou subit une pathologie, ou bien est le siège de désordres, en raison d’un affaiblissement vital. Affaiblissement vital causé par un mauvais approvisionnement en sang et/ou en lymphe. Il est donc élémentaire d’apporter un soutien à l’aide du massage, surtout chez les personnes qui, pour quelque raison que ce soit, manquent d’activité physique ou bien ne respirent pas correctement.

 

Quelles ont été vos motivations pour exercer ce métier ?

 

J’avoue qu’il n’y a eu aucune motivation clairement définie au départ. Les choses se sont faites naturellement. J’ai commencé ma formation initiale pour enrichir mes connaissances personnelles sans projet de mise en pratique professionnelle ou bien d’installation quelconque. Cependant, dès que j’ai commencé à proposer des rendez-vous, les choses se sont installées, déroulées et mises en place de manière très fluide. J’imagine donc que je suis à ma place.

 

Par ailleurs, je dois reconnaître que j’ai une sensibilité accrue à la souffrance, qu’elle concerne le monde animal, végétal, humain ou environnemental. L’état de souffrance m’a toujours profondément affecté et d’une manière que je pourrais difficilement décrire. Il m’apparaît de plus en plus évident que c’est la manière que mon entité a choisi pour apporter sa participation à un mieux-être global.

 

Delphine, comment êtes-vous devenue praticienne en Ayurverda ? Quel est votre parcours ?

J’ai une Licence LLCE Espagnol. J’ai la formation Master 1 mais pas le diplôme car je n’ai pas abouti mon Mémoire. Sans entrer dans les détails, j’ai beaucoup voyagé pendant une période ma vie, enseigné l’espagnol en Suisse, puis je suis rentrée pour poursuivre mes études dans le Supérieur. 

 

C’est à ce moment-là que j’ai entamé ma formation en Ayurveda, que je connaissais déjà depuis 4 ans auparavant à travers des lectures. Après ma formation initiale à Tours, je me suis formée également à Paris puis en Inde en Ayurveda et autres disciplines telles que MISA ou Chi Nei Tsang. 

 

Les trois axes professionnels que je suis aujourd’hui sont les rendez-vous en individuel que je privilégie (massages et conseils en alimentation et hygiène de vie), la formation en Massage Abhyanga et la sensibilisation à l’importance et aux vertus du toucher ainsi que de l’hygiène de vie globale.

 

Comment réalisez-vous des bilans ayurvédiques ? Quels outils utilisez-vous ?

 

Les bilans que je réalise s’axent principalement autour de la qualité digestive et répondent intégralement à la demande de mon client. Je n’ai pas de schémas préétablis. Je ne fais pas de diagnostic, je ne suis pas médecin. A contrario, je me base sur des diagnostics apportés à mes clients par leur médecin pour cibler le déséquilibre et organiser les conseils et les soins corporels. 

 

Je dirais que mon principal outil est le bon sens, le discernement. Je m’appuie beaucoup sur l’importance des rythmes de vie (= chronobiologie). Je me base également principalement sur l’état d’alimentation de la personne. Rétablir une bonne qualité digestive est la base du rééquilibrage, j’ai donc souvent recours au Chi Nei Tsang en accompagnement et évidemment à l’Abhyanga. Je travaille également beaucoup de pair avec des disciplines mécanistes (Étiopathie) et/ou psycho-émotionnelle si besoin (Méthode Demelt). Les résultats sont très satisfaisants.

 

Quels types de soins ayurvédiques recommandez-vous pour les problèmes de dos ?

 

Selon les cas, le massage tel que je le pratique aujourd’hui apporte déjà un très bon soulagement. Les techniques Pichu (coton imbibé d’huile adaptée) et Khati Basti (bain d’huile localisé) peuvent également s’avérer efficaces en complément du massage. Par ailleurs, puisque je ne limite pas à l’Ayurveda les solutions à apporter dans ces cas-là, je réoriente vers l’étiopathie si l’origine de la douleur a de grandes chances de se situer sur le plan vertébral.

 

J’accorde une grande place au psychosomatique, mais n’accompagne pas dans ce travail. Néanmoins, si, dans le cas où les analyses médicales ne montrent aucune anomalie, le problème persiste, je réoriente alors en libération psycho-émotionnelle (vers différentes disciplines selon le cas, le problème et la personne/personnalité).

 

Quels sont les bienfaits du massage cranio-facial en ayurveda ?

Les bienfaits du massage de cette zone sont les mêmes que pour le reste du corps : drainer, oxygéner, apporter une meilleure circulation sanguine et lymphatique. Concernant la tête, il permettra de diminuer Vata et/ou Pitta en excès versus trop de stimulation mentale, agitation mentale, problème de concentration ou mémorisation, de stimulation des organes de sens également. Réalisé avec une huile rafraichissante, ce massage permettra également de rafraîchir cet espace, à voir selon la saison. Selon les cas, il s’accompagne idéalement du divin shirodhara.

 

Un grand merci à Delphine Texier qui nous a donné quelques informations sur son activité de praticienne en Ayurveda. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site ayurveda-bien-etre.fr !

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.