Pour avoir toujours été yogi 

Publié le 13 novembre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

C’est déjà au lycée que Brigitte Sautereau a eu ses premiers contacts avec la discipline qu’est le yoga. L’avantage qui est le sien, c’est qu’elle a connu cette pratique ses deux dimensions, c’est à dire sportive et spirituelle. Aujourd’hui âgée de 60 ans, elle a eu une carrière de 25 ans dans le secteur de l’informatique  (développeur, chef de projets qualité logicielle), avant de prendre la décision de se lancer à plein temps dans l’enseignement du yoga. 

 

“J’ai suivi une formation à l’enseignement du yoga sur 4 ans commencée en 2003 (pratiquer pour soi, et enseigner ne s’appuient pas sur les mêmes compétences et connaissances, transmettre implique une responsabilité vis à vis d’autrui), formation que j’entretiens et poursuis continuement. Depuis j’enseigne, à des groupes et public variés”, nous fait-elle savoir.

 

Elle travaille seule au sein de son entreprise dont le nom est Spirallie. “J’interpelle le corps, et aussi l’intelligence, le discernement, l’honnêteté, l’authenticité. J’invite à l’orfèvrerie de l’attention : les menus détails, qui font la différence, l’ajustement adéquat”, précise t-elle aussi.

Quelle fut la raison suprême pour laquelle vous vous êtes mise au yoga?

 

J’ai commencé il y a longtemps … mes intentions d’alors, je les ai oubliées, cependant il est vraisemblable que mon attrait d’alors soit encore celui d’aujourd’hui, même si je ne l’aurai sans doute pas exprimé de la même manière.

 

Faire « du sport », le geste pour être dans un effort de dépassement évalué et mesuré par rapport aux autres dans des échelles de performance ne m’intéressait pas, et d’ailleurs toujours pas.

 

Le corps que l’on sent, dans des intensités variées, dans le respect de soi, à l’instant de la pratique, est enthousiasmant. On en découvre les possibilités, parfois insoupçonnées, dont les contours ne sont jamais figés. Apprenant à le connaître plus finement, je m’émerveille de sa complexité et des capacités d’adaptation. D’un statut d’ « outil », de « véhicule » nécessaire pour que « moi » je puisse vivre, mon corps est passé à celui d’allié plein de sagesse (il s’ajuste constamment, même si cela peut parfois être douloureux, pour me maintenir en vie au mieux, et mon « moi » ne saurait faire mieux). Et maintenant, je le sens comme partie intégrante de qui je suis. Le yoga sur ce plan là m’a permis de me rassembler, de me réunir, d’unifier la représentation que j’ai de moi-même.

Mais surtout, le yoga me permet de mettre du sens à ce que je vis. Non pas un sens « donné » (par des croyances, comme par exemple dans une religion), mais du sens « expérimenté » par moi, pour moi. Une posture est autant un positionnement physique, qu’une attitude mentale, psychologique et même émotionnelle. Cela s’expérimente, s’ajuste, se travaille. Le yoga est un guide dans ces expérimentations, nous aidant à nous révéler à nous même, nous incitant à choisir, face aux contraintes, quelles attitudes nous préférons vivre.  

Cela me plait et me motive pour continuer.

 

Quel type de tapis pourriez vous recommander pour la pratique du yoga?

Cela dépend vraiment des pratiques de yoga, et des personnes.

Pour quelqu’un qui débute, franchement, un tapis simple, premier prix suffira, et lui permettra de mesurer les qualités qu’il préférera privilégier pour une acquisition qui lui corresponde.

 

Pour certains, dont les corps, ou parties de corps sont douloureux, des tapis épais seront le bienvenus (selon les anatomies, certains ont des épines dorsales assez saillantes, un tapis fin ou pas assez moelleux sera très inconfortable).

 

Certaines postures nécessitent de pouvoir agripper sans risque de glisser le tapis (lorsque l’on risque de glisser, on se retient et on va à l’inverse du déploiement souhaité de certaines postures). Un tapis antidérapant sera souhaitable. 

 

Selon le type de yoga (beaucoup d’enchaînements, glissements, frottements, ou bien beaucoup d’appuis), la résistance, la texture, seront à considérer différemment.

 

Un tapis dont on peut rouler une extrémité sur laquelle s’asseoir pour rehausser son bassin peut être un plus pour certains qui veulent éviter de transporter trop de matériels (coussin, couverture), à condition que cette faible hauteur s’allie bien avec les capacités anatomiques du pratiquant …

 

De nos jours, où enfin, les valeurs de l’écologie ont pris leur essor, la matière, son origine, les condition et localisation de sa fabrication, sont des éléments d’intérêt dans une acquisition.

 

Pour ma part, j’ai des « mini-mousses » que je transporte en nombre (c’est plus léger), mais j’aime chez moi mes tapis d’épaisseur moyenne dont le relatif moelleux me convient bien, et sur lesquels je m’agrippe bien lorsque c’est nécessaire. 

 

Quel type de yoga enseignez vous et quel est l’importance des postures dans celui-ci?

 

Le Hatha Yoga.

 

A remarquer que tous les yogas impliquant le corps sont du Hatha-Yoga. Mais certains courants ont pris un nom distinctif lequel correspond à la lignée d’un maître particulier, et donc à une pédagogie, un mode de transmission spécifique. En outre, il existe d’autres Yoga (Jnana Yoga, Bhakti Yoga, Karma Yoga, …) qui n’impliquent pas directement le corps.

 

Le Yoga est un outil, tout autant qu’une philosophie, de connaissance de soi, et cela dépasse ce qui semblerait être de simples exercices gymnique de santé.

 

J’ai bien sûr différentes filiations, dont certaines sont primordiales et caractérise ma pratique et mon enseignement. Cependant, je m’instruis de pratiques différentes, elles m’ imprègnent également. Tout en veillant à garder un enseignement cohérent, ces ouvertures contribuent à faire évoluer ma pratique et me guide pour que mon accompagnement soit adapté aux contraintes de chacun. .

 

Dans toutes les séances que j’anime, le corps est toujours directement impliqué. C’est notre base d’entrée dans la pratique. Conscience du corps, sensations, mouvements, placements, respiration, etc … On cherche la base, l’ancrage, là où on est, et à partir duquel on se manifeste, et d’où l’on peut se déployer. 

 

Quels sont les bienfaits d’une pratique régulière du yoga sur l’esprit?

 

Notre état physique influe l’esprit et réciproquement. Une pratique régulière oxygène, tonifie, libère, entretient le corps, change l’ambiance hormonale, énergétique, etc … L’ambiance mentale et affective s’en trouve affectée, souvent de façon bénéfique.

Le fait de porter pendant un temps défini (la durée de la séance) son attention de façon rigoureuse, et surtout engagée (bien obligé, si l’on veut faire de façon juste et précise ce qui est proposé !), sur du concret – le corps ici présent – libère paradoxalement l’esprit de ses préoccupations récurrentes, et le repose. C’est toute l’ambiance intérieure, physique et esprit qui s’en trouve modifiée et donne cette impression de légèreté, liberté, d’union avec soi, voire même avec ce qui est autour de soi. Le développement de l’attention, l’apprentissage de l’observation de « ce qui est », s’exercer à distinguer les phénomènes perçus, la réalité objective, des interprétations que nous en avons, permet d’apprendre à prendre du recul, à moins “réagir”, et de fait à mieux choisir son mode de réponse à un événement, une stimulation.

A chaque fois que l’on pratique, ce moment contribue à nous “remettre en ordre” et ces effets se font sentir un certain temps après. C’est aussi un entraînement d’autant plus efficace, aux effets bénéfiques et d’autant plus durables qu’on pratique avec constance et régularité.  

 

Un grand merci à Brigitte Sautereau qui nous a donné quelques informations sur son activité de coach yoga. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site spirallie.fr !

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Sports & Loisirs
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.