Philippe André partage sa passion pour la guitare au plus grand nombre !

Publié le 22 novembre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

La musique est sans conteste l’art le plus universel et le plus populaire qui soit. Sur tous les continents et depuis toujours, les humains jouent, écoutent et dansent sur de la musique. Philippe André a toujours rêvé d’être musicien et l’est devenu ! Musicien, guitariste de scène, il est créateur et développeur de projets musicaux depuis les années 90, avec plus de 800 concerts à son actif.

 

Professeur de guitare et de musique depuis 1997, il a à ce jour initié et formé environ 180 élèves, du débutant au guitariste plus expérimenté. En 2015, il a créé son entreprise et donne des cours particuliers de guitare, rythme, harmonie, solfège et improvisation. Chaque cours est adapté au niveau technique de l’élève, à sa maturité musicale et à ses objectifs. Philippe tient également compte de la personnalité et des goûts musicaux de chaque élève. 

 

Philippe accompagne des élèves amateurs mais aide également de jeunes guitaristes ambitieux à structurer leur méthodologie et acquérir une totale autonomie de travail pour la suite de leur parcours.

Pouvez-vous nous décrire votre activité ?

 

Outre les cours de guitare, j’accompagne d’une part des guitariste-chanteurs amateurs dans leurs créations musicales et projets de concerts et d’autre part, j’anime des séances de coaching auprès de groupes amateurs dans le cadre de leurs répétitions. 

 

La fréquence des cours est modulable : des forfaits mensuels reconductibles sont proposés pour les cours réguliers ; on peut aussi programmer des séances isolées plus ou moins longues. J’ai souhaité établir cette modularité pour coller au plus près des attentes et offrir aux gens la liberté d’arrêter à tout moment, sans engagement financier à long terme. Actuellement, une trentaine d’élèves suivent mes cours de musique à Rezé, près de Nantes.  

 

Philippe André, quel est votre parcours dans la guitare ?

 

Ma première guitare en mains et parfaitement autodidacte, j’intègre à l’adolescence un petit groupe de rock, puis un autre de chansons françaises. Nous donnons nos premiers concerts dans des cafés et petites salles de la région nantaise. Jouer avec les copains et partager notre enthousiasme pour la musique avec les gens qui se trouvaient là a été une révélation. Impossible alors d’imaginer un autre métier : je voulais jouer de la musique tout le temps, décidant donc de me former.

 

Installé en Touraine dans les années 90 pour étudier la musique à l’école Jazz à Tours, j’ai intégré plusieurs groupes de jazz, blues, funk, bossa nova, chanson française. À partir de 1997 je donne mes premiers cours de guitare en centres socioculturels. Avec des amis passionnés, nous montons un groupe de musiques brésiliennes. Un premier album est enregistré et quelques scènes professionnelles nous font confiance. 

 

En 2000, je reviens vivre à Nantes et entame une décennie dense en concerts. Je deviens « intermittent du spectacle » et donne aussi des cours particuliers à domicile, en CDI dans une école de musique privée. À trois reprises je pars au Brésil pour m’imprégner à la source des musiques traditionnelles du pays et jouer avec des musiciens locaux.

 

Début 2015, je crée ma micro-entreprise de cours particuliers de musique. J’expérimente aussi la composition musicale à l’image et le ciné-concert. Actuellement, je me lance dans une création très personnelle qui s’articule autour d’improvisations et compositions pour guitares. J’envisage une sortie numérique de ce projet fin 2020.

 

Est-ce que le solfège est indispensable à l’apprentissage musical, quel que soit l’instrument ?

 

Si l’on prend le cas du répertoire classique, la maîtrise du solfège est à l’évidence incontournable tant les œuvres sont denses à mémoriser et « figées » dans leur écriture, l’instrumentiste étant attendu sur une interprétation fidèle à la note près. Ceci dit, à moins de vouloir former dès leur plus jeune âge des concertistes pour faire vivre cet immense patrimoine, je ne suis pas du tout en phase avec la méthode qui consiste à savoir lire la musique avant de s’autoriser à en jouer. 

 

Enfants, nous apprenons d’abord à parler notre langue maternelle grâce à l’écoute, par mimétisme, puis par l’étude nous en intégrons la lecture et l’écriture. La musique est un art mais aussi un langage. Savoir écouter et s’exprimer constituent l’aptitude primordiale pour tout musicien. Un bon apprentissage musical me semble donc être avant tout une histoire de ressenti et d’imprégnation. Cette approche très motivante entraîne spontanément l’élève à vouloir apprendre pour aller plus loin dans sa discipline, le solfège pouvant s’intégrer tranquillement en chemin. 

 

Le solfège est un pilier majeur d’une formation musicale complète et un outil puissant pour la composition, y compris pour les musiques actuelles. Quant au solfège purement rythmique, il est primordial pour tout instrumentiste tant son apport est précieux. Simplement, ne faisons pas de ce système de notation un repoussoir d’entrée de jeu, qui plus est auprès de personnes s’initiant à la pratique musicale dans un but récréatif ! La pédagogie que j’ai développée repose donc sur la prise en compte de la personnalité et des goûts de chacun, et sur un équilibre entre culture écrite occidentale et transmission orale universelle.

 

Quels sont les sonorités de guitare que vous jouez le plus ? Qu’est-ce qui vous intéresse dans ces choix ?

 

Mes goûts et projets musicaux m’ont amené à pratiquer les guitares classique, folk et électrique. Le choix du type de guitare étant souvent déterminé par le genre musical abordé. Ceci dit, une guitare reste une guitare : à moins d’avoir une démarche de puriste s’inscrivant dans un genre précis, toutes les audaces sont permises, l’essentiel à mon sens étant de faire sonner l’instrument dans le contexte en exploitant ses ressources propres. 

 

J’ai toujours eu une attirance naturelle pour les sons clairs. Charmé par la musicalité de la bossa nova dès ma jeunesse, j’ai beaucoup pratiqué la guitare classique. Souple à jouer grâce au matériau nylon des cordes, le jeu aux doigts est privilégié pour en sortir le son rond et chaud si caractéristique. La guitare à cordes acier, appelée folk en Europe, est plus appropriée pour jouer acoustique sur les répertoires orientés pop-rock. Le jeu au médiator s’adapte bien à cette guitare au son puissant et brillant dont j’apprécie les sonorités typiques et la dynamique qu’elle peut offrir. Enfin, la guitare électrique est devenue au fil des années mon instrument principal. J’aime sa modernité et sa grande polyvalence pour jouer aussi bien du blues, du jazz, du rock et toutes les musiques actuelles. Je joue sur une Fender modèle Telecaster branchée dans un ampli à lampes de la même marque. 

 

Quel conseils pouvez-vous donner à des débutants en guitare ?

 

Commencez sur le type de guitare qui correspond le mieux à vos envies musicales. Elle vous procurera le son que vous aimez et vous vous impliquerez davantage.

 

Prenez des cours particuliers avec un musicien-professeur expérimenté qui saura vous initier sur des bases saines. Vos progrès dépendront de votre implication et d’une pratique régulière entre les cours. 

 

En toutes circonstances, soyez exigeant tout en vous amusant, recherchez la vibration du plaisir musical dans le moindre exercice. 

 

Ne négligez pas le rythme ! Sans lui, pas de musique, pas de jeu collectif possible.

 

Dès que vos bases rythmiques seront acquises, jouez à plusieurs, montez un groupe avec les copains. La pratique collective fait avancer à grands pas, le contexte obligeant à écouter les autres, à tenir son rôle, à être force de propositions.

 

Écoutez inlassablement les grands guitaristes de votre genre musical favori, mais soyez curieux et ouvert à tous les genres musicaux, intéressez-vous à tous les instruments. Bref, construisez-vous une culture musicale : être musicien c’est déjà être mélomane.

Un grand merci à Philippe André qui nous a donné quelques informations sur son activité de musicien et professeur de musique. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site coursdeguitarephilippeandre.com !

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Musique
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.