Olivier Melgrani : Photographe d’intérieur pro

Publié le 14 janvier 2020 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Quand on fait référence aux événements, on pense obligatoirement à l’immortalisation de ces évènements. Seulement, il n’y a pas que les évènements qui peuvent être immortalisés. En effet, certains photographes se focalisent sur les choses que les événements et les personnes. D’ailleurs, Olivier Melgrani fait partie de ces photographes professionnels qui mettent en avant la valeur de l’intérieur et de l’architecture.

En tant que spécialiste et professionnel dans son domaine, ses compétences se focalisent sur la prise de vue pour les professionnels de l’immobilier. Les propriétaires et les entreprises peuvent, bien entendu, faire appel à son savoir-faire.

Qu’est-ce qui l’a poussé à monter cette entreprise au début ? Tout simplement la passion pour la photographie ainsi qu’une bonne opportunité au cours de route. Vivre de sa passion est, après tout, une chance dont ne dispose pas tout le monde.

 

Melgrani Olivier, vous auriez pu faire de la photographie comme tout le monde, pourquoi avoir choisi l’intérieur?

 

Ma sensibilité s’est portée sur la photographie “graphique” et c’est pour cela que je me suis tourné vers l’architecture ou la photographie d’intérieur. 

Je suis attiré par les lignes, les courbes, les profondeurs et la construction d’une image sur différents plans. J’aime aussi les jeux d’ombres et de lumières. J’attache aussi une grande importance à la lecture d’une photo et à la circulation du regard. Et je retrouve ces aspects dans ce type de photographie. C’est aussi une photo “lente” et réfléchie qui n’est pas dans l’instantanéité ou l’urgence. Ici on construit ses images. On prend le temps. Le sujet n’est pas éphémère ou mouvant. On peut s’attarder à peaufiner les choses comme la lumière, et on peut penser aux détails.

Je suis aussi plus à l’aise avec cet univers, les personnes qu’on y rencontre. J’adore parler design, architecture et évoluer dans cet univers qui me correspond.

 

 

Quels sont les équipements avec lesquels vous travaillez? En passant de l’appareil photo à la réalité virtuelle?

 

Pour les photos, je travaille avec un appareil reflex plein format et aussi avec un hybride très moderne. Les rendus sont différents et intéressants tous les deux. Dans les deux cas, je suis équipé d’objectifs Ultra Grand Angle pour maximiser la prise de vue d’espaces larges ou de grands sujets. Dans mon domaine, les poses peuvent être longues, et je travaille donc beaucoup sur trépied. Enfin, l’usage d’un filtre polarisant est très utile pour travailler les reflets et jouer sur le vitré.

Question vidéos, c’est mon hybride qui me permet de travailler avec une excellente résolution et un haut framerate (images par seconde). La stabilisation de l’appareil est confiée à une Gimball (stabilisateur mécanique).

Pour les visites virtuelles, j’utilise un appareil spécifique qui crée une photo à 360° en un seul déclenchement, grâce à 2 optiques grandes angles opposées. Il s’agit du Theta de chez Ricoh. Pour les visites virtuelles haute définition, j’utiliser une tête panoramique spéciale qui me permet de gérer 12 prises de vue avec mon reflex, à des angles définis. Puis un logiciel d’assemblage pour créer une seule photo panoramique à partir de ces 12 photos.

 

 

Expliquez-nous étape par étape comment vous vous y prenez pour mettre en réalité virtuelle un appartement au complet?

 

La première étape, c’est de préparer l’appartement. Sur une visite virtuelle, on voit tout. Du sol au plafond. Il faut donc penser à ranger un maximum et à avoir l’oeil dans tous les coins.

Je passe donc pièce par pièce, pour ranger et arranger les éléments qu’on y trouve. C’est à ce moment-là qu’on doit prendre quelques décisions, comme ouvrir ou fermer certaines portes (de pièce en pièce), allumer ou éteindre les lumières, et trouver où placer la caméra pour le meilleur rendu.

Ensuite, dans le cas d’une visite virtuelle au Theta, il suffit de placer l’appareil à l’endroit souhaité, puis de contrôler sur l’écran le rendu de la photo, et de déclencher.

Pour une visite haute définition, on place son appareil, et on commence à prendre nos 12 photos autour de notre axe, en utilisant la tête nodale pour respecter les “angles” de notre cercle de photo. On termine par les photos du plafond (zénith) et du sol (nadir) avec un décentrement du trépied.

Une fois les prises de vue réalisées, on passe sur un logiciel.

Dans le cas du thêta, les photos panoramiques sont créées à la prise de vue. Dans le cas d’une visite HD, il faut ici associer toutes les photos de chaque point de vue pour réaliser une seule image panoramique. C’est ce qu’on appelle “l’assemblage” et cela demande un logiciel spécial qui peut calculer la position de chaque photo, et créer cette image.

Viennent ensuite les retouches photo, et la création de la visite en elle-même.

Ici on utilise un second logiciel pour associer les différents panoramas grâce à des points de passage. Ce sont des liens graphiques, à positionner sur nos images et permettre le passage d’une pièce à l’autre, en réalité, d’une image à l’autre.

C’est ce qui rend la visite interactive et ludique. 

 

 

Quel est selon vous l’impact d’une bonne photographie dans un projet de vente ou immobilier?

 

En immobilier, la photo est capitale.

La concurrence est rude. Il y a beaucoup d’annonces immobilières similaires à la vôtre. Et pour générer des contacts, il faut se démarquer et séduire. Et cela passe essentiellement par les photos. 

Premièrement, parce que dans la structure d’une annonce immobilière, seule la photo peut permettre de se différencier (puisque toutes les annonces sont présentées de la même manière). 

Mais aussi parce que les photos sont le seul vecteur d’émotion auprès des clients en recherche. Elles permettent de valoriser énormément votre bien, de séduire et convaincre cette personne de vous contacter.

En plus, les internautes en recherche se focalisent plus sur les images que sur les textes. Parce que le cerveau est plus habitué à travailler vite avec des images, et que ces dernières sont plus vite assimilées que des textes. Ce qui devient capital lorsqu’il doit faire une sélection sur des centaines d’annonces. On sait bien que 1 image vaut 1000 mots.

Le résultat ?

Une annonce avec des photos professionnelles génère 8 fois plus de contacts qu’une annonce avec des photos classiques. Et en moyenne, les ventes de ces mandats valorisés par de bonnes photos se font en 21 jours de moins, et avec moins de négociation sur le prix.

Donc, oui, on peut dire que les photos en immobilier sont importantes et ont un vrai impact sur la vente.

 

 

Un grand merci à Olivier Melgrani, photographe architecture à draguignan, qui nous a donné quelques informations sur son activité de photographe d’intérieur et d’architecture. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site le-photographe-immobilier.fr !

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Photographie
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.