Mère sereine grâce au yoga 

Publié le 16 juillet 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

 “Les étapes successives qui s’enchaînent entre la grossesse, l’arrivée du bébé, les changements de rythme, la place de la famille et du couple, l’éducation…. sont autant de tsunami émotionnels qui méritent d’être accompagnés”. C’est ainsi que Laura, une mère de 32 ans qui elle aussi est passée par le tumulte de la grossesse et de la maternité a décidé de se consacrer au yoga prénatal.

 

Originellement dans le secteur financier, en 2018, elle élargit son champs professionnel pour se tourner vers l’enseignement du yoga, dans le but d’accompagner les femmes enceintes. Son entreprise porte son identité, Laura MALEK. C’est une société au sein de laquelle elle travaille seule.

 

En dehors de l’accompagnement, elle propose aussi les ateliers de portage bébé et de soutien allaitement. “Ma bienveillance et mon écoute active me permettent de guider mes mamans (et parents car les ateliers sont souvent réalisés en couple) afin qu’elles trouvent de la sérénité pour aborder cette nouvelle aventure de parents, femme et surtout de mère” rassure t-elle.

Copyright - Laura BOIL

copyright photo Laura BOIL

Laura, pourquoi centrer vos compétences sur la femme enceinte? Est-ce que cela revêt un sens particulier pour vous?

 

Il y’a de nombreuses étapes dans la vie d’un homme et d’une femme. Pour celles et ceux qui font le choix de la maternité, je crois qu’ils s’apprêtent à franchir celle qui bouleverse à jamais leur vie. Mes maternités ont changé quelque chose en moi, ou plutôt elles ont révélé l’essence même de mon être. Je ne parle pas ici du plaisir d’avoir été enceinte ou encore des difficultés rencontrées dans les choix que nous avons fait au quotidien pour notre famille. Je pense aussi à cette vision de la vie qui m’a fait prendre conscience de choses simples tel que l’instinct qui souvent nous guide avec justesse. Je suis souvent effarée par l’impact de notre société sur notre développement (que je distingue de notre évolution). Je pense, avec nuance, qu’il n’est pas évident de se sentir à sa place dans un monde trop souvent culpabilisant, et pas assez souvent soutenant par manque de transmission comme celle de mère à fille, entre soeurs, cousines, amies. Bien heureusement, je constate que des choses bougent à ce niveau là, et je souhaite faire partie de ce changement en semant mes petites graines.

 

Si on vous demandait de citer les différents outils dont vous faites usage pour aider une femme enceinte à appréhender son corps, lesquels seraient-ils?

 

Apprendre à respirer ! Voilà l’une des techniques issue du yoga qui permet déjà de nombreux bienfaits pour appréhender son corps (et son esprit !!!) dans toutes ces subtilités. Je couple la respiration aux sons qui ont des vertus pour amener le corps à se détendre. Le yoga unit le corps et l’esprit, le travail de l’un ne va pas sans l’autre, mais surtout l’exercice régulier pour obtenir de vrais bénéfices. Les exercices et les postures permettent aussi aux mamans de prendre confiance en elles pour le jour de l’accouchement et d’envisager un accouchement plus naturel.

 

Pensez-vous qu’il soit indispensable qu’une femme se mette au yoga dans les premiers mois de sa grossesse? Justifiez votre réponse.

 

Je pense que le yoga fait partie des pratiques alternatives qui permettent de rendre plus douce la maternité. Il existe également la sophrologie, l’hypnonatal, l’haptonomie, l’acupuncture et j’en passe. Le soucis est qu’actuellement dans le parcours classique, les mères n’ont pas toujours l’information que ces pratiques existent. Il y a donc un grand travail d’information à déployer auprès des professionnels de santé afin de travailler main dans la main. Je sais également par expérience et pratique personnelle du yoga, que les bienfaits ne s’arrêteront pas après l’accouchement. Le yoga n’est pas un sport mais un art de vivre. Ces techniques nombreuses permettent de gérer les émotions, le stress, facilite la prise de recul, ….

 

A quoi s’attendre dans votre programme « Soutien allaitement »?

 

L’allaitement est un sujet qui suscite de nombreux mouvements en France actuellement. D’une part car il y a très peu de professionnels de santé formés mais aussi car les mères ignorent  souvent les clefs pour réussir ce projet. Longtemps, ce savoir s’est transmis de femme à femme avec un soutien sans faille, notamment dans les 40 jours suivant l’accouchement. Aujourd’hui nous imposons très vite un rythme à tout le monde, aux bébés pour qu’ils dorment vite sans pleurer, et aux mères pour qu’elles retournent au travail tout juste  2 mois et demi après leur accouchement pour la majorité. Ne parlons pas des intérêts financiers à commercialiser du lait en poudre, des biberons … Sans juger aucune pratique, et dans le respect des volontés de la mère (car encore une fois dans un sens comme dans l’autre ce soutien est très important) je propose aux mamans un atelier de 2h en groupe, individuel et au mieux en couple, pour leur donner les clefs de mise en route d’un allaitement. Mon expérience personnelle de deux allaitements différents et ma formation auprès d’une conseillère en lactation certifiée IBLCL, sur l’animation de groupe de soutien à l’allaitement, me permet aujourd’hui de donner une information éclairée à celles et ceux qui le souhaitent.

 

Les mamans qui participent aux ateliers de portage et/ou d’allaitement font très vite le lien entre ces deux pratiques qui sont complémentaires et répondent parfaitement aux besoins du bébé.

 

Au fil des rencontres, j’ai noté un réel besoin des jeunes mères à être soutenues et accompagnées. C’est pourquoi, je considère que ce lancement début 2019 n’est que le début d’une belle aventure que je compléterai en 2020 probablement par une formation en périnatalité.

 

Un défi en communication 

 

L’un des défis qu’il faut relever, pour les professionnels du yoga, c’est celui de l’information. Il s’avère que plusieurs personnes ne sont pas encore au courant de ses bienfaits, notamment dans le secteur de la natalité. Il subsiste donc un trou qu’il faudra combler avec la communication. 

Pour en savoir plus : https://www.laura-malek.fr/

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.