Malesherbes avocats associés : tout pour les affaires !

Publié le 27 mars 2020 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Il faut dire que le domaine juridique est incontournable dans la société moderne. Après tout, le droit représente la garantie de l’ordre, mais surtout de l’équité et de la justice. C’est dans cette optique, mais dans la branche du droit privé que Yann LE PENVEN travaille. Il est l’une des pièces maîtresses du cabinet « Malesherbes avocats associes ». Un cabinet composé de 2 avocats et d’un juriste ainsi que 3 avocats intégrés au cabinet.

Ce cabinet à taille humaine est spécialisé dans le droit des affaires ainsi que les contentieux bancaires. D’ailleurs, ces derniers ajoutés à la procédure collective et les conseils aux PME forment les principales forces du cabinet. En outre, Yann avoue que le droit a pour lui été un moyen pour aider tout un chacun à solutionner ses problèmes dans le domaine du privé.

 

Comment êtes-vous devenus avocats en droit des affaires ? Quel est votre parcours ?

 

Mon parcours est assez atypique, puisque j’ai un DEA de droit public et j’ai toujours travaillé en droit  privé, tout d’abord en entreprise au sein d’une banque pendant 8 ans et ensuite j’ai prêté serment en 1996. J’ai été collaborateur jusqu’en 2000, date à laquelle, j’ai monté ma propre structure.  

 

 

Quels logiciels utilisez-vous pour optimiser votre activité d’avocat ? Quels avantages offrent ces outils ?

 

Mon cabinet utilise KLEOS qui facilite le travail par les trames de modèle proposé. 

 

 

Quels sont vos conseils pour se prémunir des litiges financiers quand on fait des investissements ?

 

Il y plusieurs sortes d’investissements. S’il s’agit d’investissement à titre personnel dans des produits financiers, il faut valider au préalable ses objectifs afin de déterminer si le produit est adapté. Ce qu’il faut surtout éviter, ce sont des produits où le seul intérêt est un avantage fiscal. Souvent dans ce cas vous sur payez le produit qui s’avère non liquide même après la période de détention fiscale minimale. Pour des investissements dans les sociétés en tant qu’actionnaire ou porteur de parts, il faut savoir varier entre l’investissement en capital et en compte courant d’associé, selon que l’on souhaite être plus ou moins liquide dans son investissement. Mais surtout, il faut être  attentif aux statuts qui définissent souvent les conditions de sortie, tant de retrait de compte courant, voire du capital. Pour un investisseur plus les conditions de sortie seront souples, meilleurs ce sera pour lui. Il vaut mieux éviter aussi les sociétés qui feront appel aux sociétés de capital risque par la suite qui risquent d’imposer des conditions de dilution importantes et des conditions de sortie qui leur seront très favorables. Il ne faut donc souvent pas aller au-delà de son investissement initial qui doit demeurer le risque que l’on a accepté de prendre.   

 

 

Quelles sont les situations pour lesquelles recourir à un avocat bancaire ?

 

D’une façon très prosaïque, je dirai  dès lors que l’on a un problème avec sa banque.

Mais d’une façon, plus pratique, le droit bancaire pour une entreprise n’est qu’une facette de la problématique qui  s’inscrit souvent avec des difficultés financières. La matière bancaire est donc à conjuguer avec la maîtrise des procédures collectives pour résoudre la difficulté si possible le plus en amont possible.   Si la société vient à disparaître pour cause de liquidation judiciaire ou plan de cession, la problématique se reportera le plus souvent sur les cautions que les dirigeants ont signées. En règle générale, un avocat spécialisé en droit bancaire maîtrise parfaitement le droit des sûretés et plus particulièrement le droit des cautions.   

 

Un grand merci à Yann LE PENVEN de nous avoir donné quelques informations sur son cabinet d’avocat. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site malesherbes-avocats-associes.com.

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Économies & droit
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.