L’hypnothérapie et le besoin de partager les bienfaits

Publié le 9 août 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

On dit souvent que pour faire quelque chose, si compliquée soit elle il suffit d’avoir une bonne raison. Si celle-ci est valable à nos yeux alors plus rien ne peut nous empêcher de l’accomplir. C’est ce qui a motivé Daniel Berger a créé en 2005 sa propre entreprise. 

 

Il s’est donc fait former à partir de 2002 à la PNL et à l’hypnose ericksonienne. Il possède un cabinet mais ne manque pas de participer aussi à des formations et des animations en management des entreprises. 

 

“Aujourd’hui j’ai réalisé plus de 5000 séances individuelles en cabinet ou à distance via internet et animé plus de 750 journées de formation (2000 stagiaires) en management, PNL et hypnose”, dit-il. Il est spécialisé en hypnose spirituelle, et dans la gestion et l’intégration des expériences traumatiques.

Daniel, quelles ont été les réactions des amis et de la famille lorsque vous avez exprimé votre intérêt pour l’hypnose ?

 

Je parlais beaucoup de PNL, un peu moins d’hypnose, (l’hypnose à l’époque faisait très peur) j’expliquais ce qu’était la PNL, mon entourage était plutôt ouvert. Mais c’est quand j’ai décidé de quitter mon emploi de directeur fort bien rémunéré qu’on m’a pris pour « un fou ». Les gens ne comprenaient pas et en même temps je ressentais qu’ils m’enviaient car j’allais vers ma passion.

 

En quoi l’hypnose spirituelle est-elle différente de l’hypnothérapie classique ?

 

L’Hypnose classique est surtout utilisée en spectacle et l’hypnotiseur a un ascendant sur l’hypnotisé, les suggestions sont très directes et directives.

L’hypnose ericksonienne, cherche à dissocier le conscient et l’inconscient de manière à communiquer exclusivement à l’inconscient pour y faire évoluer les « programmes », les suggestions sont peu directives et souvent très indirectes. Les personnes peuvent changer facilement sans contribution de leur conscient de manière quasi automatique.

L’hypnose spirituelle cherche à réunifier le conscient et l’inconscient de manière à installer des changements en conscience. L’idée est de responsabiliser davantage la personne. On utilise des états expansés de conscience pour connecter à plus grand que soi.

Le principe de base (spirituel) sur lequel s’appuie l’hypnose spirituelle est que les défis de la vie que nous vivons sont là pour nous apprendre quelque chose et il est important de tirer des « leçons » de nos expériences afin de grandir et d’évoluer. En hypnose spirituelle le sujet participe beaucoup à la séance.

Ainsi par rapport à une problématique simple tel que l’arrêt du tabac, quand on va voir un hypno classique, si suite à la séance la personne arrête de fumer, elle dira c’est un bon hypno, dans le cas contraire elle dira c’est un mauvais hypno. En hypnose spirituelle, elle comprendra les tenants et les aboutissants de sa dépendance et au niveau émotionnel elle aura intégré ou libéré les blocages, et, c’est elle qui fait le travail en conscience. Si elle arrête de fumer alors elle sera fière d’elle, si elle n’arrête pas alors elle saura sur quoi encore travailler. Pour faire une opération sous hypnose, l’hypnose spirituelle ne sera pas indiquée, en revanche elle s’adresse à des personnes en recherche qui ont un désir d’évolution.

 

Avez-vous déjà rencontré des personnes qui ne répondent pas à l’hypnothérapie ? Que faites-vous dans ces cas-là ?

 

J’aime dire qu’en fait, je ne cherche pas à hypnotiser mais à déshypnotiser pour donner plus de liberté. Quand ça ne marche pas, il y a une bonne raison, très souvent c’est la peur qui crée une protection et donc de la résistance, (peur de lâcher prise, peur de perdre le contrôle etc…). Donc je travaille avec la part de la personne qui a peur, pour savoir ce dont elle a besoin, et souvent le simple fait d’écouter avec empathie rassure la part en question.

 

 

Quel est pour vous le rôle de l’hypnothérapeute ? Est-ce un coach, un médecin ?

 

ATTENTION au terme hypnothérapeute qui est à proscrire eu égard au débat qui a eu lieu à l’assemblée nationale.

L’hypnologue n’est pas un médecin, il ressemble en effet davantage au coach (sens littéral)

Ce n’est pas lui qui donne la direction mais c’est lui qui permet de matérialiser le chemin exprimé par le « Moi » de la personne.

J’aime me définir comme facilitateur, je crée les conditions pour réunifier les différents aspects d’une personne (conscient, inconscient, Moi supérieur, parties blessées…) afin de retrouver plus de paix intérieure, de développer de l’autonomie et de la responsabilité, je permets à la personne de se reconnecter à qui elle est vraiment au delà des masques de la personnalité. Elle peut alors exprimer sa véritable nature, son essence, ce n’est pas forcément facile mais c’est source de joie et de plénitude.

 

Faire attention 

 

Il est indispensable de comprendre que l’hypnotérapeute est à considérer comme un guide et non un médecin. Encore que, pour le moment, le consensus n’est pas encore établi autour de la dénomination hypnothérapeute qui a tendance à soulever des questions sur une probable confusion avec le rôle du médecin.

Pour en savoir plus : https://hypnose-passion.com/

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.