Les médecines naturelles et la gériatrie 

Publié le 29 juillet 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

On se rend de plus en plus compte du retour de l’humanité aux thérapies naturelles. Cela se traduit par la multiplication des centres de thérapies un peu partout. Mais fait beaucoup plus important, les thérapies de ce type se révèlent généralement beaucoup plus efficaces avec les personnes du troisième âge, beaucoup plus fragiles physiquement. 

 

Frédéric Rérolle a 65 ans et c’est un praticien de médecine alternative (Homéopathie classique, Acupuncture et ostéopathie). Cela lui fait plus de 30 ans d’expérience en tant que gériatre et praticien de médecine alternative.

 

En tant que gériatre, il est convaincu que la médecine moderne n’est pas adéquate pour ce qui est de traiter les personnes du troisième âge. “Soigner la personne dans sa globalité sans rester limité aux traitements palliatifs du symptôme comme en médecine académique”, c’et un peu cela son leitmotiv. 

Frédéric, comment avez-vous découvert votre passion pour la médecine naturelle ?

 

Rapidement au cours de mes études de médecine, j’ai été déçu par les concepts de maladie et de « corps machine » sans s’intéresser à la personne malade. J’ai donc appris l’acupuncture et la philosophie taoïste. Puis après l’ouverture de mon cabinet, j’ai rencontré des patients qui m’ont témoigné des guérisons par l’homéopathie. Alors je me suis renseigné puis formé et c’est toujours depuis plus de 30 ans, une passion et un émerveillement devant les possibilités de guérison de cette thérapeutique…

 

De quels équipements avez-vous besoin pendant une consultation ? Quels sont les rôles de chaque instrument ?

 

De mon attention d’abord ! pour observer, écouter, examiner la personne qui vient me voir.

De mes mains pour l’ostéopathie, d’un appareil de stimulation lumineuse des points d’acupuncture à la place des aiguilles, de livres de Matières médicales homéopathiques et d’un ordinateur avec un logiciel de répertorisation homéopathique…

 

Quelles sont les bases de la posologie pour le médicament homéopathique ? Quelles différences avec le médicament allopathique ?

 

L’homéopathie utilise des médicaments extrêmement dilués pour soigner des sujets malades en favorisant un retour à l’état d’équilibre de santé. 

Cette thérapie mise au point par Samuel Hahnemann, fondée sur l’expérimentation clinique il y a plus de deux cents ans, repose sur des principes qui lui sont particuliers (loi de la Similitude, Globalité des symptômes) d’après les travaux d’Hippocrate : Similia similibus curentur (on peut soigner les semblables par les semblables).

Le terme homéopathie est créé sur la notion de loi des semblables, homeo veut dire semblable en grec et pathos, souffrance. La posologie sera toujours la plus petite et avec une répétition des prises le moins souvent ! Et toujours un seul remède.

1- dans une pathologie chronique : vous prenez un médicament homéopathique une fois et vous observez les effets et vous ne répétez la prise que lorsque l’effet s’atténue et que les symptômes reviennent. Si pas d’effet il faut revoir le cas et changer de remède.

2 – lors d’une pathologie aigüe on répète souvent la prise jusqu’à l’amélioration, par exemple lors d’une infection avec forte fièvre ou pourra répéter la prise tous les quarts d’heure au début…

Le choix de la dilution du remède dépend de l’ampleur du trouble: plus le symptôme est local plus la dilution est basse, plus il y a atteinte générale ou psychique, plus la dilution est haute. Par exemple, vous vous cognez au coin de la table en passant, vous pouvez prendre Arnica en 5 ou 7CH pour éviter l’hématome, vous vous cassez la figure dans l’escalier avec des douleurs un peu partout , Arnica 15CH, vous êtes victime d’une agression avec peur Arnica 30CH.

 

L’allopathie utilise des médicaments selon la loi des contraires : (anti -biotiques, antipyrétique, anti-algique, antidépresseur, etc) pour traiter des symptômes de la même façon pour tout le monde. L’homéopathie utilise des médicaments selon la loi des semblables pour traiter une personne en tenant compte de l’ensemble de ses symptômes personnels.

 

Quels sont les avantages de l’homéopathie en médecine humanitaire ?

 

L’homéopathie présente de nombreux atouts et de sérieux avantages en médecine humanitaire :

C’est une thérapeutique efficace, qui s’appuie sur deux cents ans d’expérience.

C’est une médecine écologique qui respecte l’homme dans son environnement et sa culture, sans iatrogénicité majeure. Or nous connaissons tous les effets désastreux du mauvais usage et du trafic de nos médicaments de synthèses.

Elle aborde l’homme dans sa globalité et s’adapte aux différentes croyances et systèmes thérapeutiques traditionnels. Elle peut ainsi s’intégrer dans les structures médicales traditionnelles locales.

C’est une thérapeutique très économique, accessible aux plus pauvres.

La fabrication des médicaments homéopathiques, qui utilisent très peu de matière première et aucune technologie sophistiquée, est un modèle d’industrie non polluante qui peut se créer dans des pays en voies de développement.

Le transport et stockage des médicaments sont simples. Par ailleurs les remèdes peuvent être fabriqués ou dupliqués de façon artisanale en brousse sur place assez facilement par le soignant lui-même.

Ainsi l’usage de l’homéopathie va dans le sens de plus d’autonomie, moins de dépendance par rapport à des systèmes sophistiqués

Elle est une alternative souvent ou une complémentarité des thérapies palliatives. Bien sûr elle ne peut remplacer, dans certains cas, les thérapies occidentales quand elles sont vraiment nécessaires (antibiotiques, antiparisitaires, chirurgie etc.) mais, dans ce cas, elle peut être utilisées en complément des traitements classiques ou traditionnels

 

Une médecine à moindre coût

 

L’avantage avec l’homéopathie, c’est qu’elle ne rend pas le professionnel dépendant des infrastructures. Donc, elle revient moins chère quand il est question de créer des médicaments. En plus, c’est un principe vieux de plusieurs centaines d’années, dont la pratique a déjà fait ses preuves. 

 

 

Pour en savoir plus : https://docteur.fredericrerolle.fr/

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Santé & Bien-être
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.