Les matières scientifiques autrement qu’à l’école 

Publié le 3 décembre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Ce n’est pas un secret que de reconnaître que le système éducatif formel a du mal à enseigner les matières avec une pédagogie qui facilite l’assimilation. Ce qui entre autre pousse les parents à trouver le moyen de combler le vide. C’est à partir de c moment qu’interviennent les professeurs indépendants. 

 

Yann-Gaël FOURN s’est lancé de façon professionnelle dans ce domaine en 2013 en créant Acromath. Chaque année il enseigne les matières scientifique à un peu plus d’une cinquantaine d’élèves. “ L’objectif de mon entreprise est de redonner la confiance que mes élèves ont perdu en mathématiques et en physique-chimie”, fait-il. 

 

“J’ai décidé d’exercer ce métier lorsqu’à l’époque je donnais des cours particuliers au domicile des parents. En effet, je me suis rendu compte que pour faire progresser mes élèves, j’avais besoin d’instaurer une relation de confiance entre moi et eux”, explique t-il. Il a créé sa propre méthode de travail. 

Yann-Gaël, comment êtes-vous devenu professeur de mathématiques ? Quel est votre parcours ?

Je suis devenu professeur de mathématiques par hasard. A la fin de mes études en 2011, j’avais obtenu un double Master en “Management et Matériaux” mais d’une part, je ne trouvais pas de travail à l’issue de mes études et d’autre part, je me rendais compte que je ne voulais pas travailler dans le domaine dans lequel j’avais fait mes études supérieures.

 

En rentrant sur Brest début 2012, j’ai commencé à donner des cours de mathématiques pour gagner un peu d’argent et ne pas rester sans rien faire. J’ai fait cela pendant un an et demie et pendant 18 mois, j’ai travaillé avec des élèves en manque de confiance, qui avaient peur de se sentir jugés, des notes…

 

Ce sont grâce à mes premiers élèves que j’ai mis en place ma méthode et que mes élèves ont réussi à progresser sans se mettre trop de pression. Ainsi, grâce à eux, j’ai franchi le pas en créant mon activité car je voulais aider et faire progresser un maximum de collégiens et de lycéens.

 

Comment se déroulent les cours de mathématiques en votre compagnie ? Quels sont les supports de cours que vous utilisez ?

 

Avec les collégiens, je travaille avec eux une heure par semaine tandis que pour les lycéens, le cours dure 1h45 avec une pause de 15 min à la moitié de la séance car cela leur permet de rester concentrés jusqu’à la fin. Enfin, j’ai un bureau professionnel dans lequel mes élèves viennent et où je peux accueillir 4 élèves maximum.

 

Je souhaite que mes collégiens et lycéens soient dans un environnement dans lequel ils peuvent se sentir eux-mêmes sans se sentir jugés par moi. C’est la raison pour laquelle je ne leur demande jamais leurs notes et leurs bulletins scolaires. 

 

De mon côté, j’utilise des livres en mathématiques et physique-chimie qui sont très bien faits. Avec ces supports, je photocopie les chapitres et les exercices d’application que mes élèves souhaitent travailler avec moi et à la fin de la séance, je leur donne la correction des exercices que j’ai moi-même rédigée et qui est la plus proche de ce que peuvent demander des professeurs de mathématiques ou sciences physiques. Ainsi, mes élèves peuvent retravailler à volonté chez eux, les exercices que nous avons étudiés ensemble à mon bureau auparavant.

 

Quels sont les différents facteurs de blocage en mathématiques ? Quelles sont vos solutions ?

Les différents facteurs de blocage en mathématiques sont, selon moi:

  • les notes 
  • certains professeurs que les collégiens et lycéens ont pu avoir par le passé
  • beaucoup d’élèves qui ont du mal à comprendre à quoi peuvent servir les mathématiques dans leur scolarité alors que dans leur futur métier, ils ne s’en serviront probablement pas
  • mais le plus important des facteurs existants pour moi, est le fait que dès les premières années de scolarité, nous faisons comprendre aux jeunes élèves que les mathématiques est une matière importante et que c’est une matière qui aura un impact sur leur avenir. Or, si un élève a quelques petites difficultés en mathématiques au début, il peut alors avoir du stress et se mettre beaucoup de pression dans cette matière en se disant que s’il ne réussit pas en maths alors il passera à côté de son avenir.

 

Pour permettre à mes élèves de ne pas se sentir jugés à mes cours, je ne demande pas leurs notes. Je pense donc que si nous pouvions évoluer dans notre système de notation afin d’avoir des élèves plus sereins, ce serait extrêmement positif. 

 

Quelles sont vos idées et options pour apprendre les maths aux enfants en s’amusant ?

Pour ma part, une des bonnes manières d’apprendre et faire aimer les maths est les jeux de société. En effet, apprendre à compter (grâce aux dés), à poser des opérations ou des calculs de tête (compter le nombre de points obtenus) sont des exemples qui permettent de s’intéresser aux bases des mathématiques tout en s’amusant.

 

Une autre bonne façon d’intéresser les maths aux enfants et d’utiliser leurs centres d’intérêts. (Par exemple le sport, la musique, etc…). En effet, j’utilise régulièrement cette méthode avec mes élèves quand je peux. Pour illustrer mes propos, je vais me servir de ce qui les intéresse en dehors de l’école en le contextualisant par rapport aux mathématiques et c’est une manière de faire que mes collégiens et lycéens apprécient car non seulement, ils comprennent plus facilement, mais en plus ils se rendent compte que les mathématiques peuvent servir dans plusieurs situations de la vie quotidienne.   

 

Un grand merci à Yann-Gaël FOURN qui nous a donné quelques informations sur son activité de professeur indépendant. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site acromath.net !

 

 

 

 

 

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Tutorat scolaire
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.