L’Ergothérapie : comment aider à retrouver son autonomie et son indépendance 

Publié le 21 octobre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Quand une personne ne parvient plus à réaliser des gestes du quotidien, on parle de difficultés d’autonomie  (capacité de juger, décider, accepter ou refuser, choisir par soi-même) ou d’indépendance (capacité physique de réaliser une action seul). Ces difficultés peuvent arriver à tout âge, par exemple dans le cas des enfants ayant des difficultés à réaliser des activités normalement acquises à leur âge. L’Ergothérapeute est présent autant pour un “coup de pouce” pour un enfant avec une simple difficulté dans la réalisation d’une activité que pour des pathologies avérées. Dans ce cas, voir un Ergothérapeute est un bon geste à adopter.

Ergothérapeute de formation, Amandine VERNE a commencé son activité depuis 2014 alors qu’elle venait tout juste d’obtenir son diplôme. Son premier poste était dédié à la prise en charge de personnes adultes en manque d’autonomie et d’indépendance dans un contexte de rééducation. Face à l’envie de créer son entreprise et de réaliser de nouveaux projets, elle se lance en libéral en pédiatrie en 2016.

Aujourd’hui, Amandine VERNE s’occupe en effet de personnes en difficulté dans les alentours d’Aix-en-Provence, ces dernières rencontrant différents types de difficultés :  handicap moteur (domaine dans lequelle elle se spécialise auprès des plus jeunes), des troubles des apprentissages, des problématiques sensorielles ou d’autres problèmes liés à la réalisation d’activité au quotidien. Son objectif pour ses patients : acquérir un maximum d’autonomie et d’indépendance dans les activités qui ont du sens pour eux. 

 

Pouvez-vous nous décrire votre entreprise et l’historique de celle-ci ? Travaillez-vous seule ou en équipe ?

 J’ai suivi mes études à l’IFE de Montpellier. Après mon diplôme en 2014, j’ai déménagé sur Aix-en-Provence pour un poste d’Ergothérapeute dans un centre de rééducation fonctionnelle adulte, mon domaine de prédilection à l’époque. Je travaillais alors auprès d’adultes majoritairement, avec des atteintes variées (traumatologie, rhumatologie, neurologie). En 2016, j’ai souhaité démarrer une nouvelle aventure, celle du libéral. Je découvre à ce moment-là le monde de la pédiatrie. Après avoir travaillé au sein de deux équipes pluridisciplinaires, j’ai décidé d’acquérir mon propre local afin de le façonner en fonction des besoins de ma pratique. Je travaille désormais depuis septembre 2019 dans un Pôle de Santé à Aix-en-Provence (quartier de la Duranne) auprès d’une quarantaine d’autres professionnels de santé et en partageant mon local avec ma collègue Louise Nakache, Psychologue spécialisée TSA. À côté de ma pratique libérale, je suis également vacataire en EHPAD et administratrice de plusieurs groupes Facebook d’Ergothérapeute dont le groupe “Vos questions aux Ergothérapeutes”, ayant pour objectif de mettre en lien le grand public ainsi que les autres professionnels avec les Ergothérapeutes.

  

Quel est votre domaine de compétence ?

 L’Ergothérapeute est le spécialiste de l’Autonomie et de l’Indépendance. Il va rentrer en jeu à partir du moment où une personne (peu importe son âge et sa pathologie lorsqu’il y en a une) rencontre des difficultés dans la réalisation d’une activité (vie quotidienne, travail, loisirs, scolarité).

J’ai souhaité me spécialiser auprès des jeunes enfants atteints de handicaps moteurs. Depuis mon début d’exercice en libéral, j’ai réalisé de nombreuses formations : Rééducation de l’écriture, Méthode ABC-BOUM, Intégration Sensorielle, Troubles de l’Oralité, Cuevas Medek Exercices level 1….

Je suis toujours à l’affût des nouvelles méthodes de rééducation ayant prouvé leurs résultats.

 

 

Quelles ont été vos motivations pour exercer ce métier ?

 

Depuis mon plus jeune âge, j’ai su que ma vocation était d’être dans le soin. J’ai toujours été quelqu’un de très empathique et présent pour les autres. J’ai d’abord souhaité être médecin avant de me rendre compte que l’accompagnement des personnes n’était pas suffisant par manque de temps lors des consultations. Je souhaitais être au cœur du processus de rééducation, domaine passionnant pour moi. J’ai découvert l’Ergothérapie au lycée, et cela m’est apparu comme une évidence : Accompagner les personnes afin de les aider à retrouver leur autonomie et leur indépendance.

 

Amandine, comment êtes-vous devenue ergothérapeute libérale ? Quel est votre parcours ?

 

Après 2 ans et demi passés en salariat, je souhaitais aller « plus loin » et accéder aux formations qui me passionnaient. Le rythme du salariat ne me convenait pas et je souhaitais avoir plus de temps pour prendre en charge mes patients. Une opportunité s’est présentée à moi d’intégrer un cabinet pluridisciplinaire sur Aix-en-Provence. Je découvre alors le monde de la pédiatrie, un milieu que j’avais pour le moment laissé de côté et là c’est une révélation pour moi. Je passe un an dans ce cabinet avant d’en changer pour des raisons logistiques. Au fur et à mesure des années, je profite de pouvoir compléter ma formation initiale. En septembre 2019, c’est la concrétisation d’un rêve d’enfant, je réalise de A à Z le cabinet de mes rêves : l’Attrape-Rêve.

 

 

De quels matériels avez-vous besoin pendant vos séances avec vos patients ? Vers quelles marques de ces équipements vous tournez-vous souvent ?

 

Le choix du matériel est très vaste, tout va dépendre déjà du public reçu, de son âge, de ses problématiques, des objectifs définis. Travaillant en pédiatrie, il m’arrive souvent de commander mon matériel de rééducation chez Hoptoys, Oxybul, Cree, Airgovie, Learning resources… la liste est très longue et mes choix diffèrent selon mes besoins. Il arrive également fréquemment que je fasse venir des revendeurs pour tester du nouveau matériel que ce soit en rééducation ou en termes de positionnement ou d’adaptation. Pour le reste, travaillant sur les activités de vie quotidienne, il arrive fréquemment que je travaille avec les objets du quotidien : couteau/fourchette, chaussettes, etc !

 

 

Dans quelles situations est-il conseillé d’emmener son enfant chez un ergothérapeute ?

Il est pertinent de consulter un Ergothérapeute lorsqu’une difficulté se présente pour la réalisation d’une activité importante pour la personne (« je n’arrive pas à faire mes lacets », « mon enfant n’arrive pas à se retourner pour attraper ses jouets », « ma fille a des difficultés pour réaliser un coloriage »…). Il n’y a pas besoin d’avoir de lourdes pathologies pour voir un Ergothérapeute. Parfois un suivi de quelques séances suffit pour donner un coup de pouce dans une difficulté du quotidien. Pourquoi attendre que cette difficulté prenne de grandes proportions ? J’aime discuter de l’importance des interventions précoces. Ce qui est extrêmement compliqué dans le monde du soin actuel c’est que souvent sans diagnostic, aucune prise en charge financière n’est possible (l’Ergothérapie est une profession de santé diplômée d’État et soumise aux prescriptions médicales, mais non remboursée par la Sécurité Sociale. Toutefois, elle peut l’être par d’autres organismes comme la MDPH, mutuelles, etc.). Mais pourquoi attendre qu’un enfant soit en échec ou en phobie scolaire pour agir ? Les choses évoluent heureusement de plus en plus dans le bon sens même si le chemin sera long.

 

 

Quelles sont les différences entre un ergothérapeute et un psychomotricien ?

 

N’étant pas psychomotricienne, je ne me permettrais pas d’en donner une définition et je reprendrais donc le Ministère de la Santé : « le psychomotricien aide les personnes souffrant de différents troubles psychomoteurs – c’est-à-dire confrontées à des difficultés psychologiques exprimées par le corps – en agissant sur leurs fonctions psychomotrices ». Pour le cas de l’Ergothérapeute (ou Occupational Therapist en Anglais), il vous accompagne dans l’objectif de « maintenir, de restaurer et de permettre les activités humaines de manière sécurisée, autonome et efficace. Elle prévient, réduit ou supprime les situations de handicap en tenant compte des habitudes de vie des personnes et de leur environnement. L’ergothérapie (Occupational therapy) vous permet de résoudre les problèmes qui vous empêchent d’accomplir les choses qui vous tiennent à cœur » (Source : Anfe).

 

 

Un grand merci à Amandine VERNE qui nous a donné quelques informations sur son activité d’ergothérapeute. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site ergotherapeute-aix-en-provence.com  et sur sa page facebook Amandine VERNE Ergothérapeute Libérale très active : https://www.facebook.com/ergotherapeuteaixenprovence/

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.