Le risque qui paie 

Publié le 31 mars 2020 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

“J’ai lancé mon entreprise en février 2017, j’étais au chômage suite à la naissance de mon fils (dont j’avais décidé de m’occuper à temps plein sa première année de vie), une amie m’a mise en contact avec une connaissance à elle qui avait besoin d’une graphiste pour son restaurant. J’ai donc travaillé avec ce client et puisqu’il avait besoin d’une facture pour sa comptabilité, j’ai créé mon entreprise pour obtenir mon n° siret. Après ce premier contrat, je me suis dit “pourquoi pas ?”

 

Et la réponse fut aussi évidente que la question elle-même. Marie ROY PRESSAC va se lancer avec certes beaucoup d’incertitude, mais aujourd’hui elle fête avec grande joie les trois ans d’existence de son entreprise. “Je travaille seule et je le vis bien ! J’ai développé une façon de travailler avec mes client.e.s qui nous permet de créer de vrais liens humains entre nous : nous collaborons, échangeons et partageons avec beaucoup de bienveillance et de respect”, fait-elle aussi savoir. 

 

Mais elle fait un peu plus que du graphisme. “Du logo, en passant par les cartes de visite, les affiches, etc. ainsi que dans le Webdesign, je conçois des sites internets (vitrine ou e-commerce) en rapport avec des besoins, la charte graphique de mes client.e.s mais sans l’aspect programmation ! “, nous informe t-elle. 

Marie, pourquoi avoir choisi le graphisme plutôt qu’un autre métier?

 

J’ai toujours aimé et pratiqué énormément de choses en rapport avec le monde de l’Art. J’étais une vraie touche-à-tout en étant môme, alors après mes études standards, je suis rentrée aux Beaux-Arts de Limoges pour apprendre d’avantage, toucher à des techniques particulières. Au cours d’un atelier en Infographie, je me suis rendue compte que j’aimais vraiment ce champ d’application de l’art car il était pluridisciplinaire : le dessin, les maquettes, les photographies, la conception et la création.
J’aime me creuser la tête, j’aime réfléchir et donc, retranscrire un concept, une personnalité, une entreprise sont de véritables challenges passionnants !

 

Vos outils de travail, lesquels sont-ils? A quoi vous servent chacun d’eux?

Mes outils de travail sont un macbook pro équipée de la suite Adobe, des crayons, de l’aquarelle, du papier et un appareil photo ! Je travaille, pour la majorité, avec mon mac sur les logiciels Illustrator, Photoshop et Indesign. Les crayons, l’aquarelle et le papier me sont très utiles dans les phases “préparatoires”, c’est-à-dire tout ce qui se fait en amont de la création numérique. J’ai une méthode de création assez old school ! Je prends mes affaires, Je vais me promener (j’habite à quelques minutes de la plage, et c’est une véritable source d’inspiration !) et hop, très souvent, les idées me viennent, je les griffonne donc, j’y mets de la couleur, des annotations, etc, pour ensuite, en rentrant, me poser derrière mon ordinateur et retranscrire tout ça en numérique.
Mon appareil photo me sert lorsque je dois faire des shootings photos pour mes client.e.s. Mon appareil me sert aussi énormément à titre personnel, lors de mes promenades où je photographie beaucoup tout ce qui nourrit mon inspiration. 

 

Dans quelle mesure arrivez vous à associer le graphisme et le web design?

L’association entre graphisme et webdesign est extrêmement facile : le webdesign est le prolongement naturelle du graphisme print. Nous évoluons dans un monde de plus en plus numérique et à l’heure actuelle, il est impensable d’avoir une entreprise physique sans être présent dans l’univers virtuelle. Cependant, la création pour le web arrive toujours après le graphisme “print”.

C’est la création d’un logotype qui définit en majeur partie, la Charte Graphique d’une entreprise. Pour vous aider à visualiser, c’est comme si le logotype et la charte graphique étaient une planète unique que nous créons en collaboration avec mes client.e.s. Ensuite nous y ajoutons de nouveaux éléments cohérents (des supports de communication) pour l’embellir. Le Webdesign, c’est un peu comme le ciel autour de nous, c’est le prolongement naturel de la planète que nous avons créé.

Les projets de graphisme et de webdesign vont de paire, vous l’aurez compris ! Nous commençons par l’univers print et après, nous appliquons ce premier à l’univers numérique. Ce sont des  challenges différents, qui possèdent chacun leurs contraintes, pour au final ne former qu’un seul et même ensemble. 

 

8. Pourquoi Nowhere comme nom d’entreprise?

J’ai commencé à signer mon travail lorsque j’étais aux Beaux-Arts, à cette époque, j’étais perdue, je ne savais pas où j’allais, je cherchais un sens à ma vie personnelle et professionnelle. Alors “Nowhere”, traduit en français par “Nulle Part” me paraissait tout à fait adapté. Je suis très attachée aux notions de sincérité, de franchise, il est donc important pour moi d’avoir une signature qui ait un sens véritable. Je suis une grande passionnée de la langue anglaise, j’en aime la sonorité et tout particulièrement la prononciation de ce mot.

Je suis littérature-vore (je dévore bon nombres de lectures en tout genre 😉 ) et passionnée des mots ! J’affectionne les jeux de mots, de sémantique, de prononciation qu’il est possible de faire à partir d’un seul et même mot.

Naturellement, l’ambiguïté et l’ambivalence du mot “Nowhere” m’a permis de jouer et donc de l’adapter à ma propre évolution. Donc, petit à petit, “Nowhere”, s’est transformé en “NowHere”. Traduit en français par “Maintenant, Ici”, le symbolisme n’est pas le même que “Nulle Part”.

Grâce à mon entreprise j’ai pu me trouver et m’inscrire dans un présent qui me plaît, aussi, il me semblait important de retranscrire ce message : “Maintenant, ici” et l’importance de l’instant présent dans notre quotidien.

J’aime dire à mes client.e.s “ Qu’être « Ici & Maintenant », dans l’instant présent, c’est le plus important pour créer des identités visuelles qui impactent et fonctionnent sur le long terme“.

 

Un grand merci à Marie ROY PRESSAC qui nous a donné quelques informations sur son activité de graphiste. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site marieroypressac.com !

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Art
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.