Le concepteur paysagiste – un métier en plein air

Publié le 24 mai 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Avoir des connaissances techniques ne suffit pas pour devenir un bon paysagiste. Il faut également faire preuve de créativité, d’ingéniosité et surtout avoir une passion pour la nature et les plantes vertes. Jeremy BOIS, spécialiste de la plante, nous a apporté plus d’informations sur ce domaine lors de son entretien.

 

Notre professionnel a étudié à l’école nationale supérieure de paysage de Versailles. Jeremy a actuellement 32 ans et est à la fois concepteur paysagiste, jardinier, et décorateur végétal. En bref, tout ce qui concerne les plantes ! Après ses études, il a réalisé qu’il est surtout celui qui se déplace partout, en contact permanent avec la nature. Et c’est sa passion.

 

Selon Jeremy, il a une profession très enrichissante, car il fait toujours des découvertes intéressantes. Il rencontre également différentes catégories de personnes. Elles sont toutes des sources d’inspiration qui aident à avancer et  à se perfectionner au fil des temps.

 

 

Vous souvenez-vous de votre premier projet ? Pouvez-vous nous en parler ?

 

Mon premier projet était pour un domaine viticole à Meursault. Un des projet les plus intéressants est notamment grâce au contact que j’avais avec le client, qui depuis est devenu un ami. Le projet a pour ambition de régler quelques problèmes d’usages et d’accès tout en apportant une esthétique forte. Le jardin était tout en longueur avec une maison de maître en parallèle. Allier esthétique classique, anglaise et contemporaine.

 

Mon premier projet de terrasse est un petit balcon parisien situé proche de la place de la république à Paris. Le client avait une véritable envie de nature. Nous avions échangés et en images d’inspiration il n’y avait que des photos de sous bois / forêt humide … Nous avons décortiqué ensemble ce que ces images lui évoquées. C’était le sentiment de cocon, de protection, d’enveloppement et de nature verte, très verte …

Nous avons donc travaillé ensemble dans cette direction. Petit projet de grand intérêt ! 

 

 

Quel est votre livre/magazine préféré sur le design ? Pourquoi ?

 

Le magazine Garden_Lab est très intéressant sur les démarches de conceptions de jardin/ terrasses/balcons. Mais le meilleur des magazines est encore les voyages, les rencontres que je fais.

 

 

D’où vient votre inspiration généralement ?

 

Mon inspiration est multiple. Je pique des idées aussi bien en me baladant chez IKEA qu’en allant admirer les Nymphéa de Monet à l’Orangerie (Paris). Les choses qui m’entourent en générale ! Récemment, je me suis inspiré d’une cour d’immeuble datant des années 70/80. Elle est, pour le coup, affreuse et très empreinte de cette période. En changeant quelques couleurs, matériaux, en réutilisant les mêmes proportions, on détourne l’inspiration première pour se l’approprier et la rendre contemporaine. L’inspiration est un jeu de regard. La création est un jeu de déformation de ce regard.

 

Comment faites-vous pour créer un espace vert dans des espaces confinés comme les balcons ?

 

Pour un espace confiné, l’essentiel étant de trouver de la place. On commence par tricher en cultivant les espaces aériens extérieurs au balcon (Jardinière en porte à faux sur la rue) tout en sécurisant l’installation. Ensuite, il est important de trouver des espaces morts qui nous permettent de donner une véritable profondeur de sol et donc une forte végétation aérienne. Pour la suite et l’esthétique, tout doit évoquer un concept de base : de la plante, au pot, au couleur du mobilier… Tout participe dans une direction commune !

 

Comment réussir dans ce métier ?

Jeremy, notre jardinier paysagiste à Paris a souligné qu’il faut de la créativité, de la curiosité, et d’une parfaite organisation pour réussir dans son métier. L’autonomie et la passion sont également des atouts non négligeables.

Et pour pouvoir exceller dans ce domaine fantastique, on doit toujours rechercher des projets innovants. Les échanges sont indispensables pour mieux avancer.

Pour plus d’informations : https://www.jeremybois.com/

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Jardin, Ohne Kategorie
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.