L’astrologie : interpréter la géométrie céleste 

Publié le 29 octobre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

L’astrologie, ou le langage des astres, s’occupe d’interpréter des liens observés entre la nature, la situation et les déplacements des astres d’une part et notre psychisme ainsi que nos destinées de l’autre. L’astrologue Bernard Duchatelle est l’auteur d’un blog intitulé “Bernard l’astrologue”, qu’il rédige depuis 2007. Nous l’avons questionné afin d’en apprendre davantage sur son métier. 

 

Ses domaines de compétence sont l’écriture, l’astrologie occidentale dans son ensemble, certaines parties de l’astrologie védique (indienne), la mythologie Hindoue et la spiritualité sous ses nombreuses formes et cultures. Bernard appartient à plusieurs organisations : le RAO (Rassemblement des Astrologues Occidentaux), la Cosmic Intelligence Agency et l’ISAR (International Society for Astrological research)

 

Vivant à Saorge, un village montagnard des Alpes-Maritimes, Bernard consacre son temps aux consultations, à la recherche et à l’écriture. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment L’astrologie trans-saturnienne (1985), Centiloque (1993) et L’astrologie et la mécanique de la pensée (2015).

Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

 

Je suis l’auteur du blog “Bernard l’astrologue” et de plusieurs traités d’astrologie. J’ai également publié “Initiation à la guerre intérieure”, un manuel qui explore les problèmes posés par la peur et les moyens d’y faire face. 

 

Je suis né à Libercourt dans le Pas-de-Calais en 1954. Après avoir obtenu une licence de Lettres, j’ai voyagé en Inde et dans le reste de l’Asie pendant de nombreuses années. Sans que je sache vraiment pourquoi, l’Inde me fascinait depuis l’enfance et j’y menai une existence d’astrologue itinérant. 

 

J’ai également séjourné quelques années à Ojai, en Californie du sud, le séjour privilégié de Jiddu Krishnamurti dont les enseignements m’accompagnent depuis 1975, l’année même où je me suis initié à l’astrologie. 

 

Quelles ont été vos motivations pour exercer ce métier ?

 

Je n’ai pas décidé consciemment d’exercer ce métier. C’est une passion qui s’est développée en activité. Alors que je vivais en Inde, je répondais quand on me le demandait que “je m’y connaissais en astrologie”. Et c’est lorsqu’on a commencé à me surnommer Bernard l’astrologue, d’où l’intitulé de mon blog, que j’ai compris être devenu astrologue et que je me suis mis à pratiquer professionnellement. 

 

Mes motivations sont multiples : la quête du sens de la vie, le goût de l’exploration des mécanismes, dont beaucoup sont cachés, qui influencent la destinée. Le désir d’aider, de soulager, de soigner et si possible de guérir, car l’astrologue est aussi thérapeute. Et en définitive quelque chose d’inexplicable : dès mes toutes premières lectures, j’ai été mystérieusement « accroché ». 

 

Bernard, quel impact la pratique de l’astrologie a-t-elle eu dans votre vie ?

 

L’impact fut total : les éphémérides m’accompagnent depuis 40 ans. C’est un mode de vie où l’on ne cesse de connecter tout ce que l’on entend, voit, ressent avec la situation astrale du moment. Il en est de même pour tous les évènements marquants, les rencontres, les accidents et les maladies, les amours, les réussites et les échecs. C’est sans doute difficile à comprendre pour qui n’est pas astrologue, car c’est une grille synchrone de lecture du réel qui se superpose au vécu et qui le nourrit de sens. Et après toutes ces années cela reste toujours aussi fascinant. 

 

Quels outils vous permettent d’effectuer vos analyses ?

 

Les éphémérides, c’est à dire les positions quotidiennes des astres, sont ce qu’il y a de plus important. J’ai commencé à pratiquer avant l’informatisation de l’astrologie et l’on utilisait des livres et des tables spécialisés pour les calculs à effectuer. Les logiciels facilitent maintenant notre tâche, car ils permettent de monter un thème astral en quelques clics. Celui-ci, qui représente la position exacte de tous les astres au moment de la naissance est unique à chacun, d’où l’absurdité de l’horoscopie industrielle. Il doit être calculé, compris et interprété. Apprendre à interpréter un thème astral nécessite plusieurs années d’étude, d’autant que les connaissances ne suffisent pas : un expert en solfège peut être un piètre musicien. L’astrologue n’est pas dépendant de tests psychologiques ou des récits du natif (c’est ainsi que sont appelés la cliente ou le client). Ces récits sont un plus bien entendu, mais en cas de traumatisme caché, de secret de famille, ou d’autres éléments non-communiqués bloquant les énergies, la carte du ciel renseigne sur l’origine du problème. Personnellement je demande l’activité professionnelle, la situation sentimentale (vivez-vous seul(e) ou en couple?) et la présence ou l’absence d’enfant(s). Je demande aussi de préciser si possible les préoccupations éventuelles. 

 

Peut-on prévenir ou empêcher des évènements de se produire ? Peut-on modifier le cours du destin ?

 

C’est une question complexe qui rejoint celle du libre arbitre et qui revient souvent dans les interrogations à propos de l’astrologie. Voici des extraits de ce que j’en ai dit il y a peu de temps lors d’une conférence à Lyon : la célèbre maxime : “Les astres inclinent, mais ne déterminent pas” est ancienne mais définit le credo contemporain, car nos esprits se hérissent à l’idée d’un destin fixé à l’avance, des griffes duquel il nous serait impossible de nous échapper. La science et la psychologie sont passées par là et nous aimons nous affirmer libres et maîtres de nos destinées (….) Pourtant, il n’est pas toujours simple de passer à travers les mailles du filet. L’expérience prouve que nous réagissons quasiment toujours de la façon dont nos thèmes astraux sont orientés à notre naissance (….) C’est d’ailleurs ce déterminisme apparent, que nous nions avec tant d’énergie, qui fait que l’astrologie fonctionne !

 

Le sage commande aux astres, le fou est dominé par eux” : l’intérêt de cette seconde maxime est qu’elle indique clairement la possibilité du changement. Être fou, c’est adhérer sans discuter aux lignes de force de notre thème astral, comme s’il s’agissait d’un programme informatique dont nous serions effectivement prisonnier. Si le thème astral est une prison, on peut s’en libérer en passant du stade de la folie à celui de la sagesse. La faille du déterminisme est donc ici. Si le libre arbitre existe bien – et à mon sens cela ne fait aucun doute – il n’est pas offert comme un droit de naissance, mais doit être conquis. Cette conquête permet au thème astral, qui montre toujours une pluralité de sens, d’être lu différemment. On peut alors éviter des durcissements de la réalité : des évènements qui auraient pu s’avérer graves par exemple sont vécus différemment, plus légèrement et même parfois juste symboliquement.

 

Vous travaillez beaucoup sur le thème de la Politique. Quel avenir voyez-vous pour le monde ? Y aura-t-il des grands changements ?

 

Je ne travaille pas à proprement parler sur la politique, mais sur le thème des politicien(ne)s qui représentent l’état de la conscience collective qui les a porté(e)s au pouvoir. Il me semble que cette conscience peut-être changée par le biais des consciences individuelles (se changer soi-même, c’est changer le monde).  

 

À mon sens nous avons jusqu’à 2050 environ pour changer notre comportement, spécialement écologiquement, même s’il est déjà trop tard à bien des niveaux. Vers 2050 Pluton adressera un carré à Neptune pour plusieurs années ce qui est une mauvaise nouvelle pour la population mondiale (totalitarismes, pertes de liberté, injustices sociales, manipulations et souffrances des populations accrues, pouvoir revenant surtout aux oligarchies, auto-destruction des individus prononcée…). 

 

Comme référence, les années trente du siècle dernier (nazisme et stalinisme entre autres), qui menèrent à la guerre mondiale, montraient une problématique planétaire similaire qui commença lors de la crise de 1929. Mais ainsi qu’expliqué plus haut, le déterminisme peut-être contré par la transformation de la conscience collective. Il y a de vrais espoirs de ce côté là pour ce qui est prochaines années, 2020 entre autres pouvant être un tournant majeur dans nos orientations. 

 

Un grand merci à Bernard Duchatelle pour ces quelques informations sur son activité d’astrologue. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site bernardlastrologue.blogspot.com !

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Astrologie
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.