La solution pour faire vivre des vacances à votre chat en votre absence

Publié le 8 mai 2020 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

De plus en plus de foyers en France possèdent au moins un animal de compagnie, qui pour la majorité est un membre à part entière de la famille. Mais comment faire garder ses animaux lors de week-ends ou de vacances ? Audrey Augeraud a créé en février 2020 les statuts de sa pension pour chats, qui devrait ouvrir ses portes en juin. Nous l’avons rencontrée.

 

L’idée d’une pension féline lui est venue un an plus tôt, alors qu’elle exerçait en tant qu’assistante spécialisée vétérinaire et ressentait le besoin des propriétaires en termes de garde. La pension féline familiale est située à son domicile, à Vouillé proche de Niort. 

 

La pension dispose de 12 box individuels avec un espace d’accueil, de jeux et une cour extérieure entièrement clôturée. Audrey a souhaité leur construire un univers de repos, de jeux, de soins, d’attention qui allie confort et sécurité. Elle a également à coeur d’entretenir un échange et un lien avec leurs propriétaires. 

Quel est votre parcours professionnel ?

 

J’ai toujours été dans le domaine animalier, j’ai obtenu mon certificat de Dentiste Équin en 2011 et celui d’Ostéopathe Équin / Canin en 2012. Depuis 2014, je suis assistante spécialisée vétérinaire (A.S.V.) échelon V diplômée. Un métier passion qui m’a confirmé mon attrait pour l’assistance et les soins animaliers. 

 

Audrey, pourquoi avez-vous ouvert une pension pour chat ?

 

Les chats font partie de ma vie et de mon histoire. Ils sont comme nous, des êtres vivants dotés de sentiments, d’habitudes, de peurs mais en mieux, car ils ne déçoivent jamais. Malgré les différents pays où j’ai vécu et même lors de ma naissance, j’ai toujours vécu avec des chats. 

 

Lorsque je suis née, il y avait Miss, belle européenne, indépendante, tigrée à poils longs, aux yeux verts, qui est rentrée en France avec nous et a vécu jusqu’à 19 ans. Puis atterris à Tahiti, nous avons eu Ruero, européen, “pot de colle”, tigré roux, aux yeux bleus, sauvé des crocs d’une meute de chiens. Il est retourné en France avec nous et a même repris l’avion une deuxième fois pour nous suivre jusqu’en Nouvelle Calédonie où il est décédé à l’âge de 14 ans.

 

Lorsque je suis rentrée en France pour mes études, je suis tombée sur Féria; européenne, très câline, tricolore, aux yeux or, trouvée sous la paille dans le box d’une jument, qui a aujourd’hui 9 ans. Puis, le hasard a mis sur notre route, Onyx, magnifique européen, bavard, croisé Ragdoll, aux yeux bleus, qui a aujourd’hui 1 an ½. Tout ce récit pour dire, que je ne peux pas vivre sans les chats, et ce pour toutes leurs diverses personnalités, le soutien et le bonheur qu’ils m’ont chacun apporté à leur manière.

 

Quels sont les aspects de votre métier que vous appréciez le plus ?

 

Ce que j’aime dans mon concept, c’est de prendre le temps d’échanger avec les propriétaires, de les écouter car c’est grâce à eux, que l’on ne peut que s’améliorer. C’est en tenant compte de leurs remarques et de leurs inquiétudes que l’on pourra répondre au mieux à leurs attentes. Il faut savoir que j’offre le café, thé ou autre boisson, à tous propriétaires qui souhaitent venir visiter la pension avant toute réservation. Cela me semble totalement légitime. Mais aussi ma grande joie, sincèrement, c’est de pouvoir prendre le temps avec chaque chat tout en m’adaptant à leur caractère et habitudes.

 

Un jour, en clinique, j’ai eu le déclic. Trop pressée, comme souvent malheureusement dans notre société mais aussi notre métier, j’ai voulu administrer le traitement quotidien à Malo que l’on avait en garde, j’ai utilisé la méthode de contention (maintien) habituelle et ce dernier m’a mordu. Au début, je me suis dit, “il n’est pas sympa celui-ci”. Et puis le lendemain, avec, pour une fois, plus de temps, j’ai essayé autre chose. Je me suis assise dans son box, lui ai donné à manger, à boire, l’ai caressé… 10 minutes plus tard, il s’est couché à côté de moi en ronronnant.  Alors, j’ai tenté de nouveau avec la même contention et il a pris son traitement sans aucune agressivité. C’est à cet instant que j’ai compris, je n’avais pas assez pris mon temps avec lui la veille et pourtant cela ne m’a demandé que 10 minutes de plus.

 

Quels équipements avez-vous choisi pour chaque chambre de votre pension ?

 

Chaque chambre est individuelle sauf s’il s’agit de chats d’un même foyer. Chacune aura pour thème le nom d’une des nombreuses races de chats qui existe; l’Européenne, la Siamoise, La Birmane (Sacré de birmanie)… Chacun des box sera aménagé du sol au plafond avec une grande litière au sol, des gamelles d’eau et nourriture fixées au mur pour éviter tout renversement et apporter un confort de posture au chat. Il y aura des “escaliers”, griffoirs, ponts, couchages en hauteur et au sol et pour la petite particularité des “bulles de cosmonautes” comme je les appelle. Sans oublier, des vitres entre chaque box afin de laisser passer la lumière mais aussi que les plus sociables puissent voir leurs congénères sans risque de bagarres. Et pour plus de plaisir, un espace extérieur entièrement clôturé pour un maximum de sécurité. Deux climatisations réversibles seront mises en place afin d’apporter une température idéale en toute saison. Et le bonus final, si leurs compagnons leur manquent trop, certains box seront équipés de caméras afin qu’ils puissent les voir sur leur smartphone, tablettes et/ou pc peu importe où ils se trouvent.

 

Quelles marques de ces équipements recommandez-vous ?

 

Je pense qu’il n’y a pas de questions de recommandations mais surtout de feeling, de positionnement et de choix personnel. Combien de fois j’ai entendu cette réflexion : “j’ai acheté un super griffoir mais il n’y va jamais, par contre il est le premier à aller dans mon sac de courses ou le carton que j’ai laissé traîner.” C’est normal, le chat est un animal curieux mais à la fois sécuritaire et très sensible aux matières. Donc il est surtout important de choisir l’endroit où positionner l’objet mais aussi sa forme et la matière du couchage voire même de la litière.

 

Personnellement, j’ai choisi d’utiliser du mobilier assez haut de gamme parce que je souhaite apporter un maximum de bien-être et de confort aux chats. Certaines de ses marques se trouvent dans des boutiques spécialisées en ligne, en France mais aussi à l’étranger où ils sont très avangardistes au niveau design et soucieux du mode de vie animal. 

 

Pour les corbeilles, paniers et niches design, je conseille Dandy Cat, Meyou Paris et Guisapet. Pour les arbres à chat et bulles murales design, je citerais My zoo, Kaat et Cosy and dozy. Pour les canapés et couchages luxueux, les marques Lord lou et Miacara sont à recommander. Ensuite, Cat on est très sympa pour les griffoirs et couchages muraux en carton recyclé, Sin design made in france pour les maison de toilette / litières design, Katchi pour les litières de luxe et enfin, Silvio Design pour les arbres à chats sols et muraux design.

 

Je pense toutefois qu’il faut éviter les plastiques de mauvaise qualité qui finissent par prendre les odeurs au fil du temps et les bois bruts difficiles à désinfecter et qui vont fortement plaire à nos félins pour faire leurs griffes. De plus en plus de marques comme Cat-on, utilisent le carton recyclé, et je trouve cela très chouette car ça plaît énormément à nos amis à quatre pattes, seulement, j’évite dans la pension pour une question d’hygiène.

 

Quelles sont les caractéristiques d’une bonne pension pour chat ?

 

Mon expérience d’assistante vétérinaire me fait dire dans un premier temps, de bien connaître le chat en général, comportementalement parlant mais aussi physiquement, son mode de vie, ses besoins, son alimentation sans en oublier les obligations légales et de sécurité.

 

Cela passe, dans un premier temps, par le respect des zones territoriales du chat. Il faut un minimum d’espace et je ne parle pas que de la surface au sol mais aussi de la hauteur. Il faut pouvoir disposer d’au minimum 4 espaces différents dans un seul box : la zone de la litière, la zone de nourriture, celle de jeux et bien sûr celle du couchage.

 

Il est important d’enrichir le milieu de l’animal que ça soit par les jeux, les cachettes et/ou l’accès à un espace extérieur, qui pour moi est non négligeable.

 

Bien sûr, le respect des règles d’acceptation de l’animal et d’hygiène sont primordiales. Il est important que l’animal soit identifié car cela est obligatoire en France, vacciné et traité anti puces/tiques et vermifuge, non pas que c’est une obligation mais surtout pour protéger l’animal et les autres pensionnaires, qui même en étant seul dans son box va se trouver dans un environnement où il y a d’autres individus. Cela permet d’éviter toute contamination et infestation. D’où une hygiène de la pension irréprochable, cela va de soi.

 

Je terminerais en disant que si la personne à l’habitude d’administrer et prodiguer des soins à l’animal, cela en fait un plus. Si jamais votre animal venait à ne pas être bien, stressé ou malade, une personne habituée aux changements de comportements s’en rendra compte plus rapidement.

 

Quels sont vos conseils pour choisir une pension pour chat ?

 

Je dirais la transparence. il est essentiel et normal que les propriétaires puissent venir visiter la pension avant même toute réservation et qu’à chacune de leur question, ils aient une réponse plausible. D’autre part, la structure se doit d’établir un contrat entre elle et le propriétaire où toutes les coordonnées, renseignements et règlement intérieur doivent être stipulés.

 

En d’autres termes, ne faites pas votre choix qu’en vous basant sur des tarifs attractifs et/ou des apparences. Renseignez-vous, posez des questions, déplacez-vous, rencontrez, voyez et choisissez. Et mon avis personnel, préférez plutôt les structures familiales, plus petites. Comme je le dis pour ma pension : “Partez l’esprit libre, je veille sur l’équilibre et le confort de votre chat, parce que leur bien-être est ma priorité et votre confiance mon gage de qualité.

 

En quoi consiste votre service de taxi animalier ?

 

Le service du taxi animalier m’est venu au fil de l’élaboration de mon business plan en faisant l’évaluation des différentes “populations” possédant un animal de compagnie et donc le lien avec des personnes actives, âgées, personnes sans permis, ne pouvant pas se déplacer… Un dilemme souvent rencontré en clinique vétérinaire. 

 

Au départ, j’ai mis en place ce service pour le proposer comme service complémentaire à ma clientèle. Une fois que les propriétaires me connaissent mieux, s’ils ont besoin, je peux venir récupérer l’animal chez eux pour l’amener à la pension et/ou leur ramener après leur séjour. 

 

En passant le certificat de transport des animaux vivant et celui du taxi animalier, j’ai appris que c’était une autorisation par espèces, alors j’ai décidé de faire celle pour les chats mais aussi pour les chiens en repensant à toutes les personnes qui ne pouvaient pas amener leur animal à la clinique car ils n’avaient pas de moyen de locomotion. C’est un service complémentaire que je propose lorsque les gens ont besoin d’emmener leur animal chez le vétérinaire, le toiletteur, le comportementaliste, la gare, l’aéroport… En effet, les taxis non animaliers ne sont pas habilités à prendre en charge des animaux et même pour les chats et les chiens. Le taxi animalier reste donc le choix le plus approprié lorsqu’on ne souhaite pas partir sans son animal.

 

Quels avantages offre le taxi animalier ?

 

Une prise en charge de l’animal rapide par un(e) professionnel(le) dans un véhicule homologué respectant les règles d’hygiène et de sécurité de transport de l’animal. Mais aussi un gain de temps lorsque le propriétaire est occupé. Le taxi animalier peut aussi transporter le propriétaire mais il faut savoir que la loi n’autorise qu’une seule personne. Le propriétaire n’est donc plus dépendant d’autrui : voisins, famille, amis… et ne se soucie plus des prises de rendez-vous.

 

Et je terminerai par dire qu’en cette période difficile de Covid, j’ai découvert une jolie facette de ce métier ; celle de réunir un propriétaire avec son nouvel animal. Et oui, en ces temps où les déplacements sont restreints, nous professionnels, pouvons nous déplacer, afin de réunir propriétaires et chaton ou chiot. De belles aventures qui ne font que me faire dire ; « J’adore mon métier ».

 

Un grand merci à Audrey Augeraud qui nous a donné quelques informations sur son activité de gérante d’une pension pour chat. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site pension-chat-chezfelinspourhotes-niort.fr !

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Histoire de réussite
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.