La pole dance : un sport complet

Publié le 28 juin 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

En dehors de l’idée de distraction, les danses sont également utilisées pour faire passer des messages. C’est en quelque sorte un moyen d’expression. Pour le cas particulier de la pole dance, celle-ci peut être pratiquée afin de véhiculer une image positive de soi, une forte personnalité ou encore une confiance en soi-même. Dans ce sens, nous avons eu l’occasion de discuter avec deux directrices de l’école Urban shape. Elles nous partagent leurs passions pour la pole dance.

 

Amanda Charbonnier est diplômée en éducation sociale et pratique la pole dance depuis huit ans. Quant à Laura Ferrari, elle a suivi des études en communication et fait la danse depuis toujours. Toutes les deux assurent ensemble la gestion d’Urban Shape, une école de danse créée en 2014. Elles proposent des cours de pole dance, de pilates, de contorsion et bien d’autres, qui s’adressent aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Des professeurs assurent les cours toute la semaine. 

 

A part les cours de danse, Amanda et Laura organisent également des ateliers sur le bien-être et le développement personnel.

Quel est le plus grand apport de la pole dance pour vous ?

 

Je dirais que c’est un sport qui défie les préjugés. Car il est complet et il a plusieurs aspects qui le composent, contrairement à l’idée reçue qui le qualifie très pauvrement. C’est une forme de gymnastique artistique accessible, et une danse à deux dont le partenaire est immobile. Le travail est physique mais également mental, beaucoup de nos élèves sentent plus de confiance en elles après un certain temps. Sans compter l’esprit communautaire qui est trop fort dans le milieu de la pole dance. Beaucoup d’écoles sont comme des deuxièmes familles pour ceux et celles qui viennent s’y entraîner régulièrement.

 

Est-ce que tous les danseuses de pole dance sont des spécialistes du poteau, ou il en existe qui maîtrisent d’autres outils ?

 

Alors, on dirait plutôt la barre. Et je dirais que ça dépend, mais généralement la majorité font du renforcement/ assouplissement à côté. Les sports les plus souvent pratiqués en parallèle sont : la danse, le crossfit, le yoga, l’escalade, les agrès aériens.

 

Par quoi commencez-vous quand vou avez un novice à charge ?

 

Nous leur proposons de se familiariser avec la barre. Une barre statique, qui ne tourne pas. Je leur montre des mouvements de bases nécessitant force ou souplesse (légère) ou coordination. Ce que nous attendons d’eux pour passer au niveau suivant est d’être capable de monter à la barre et « s’asseoir » (se tenir qu’avec les cuisses).

 

Que faire pour pratiquer sans mettre son corps en danger ?

 

Le plus important serait d’avoir des professeurs qui s’y connaissent un minimum sur l’anatomie et qui partagent clairement des consignes de sécurité. Je pense que l’essentiel est de connaître son corps ou du moins apprendre à l’écouter. Ne pas hésiter à faire attention à ce qu’on mange (amener un apport calorique nécessaire à l’activité physique), s’hydrater, chauffer la mobilité de ses articulations, s’étirer après une session intense, travailler les 2 côtés du corps, et travailler du renforcement/assouplissement en plus afin de ne pas se blesser.

 

Est-ce que la pole dance n’est pas dangereuse ?

 

Elle est accessible à tous, cependant elle nécessite une bonne connaissance de son corps et respect des signes donnés par celui-ci, pour progresser dans les niveaux sans se blesser. Le “workout” traditionnel, offert par la barre est un merveilleux outil de renforcement. Mais passé l’étape débutante, les figures deviennent plus aériennes, acrobatiques, exigeantes et par ce biais, elles deviennent plus dangereuses. Les barres en compétition sont hautes de 4 mètres, les agrès aériens montent encore plus haut, pouvant atteindre les 10 mètres en spectacle circassien. La pole dance de haut niveau amène une adrénaline liée au risque, à la vitesse, à la hauteur et devrait idéalement être toujours exécutée en présence de quelqu’un qui pourrait réagir en cas de chute.

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Sports & Loisirs
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.