Force vitale et naturopathie 

Publié le 21 avril 2020 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

“Je suis fascinée par le pouvoir de la nature. L’homme fait partie intégrante de cette nature qui offre tout ce dont il a besoin pour être en pleine santé. La santé est tout simplement l’ordre naturel des choses. Et je souhaite partager cette vision, l’enseigner au plus grand nombre, car elle est la clé d’une vie épanouie”.

Perrine Bijeire a 37 ans et elle est naturopathe. Elle s’est installée sur l’Île de Nantes où des ostéopathes exercent déjà. Elle dit aimer leur manière de travailler qui se rapproche de celle de la naturopathie. Elle utilise plusieurs techniques de médecine traditionnelle qui viennent compléter sa pratique. 

C’est le cas par exemple avec l’iridologie. “L’iris est en effet le miroir du corps, comme une porte ouverte sur l’intérieur de l’organisme en fonction. Cela me permet d’évaluer les forces et les faiblesses de l’organisme, de déterminer la constitution, les prédispositions héréditaires, et d’avoir des indices de terrain (force vitale, état des organes filtres du corps, toxémie…) de la personne”, nous fait-elle savoir.

Perrine, comment êtes-vous devenue naturopathe ? Qu’est ce qui caractérise votre approche ?

Plus jeune je suis tombée malade et me suis physiquement effondrée. Je me pensais jusque-là invincible, à tort. J’ai réalisé que je n’avais jamais écouté mon corps, et j’ai voulu comprendre ce qui s’était passé en lui concrètement. Je me suis alors intéressée à l’anatomie et la physiologie, aux notions de constitution et de terrain, pour comprendre le fonctionnement de mon organisme, et j’ai découvert que les clés étaient en moi. En écoutant et comprenant mon corps, je pouvais répondre à ses besoins et ainsi être en équilibre. 

Désireuse d’en faire mon métier, je me suis formée dans une école de naturopathie, l’école ANINDRA de Nantes, affiliée à la fédération des écoles de naturopathie françaises. J’y ai reçu un enseignement généraliste riche et suis sortie diplômée après les 3 années du cursus. J’ai également suivi par ailleurs des stages en micro-nutrition, botanique, et psychologie entre autres pour approfondir certains domaines que je juge essentiels à ma pratique.

Mon approche favorise l’empathie et la bienveillance. L’écoute permet en effet de poser les choses, de relativiser les difficultés à gravir. Je privilégie un accompagnement dans la durée pour que la personne puisse mettre en place les changements nécessaires dans son mode de vie de manière progressive, sans entamer sa détermination. La recherche du plaisir fait également partie du chemin, le mental étant étroitement lié au physique, et vice-versa.

 

Comment réalisez-vous un bilan vital ? Quels sont les outils que vous utilisez ?

Pour réaliser un bilan vital, je m’intéresse au mode de vie de la personne et au fonctionnement de son corps, à l’aide de différents outils, de questionnements et d’observations.

Questionnaire / entretien (sous forme d’un dialogue) et observations :

Dans un premier temps, je pose des questions, pour préciser les attentes/la demande de la personne et pour en savoir plus sur elle : son histoire, ses antécédents familiaux et personnels, son alimentation, son mode de vie… Cela va me donne une idée de qui elle est, où elle en est, où elle va.

Dans un second temps, je vais déterminer son état de santé actuel. Je vais m’intéresser à ses prédispositions naturelles, c’est ce que l’on appelle la constitution. Je vais également m’intéresser aux capacités et aux fonctions d’élimination de son corps et je vais évaluer son énergie vitale.

Programme d’hygiène vitale :

Enfin, quand le travail de bilan est terminé, j’explique à la personne comment son corps fonctionne et comment faire pour qu’il fonctionne mieux. Je lui donne des conseils et les techniques naturopathiques qui peuvent l’aider dans ce sens. La personne part avec un compte-rendu de la consultation : elle a toutes les informations pour pouvoir mettre en place ces conseils et techniques. Et on prévoit ensemble un suivi afin d’ancrer cette nouvelle hygiène de vie dans la durée.

 

Quels sont les symptômes d’une intolérance au gluten ? Quelles en sont les causes ?

Les symptômes principaux d’une intolérance au gluten, ou maladie cœliaque, se manifestent avant tout au niveau du système intestinal : douleurs abdominales, ballonnements, diarrhées chroniques ou constipation, sont les plus caractéristiques.

Ces symptômes peuvent être accompagnés de signes non digestifs, et notamment : une perte de poids et/ou un retard de croissance (petite taille par rapport à l’âge), une fatigue chronique ou une irritabilité, une anémie par carence en fer, un retard dans le déclenchement de la puberté, une aménorrhée chez les femmes (absence de règles), des aphtes récidivants, ou une dermatite herpétiforme (manifestation cutanée de la réaction au gluten, causant des démangeaisons et des poussées de cloques groupées en bouquets).

Ces symptômes doivent amener à réaliser des analyses plus poussées (et en premier lieu une analyse de sang qui permettra de révéler ou non la présence des anticorps spécifiques de la maladie).

Quant aux causes précises de l’intolérance au gluten, elles sont inconnues, mais des facteurs environnementaux et génétiques sont impliqués. Ainsi, l’intolérance au gluten a une composante héréditaire. Toutefois, la maladie n’apparaît pas chez toutes les personnes génétiquement prédisposées et d’autres éléments entrent en jeu, mais ils n’ont pas encore été cernés avec précision. Il semble que des facteurs environnementaux (infections intestinales, traumatisme, le stress engendré par une opération ou une grossesse…) puissent parfois être responsables du déclenchement de la maladie.

 

Quels sont vos conseils pour s’hydrater efficacement au quotidien ? Quelles sont les erreurs à éviter ?

L’eau c’est la vie ! Elle constitue, selon notre âge, entre 60% (personne d’un grand âge) et 85% (nouveau-né) de notre corps. Elle est fondamentale au fonctionnement de nos cellules, l’unité de base de notre corps.  L’eau que nous buvons permet en effet aux cellules et au corps entier d’être nourris, mais aussi de se débarrasser de leurs déchets pour éviter une toxémie possible.

Ainsi, l’eau doit être notre principal aliment et notre principal médicament. Je conseille de boire quotidiennement :

– Une eau de très bonne qualité : une eau de source faiblement minéralisée et légèrement acide. Dans l’idéal elle devrait être consommée à la source pour être bien vivante… 

– en quantité suffisante : les besoins journaliers diffèrent selon l’activité et l’alimentation mais on pourra conseiller de boire au minimum 1l en petite quantité très régulièrement au cours de la journée ;

– aux bons moments : 20 à 30 minutes avant chaque repas, à température ambiante voire légèrement tiédie (pour éviter tout choc thermique au niveau de l’estomac).

 

Un grand merci à Perrine Bijeire qui nous a donné quelques informations sur son activité de naturopathe. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site naturo-nantes.fr !

 

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Santé & Bien-être
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.