Faire appel à un avocat en dommage corporel pour se faire indemniser

Publié le 26 juin 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Dans la plupart des cas, les assureurs essaient toujours de se défiler en cas de dommage corporel. Selon la gravité du dommage subi par l’assuré, le montant de l’indemnisation pourrait être considérable. Ainsi, les compagnies d’assurance essaient de réduire autant que possible le montant de l’indemnité. Ce qui explique le nombre important de recours pénaux. Mustapha Baïche exerce en tant qu’avocat spécialisé dans le dommage corporel. Il nous apporte quelques détails sur son métier.

 

Il a travaillé dans le domaine depuis maintenant 20 ans. Mustapha est titulaire d’un diplôme en Traumatisme Crânien et d’un DU de Réparation Juridique du Dommage Corporel. Ces deux diplômes lui ont été délivrés par les facultés de Médecine de Montpellier et de Lyon.

 

En 2000, Mustapha a créé le cabinet Baïche. Son rôle est d’apporter des conseils aux victimes de dommage corporel et de défendre leurs causes auprès du tribunal. L’équipe est composée de trois avocats, d’un juriste et d’une assistante judiciaire. Son cabinet intervient dans toutes les villes de France et s’occupe de tous les cas de dommage tels que les accidents de la route, les accidents médicaux ou les agressions physiques et tant d’autres. Il pratique une politique de proximité afin de mieux servir les clients dans le besoin.

Pourquoi avoir choisi un secteur aussi sensible comme spécialité le dommage corporel ?

 

Le domaine de la réparation du dommage corporel n’est pas forcément un secteur sensible. Il peut parfois le devenir en présence d’accident particulièrement grave concernant les jeunes enfants et adolescents. C’est surtout dans ce genre de situation que l’avocat doit savoir faire preuve d’empathie. Il doit aussi être en mesure d’avoir du recul et ne pas se laisser déborder par un affect qui de toute façon est inévitable. C’est parce que je pense posséder naturellement ces qualités que je me sens à l’aise dans ce domaine d’activité, même si toutes les situations que je suis amenées à défendre me touche toujours très profondément.

 

Quel est le processus que vous mettez en place une fois que vous vous êtes saisi d’une affaire ?

 

Tout d’abord, notre priorité est de vérifier que le droit à indemnisation de la victime n’est pas contestable. Les situations où le droit à indemnisation peut être contesté par la compagnie d’assurance étant particulièrement nombreuses, il n’est pas possible d’en faire ici l’inventaire.

Lorsque nous avons la certitude que le droit à indemnisation est ouvert nous abordons le dossier sous son angle médical. Nous analysons les lésions initiales ainsi que leur évolution prévisible. Nous essayons ensuite de déterminer, au moins provisoirement, l’étendue des séquelles subies par la victime. Pour cela, nous collaborons étroitement avec de nombreux professionnels spécialisés dans le dommage corporel (expert médical et médecin conseil, médecins spécialisés, psychiatre, psychologues et neuropsychologues, ergothérapeute …).

Une fois que nous avons déterminé l’étendue du préjudice temporaire, nous intervenons rapidement auprès des compagnies d’assurance, soit amiablement, soit par la voie judiciaire, pour obtenir le versement de provision importante afin de permettre à la victime de faire face à la précarité financière que va rapidement entraîner l’accident.

Durant cette période, nous assistons la victime dans toutes les procédures judiciaires (pénales, civiles ou administratives) qui ont éventuellement été engagées.

Ensuite, c’est la phase d’expertise qui peut parfois durer, dans les cas les plus graves, plusieurs mois, voire plusieurs années. Durant cette phase qui reste l’étape la plus importante du domaine de la réparation du préjudice corporel nous restons au plus près des victimes et nous les accompagnons avec notre médecin à toutes les réunions d’expertise afin de faire valoir et de défendre la réalité de leur préjudice.

Si une aide humaine est nécessaire pour permettre de compenser la perte d’autonomie de la victime, nous faisons intervenir notre ergothérapeute pour une évaluation situationnelle à domicile. Si l’aménagement du logement est nécessaire, nous faisons intervenir notre architecte spécialisé dans l’aménagement du logement pour personne en situation de handicap.

Lorsque l’expertise est terminée et que le rapport définitif a été déposé, nous procédons ensuite en collaboration avec la victime ou avec sa famille à l’évaluation du préjudice sous tous ses angles.

L’indemnisation définitive peut avoir lieu soit de manière amiable après discussion et négociation avec l’assureur, soit de manière judiciaire si l’assureur ne veut pas entendre raison.

 

Que doit-on comprendre par victime de dommages corporels ?

 

Une victime de dommage corporel est une personne qui a été victime d’un fait traumatique (accidentel ou volontaire) ayant entraîné une atteinte à son intégrité anatomo-physiologique responsable de séquelles constituées généralement par une réduction définitive de son potentiel physique, psychosensoriel, ou intellectuel.

Le droit du dommage corporel regroupe donc l’ensemble des règles devant être mise en œuvre pour obtenir, dans les meilleures conditions possibles, soit amiablement, soit judiciairement, l’indemnisation de tous les préjudices subis par la victime (préjudice corporel, préjudice professionnel et financier, préjudice moral, préjudice des proches, préjudice liée à la situation de grand handicap).

 

Que faire dans les cas où la victime n’est pas en état de se prononcer, et quels sont les outils dont vous faites usage dans ces cas-là ?

 

En général, lorsque la victime n’est pas en état de se prononcer, le relai est pris par la famille où

éventuellement par son tuteur si le juge des tutelles estime nécessaire de prononcer une mesure de protection. Dans ce cas, nous collaborons de manière étroite avec le tuteur ou la tutrice ainsi qu’avec le juge des tutelles ayant prononcé la mesure de protection.

 

Reprendre sa vie grâce à l’assistance de l’avocat

 

Bien plus qu’un simple métier, il s’agit d’une noble cause car on permet aux victimes ou à leurs familles de se relever et de reprendre le cours normal de leur vie.

Pour plus d’informations : http://avocat-baiche.com

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.