Enseigner la guitare selon sa pédagogie 

Publié le 31 mars 2020 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Dans certains cas, la frustration peut être un bon moteur de motivation. Elle nous permet de prendre conscience puis de décider, bien souvent pour nous, mais aussi pour les autres. Martin COLLET a longtemps été frustré par la pédagogie dont ses anciens professeurs faisaient usage pour enseigner la guitare. Ou pour être plus simple, c’était une absence de pédagogie. 

 

Une contradiction qui va quand même faire de lui des années plus tard un professeur de guitare qui aura pris le soin d’inventer sa propre méthodologie d’enseignement. “Au delà de la simple technique j’apprends aux élèves la théorie musicale (ne pas confondre avec le solfège, je parle ici des mécanismes de la musique) et surtout comment la penser, il ne s’agit certainement pas d’accumuler une somme de règles abstraites, mais bel et bien de leur faire entendre et comprendre les mécanismes de la musique, et au dessus de tout le reste, se place le rythme sans lequel il n’y a pas de musique ni de ressenti”, fait-il savoir.

 

Il a des élèves en tout genre, en partant des enfants aux adultes. Il donne des cours chez lui, mais peut aussi, selon les cas se déplacer vers les domiciles de ses élèves pour des cours particuliers. “J’enseigne principalement la guitare, (accompagnement, improvisation, solo) pour tout style sauf guitare flamenca et musique classique (qui nécessite une technique particulière de doigts)”, nous dit-il. 

Martin, comment avez-vous appris à jouer de la guitare ? Qu’est ce qui vous a motivé à partager votre savoir ?

J’ai principalement appris par moi même et mes rares expériences avec des professeurs m’avait laissé sur ma faim, car beaucoup n’étaient capable que de me réciter des règles sans m’en faire sentir la substance. A mes débuts je ne m’intéressais qu’à la composition sans me préoccuper de l’aspect “etre musicien ou guitariste?”. Je faisais de la musique sur une guitare point barre; mais aimant chercher des idées, faire des expériences je me suis acheté un synthé et j’ai commencé à étudier tout ce qui me tombait sous la main et j’ai découvert des livres de théorie classique que j’ai dévoré et j’ai commencé à m’y intéresser puis je suis allé suivre les cours d’écriture à l’ENM de villeurbanne. 

 

Mais à nouveau me sentant trop limité par ce cadre, j’ai finalement plus appris en lisant ou en expérimentant de mon coté. Puis j’ai du tout repenser en découvrant le blues, puis le jazz qui par bien des aspects sont assez éloignés de l’écriture classique même si certaines bases sont communes; et c’est à ce moment là que j’ai senti qu’il me fallait de vrais outils de musicien pour maîtriser ce genre de musique et je suis devenu davantage “musicien” à ce moment là, notamment pour les questions d’improvisation.

 

Quelle marque et modèle de guitare recommandez-vous pour débuter ? Pourquoi ?

Alors ici le point le plus important est surtout le plaisir, il faut avoir une guitare qui nous donne envie, et le seul point technique que j’explique aux élèves c’est qu’une guitare classique à un manche plus large car de base en classique on pose la guitare sur la jambe gauche au lieu de la droite(quand on joue assis évidemment) pour les autres styles, la guitare est pensée par rapport à l’anatomie humaine et à la position ainsi le manche plus large d’une guitare classique peut ajouter un peu de difficulté pour la main gauche si on joue en position non classique, mais ca n’est pas rédhibitoire pour autant.

En tout cas il faut oublier les mythes du débutant qui doit démarrer sur une acoustique ou encore pire, cette idée saugrenue qu’il faudrait débuter sur une guitare difficile à jouer pour se muscler les doigts, chose totalement absurde que l’on entend parfois car justement il faut s’habituer le plus tôt possible à ne pas forcer. mais bref, un seul mot d’ordre au départ se faire plaisir!

 

Quels sont les avantages et limites des cours de guitare sans solfège ?

En fait on utilise tous cette expression pour exprimer le fait que l’on ne va pas lire des partition écrite en note, mais c’est en fait qu’une partie du solfège. On va se limiter à cette compréhension du terme qui est celui auquel on pense tous. Avant tout, notez bien qu’en musique classique les musiciens sont là pour lire des partitions écrites par un compositeur, donc lire des notes à du sens ici. Mais dès que l’on parle d’improvisation cela perd de son intérêt. Ensuite, par nature la guitare n’est pas un instrument où les notes s’identifient immédiatement comme sur un piano, et ce que l’on perçoit par contre parfaitement sur une guitare c’est l’écart entre les notes (qu’on appelle interval) et qui est bien plus intéressant à percevoir notamment en improvisation et au final on identifie avant tout des formes sur le manche.

Mais pour être honnête, je suis obligé de simplifier outrageusement ma réponse car cela demanderait d’être bien plus vaste car au-delà du déchiffrage on devrait parler du travail de l’oreille qui est en fait l’aspect principale du solfège qui lui est évidemment important, mais peut être abordé autrement qu’à travers des dictées mélodiques comme on peut le faire au conservatoire.

 

Quels sont vos conseils pour améliorer sa technique et progresser en cours de guitare ?

Il faut avant tout se rappeler que l’on fait de la musique sur la guitare, et pas de la guitare en espérant que cela fasse un jour de la musique, c’est peut etre un poncif mais c’est tellement vrai, et il ne faut jamais oublier ça, car la majorité des problèmes techniques ne sont en fait qu’une mauvaise compréhension de ce que veut dire “jouer d’un instrument” et ainsi là où beaucoup de gens vont jouer des notes une à une, ils vont oublier qu’il faudrait penser une phrase ou un mot, un peu comme si au lieu de dire un mot, vous en égreniez les phonèmes un à un…et donc si vous dite “ta…bou…ret” en pensant 3 phonèmes et que vous essayer d’accélérer tout ça et bien cela va être assez laborieux, par contre pensez maintenant le mot “tabouret” en une seule entitée et bien le résultat sera tout autre.

 

Au final, la détente (intellectuelle et physique…qui vont souvent de paire) serait sûrement le point à viser et qui reviendrait le plus souvent, en oubliant jamais que l’on fait de la musique avant tout… Et si vous gardez ça en tête, même en jouant avec un seul doigt avec la guitare sur les genoux, vous serez toujours plus musical que quelqu’un ne se chantant rien et ne pensant qu’à placer un doigt ici ou là… tout comme un non danseur détendu qui se lâche sur la piste sera bien plus en train de danser que quelqu’un couper de son ressenti en train de se focaliser sur ses pieds et sur les bon pas à faire.

Pour le reste, beaucoup de chose sont en fait des questions de logique et d’anatomie et ainsi au lieu de regarder ses bouts de doigts pour aller chercher une case, penser à positionner sa main pour que les doigts tombent naturellement là où on le désire est une chose que beaucoup oublient, alors que pour shooter dans un ballon et bien on se place tout naturellement, on ne reste pas à 1 mètre de lui en essayant d’étendre la jambe pour essayer de le toucher…

 

Un grand merci à Martin COLLET qui nous a donné quelques informations sur son activité de professeur de musique. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site abcguitare.com !

 

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Musique
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.