Engager un coach pour booster sa confiance en soi !

Publié le 22 octobre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Le manque de confiance en soi est un sentiment que tout le monde peut connaître dans sa vie. Mais comment gagner en confiance ? Quelles sont les clés d’une confiance durable ?  Nous avons posé quelques questions à Adrien Marciano, qui travaille comme formateur et coach en gestion du stress et confiance en soi. 

 

Après une formation à Paris 8, Adrien a créé son entreprise individuelle en 2011. Il propose des programmes d’ateliers de développement personnel ainsi que des séances individuelles dans son cabinet à Toulouse, ou en visio-coaching dans le monde entier (expatriés, client en déplacement). 

 

Adrien travaille d’une part avec des particuliers concernant la vie intérieure, les émotions, une situation délicate, et de plus en plus, des questions métaphysiques sur le sens de la vie, sur l’avenir du monde, le bien et le mal. Et d’autre part, il est sollicité par les entreprises pour booster un collaborateur, l’aider dans une prise de poste, ou l’épauler parce qu’il se dirige probablement vers un burn-out.

 

Pouvez-vous nous parler de votre activité ?

 

Pour prendre une image, le coach est souvent le pompier de l’entreprise (coaching professionnel) ou d’une situation personnelle délicate (life coaching). On veut vite une solution sans faire un travail psychologique trop long. Notre époque vise l’efficacité et le gain de temps. Le coach c’est pour moi un professionnel qui synthétise les solutions les plus efficaces proposées par la psychologie, la formation, le mentoring… Tout en adoptant les exigences de qualité de chaque secteur : professionnalisme, humanisme, confidentialité, objectifs et indicateurs précis, progression pédagogique…

 

Quel est votre domaine de compétence ?

 

Je dirais principalement la confiance en soi. Je me suis spécialisé sur la connaissance des mécanismes intérieurs augmentant ou diminuant la confiance en soi. Le but c’est d’aider mes clients à identifier des habitudes ou croyances dysfonctionnelles qui impactent inconsciemment leur niveau de confiance en elles. Les mécanismes les plus connus sont la dévalorisation, la culpabilisation, la comparaison, la généralisation, etc. Mais il en existe bien d’autres : la procrastination, le refoulement, la dissociation, la projection, la dichotomisation…

 

Quelles ont été vos motivations pour exercer ce métier ?

 

Aider les autres dans leur chemin. Et bien sûr, la meilleure manière d’apprendre c’est d’enseigner, donc c’est une façon de m’aider moi-même.

 

 

Adrien, comment influe votre vie professionnelle sur votre vie personnelle ? 

 

Ma vie personnelle est très marquée par les principes que le coach souhaite transmettre au coaché : courage, assertivité, bienveillance avec soi, lâcher-prise… J’essaie toujours de faire d’abord moi-même ce que je demande aux autres. Aider est-il possible autrement ? Être un guide humble et ouvrir la route. Et, seulement ensuite, dire : « regardez, c’est possible ».

 

Laissez-moi prendre un exemple pour rendre cela plus concret, je suis en train de devenir progressivement chauve. Au début, cela a été un vrai choc et j’ai fait un vrai complexe sur cette alopécie pendant environ deux ans car je trouvais cela moche, dévalorisant, etc. J’ai souffert de ça pendant un bon moment et finalement je me suis dit : « je ne vais pas prendre de traitement médical ou faire des implants, je vais dépasser ça comme un grand, sans béquille extérieure ». Aujourd’hui, vous ne me croirez peut-être pas mais je suis très bien avec ça, je dirai même que cela me plaît. N’est-ce pas incroyable ? Le processus serait long à expliquer mais je peux dire que les outils d’estime de soi fonctionnent. J’ai pu garder confiance en moi malgré ce changement physique. J’ai pu échapper au côté destructeur que provoque un complexe physique. Je peux témoigner que c’est possible. 

 

En fait je crois que tout est possible. C’est simplement le chemin pour y arriver qui n’est pas toujours évident. Et d’aider à mon tour d’autres personnes dans cette situation, c’est un grand plaisir. Une belle chose n’est-elle pas d’aider autrui, de pouvoir proposer un chemin de résolution tangible ?

 

En fait, c’est le même principe pour beaucoup de sujets de développement personnel, je les ai traversés personnellement puis j’ai appliqué des outils. J’en ai fait l’expérience concrète, et je crois que cela me permet d’être légitime vis-à-vis de mes clients.

 

Cela me fait penser à autre chose, il y a une citation qui dit « si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans un trou ». Cette citation m’invite à toujours travailler sur mon niveau d’acuité, sur ma conscience ou sur mes propres aveuglements. De façon à être vraiment pointu sur mon discernement pour guider l’autre.

 

 

Quelles sont les méthodes que vous appliquez pour assurer l’efficacité de votre travail ? 

 

Chaque coach a ses méthodes, son approche, sa personnalité. Il faut surtout écouter son ressenti pour aller vers le coach qui nous fait une bonne impression. Ressentir une congruence chez l’accompagnant.

 

Personnellement, je pense que l’efficacité d’un accompagnement repose sur la place et l’accueil fait au client. Vous remarquez que j’utilise le mot client et non pas le mot patient. Ce qui constitue déjà une spécificité du coaching. Le client est bien portant, il n’y a pas un patient qui est malade face à un soignant. C’est une relation qui se veut le plus possible d’égal à égal où chacun est en pleine possession de ses capacités. C’est très important.

 

Pour ma part, cela passe par une concentration extrême dans mon écoute, parce que les outils et les méthodes sont différents selon la situation décrite par la personne. Il y a des coachings plus approfondis que d’autres. Certaines personnes viennent pour des choses simples sans vouloir entrer dans des détails techniques, alors que d’autres butent sur quelque chose de récurrent et veulent vraiment comprendre et le traiter en profondeur et, si possible, définitivement. Donc il faut adapter l’outil et l’accompagnement à la demande. Mais de façon générale, les demandes les plus fréquentes portent sur :

  • la cohérence cardiaque pour mieux gérer le stress (respiration, visualisation),
  • Mises en situations, training video pour la préparation pointue d’une prise de parole (entretien d’embauche, soutenance)
  • la prise de recul sur les auto-jugements (je suis nul, les gens doivent penser ceci ou cela, je n’arrive à rien)
  • la libération d’une addiction (jeu vidéo, substances),
  • l’affirmation de soi (oser dire ses vrais ressentis, sans se laisser faire, savoir dire non, gérer un conflit)

 

 

Que fait un coach de vie ? Quels sont les objectifs d’un coaching de vie ? 

 

Selon moi, le coach cherche à développer l’autonomie du coaché. En des termes plus simples, c’est apprendre à l’autre à se débrouiller seul. C’est un principe important. Apprendre au coaché à se faire confiance, écouter ses ressentis, à lâcher-prise sur ce qui est incontrôlable ou au contraire s’affirmer sur ce qui doit être défendu.

 

 

Que pouvez-vous conseiller aux personnes qui hésitent encore sur l’efficacité du coaching de vie ? 

 

Je dirais qu’il faut respecter l’hésitation. Un autre principe important du coaching est la libre détermination c’est-à-dire l’indépendance absolue du coaché. Je ne cherche pas à influencer. Chacun est totalement libre notamment de ses choix.

 

L’hésitation peut indiquer que nous ne sommes pas encore prêt à agir, alors pourquoi forcer ? Mais il est vrai aussi que le terrain donnera les réponses que nous cherchons. Ce que je veux dire c’est que l’expérience vécue clarifiera les hésitations dans un sens de confirmation ou d’infirmation. Le terrain, l’action répondent aux questions que nous nous posons.

 

 

Un grand merci à Adrien Marciano qui nous a donné quelques informations sur son activité de coach de vie. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site ateliers-coaching.fr !

 

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Coaching
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.