Du paramédical à la diététique, il n’y a qu’un diplôme !

Publié le 20 mai 2020 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Laurent Gonçalves est Franco-Portugais. Passionné par la santé, le bien-être et toutes les façons de s’en rapprocher : nutrition, sport, détente… Il s’est orienté professionnellement vers le domaine paramédical, jusqu’à se spécialiser dans la diététique. 

 

Laurent travaille depuis 1996 dans le secteur de la santé. Au départ, il a une formation en biochimie et a travaillé notamment en analyses médicales, virologie, microbiologie, procédés de fabrication industrielle et recherche fondamentale… Il a été salarié au sein des laboratoires CERBA, puis à l’hôpital Trousseau et en recherche à l’Institut Pasteur de Paris.

 

Une carrière riche en expériences qui l’a motivé à orienter sa carrière vers la diététique pure. En 2007, il passe un diplôme de Génie Biologique option Diététique et s’installe en tant que diététicien-nutritionniste en libéral. Depuis deux ans, il s’est lancé dans des formations en Naturopathie et plus précisément en Phytothérapie et Oligothérapie afin de pouvoir se servir de ses nouvelles connaissances pour aider encore plus ses patients.

Quel est votre domaine de compétence ?

 

Je travaille sur le rééquilibrage alimentaire pour des personnes ayant divers objectifs comme perdre ou prendre du poids, apprendre les bases d’une bonne hygiène alimentaire, optimiser leurs performances sportives, arrêter le tabac… Mais je mets souvent en place des conseils pour des personnes atteintes de pathologies diverses :

  • Maladies inflammatoires chroniques intestinales (Crohn, RCH), ou syndrome du Colon Irritable
  • Diabete de type 2
  • Stéatose Hépatique
  • NASH
  • Dyslypidémies (excès de cholestérol et/ou de triglycérides)
  • Rééquilibrage du Microbiote
  • Travail sur les syndromes inflammatoires en dehors des intestins
  • Problèmes néphrologiques
  • Candidoses
  • Renforcement du systeme immunitaire
  • Travail sur l’anxiété (gestion du stress, mauvais sommeil, déprime…)

 

Quelles ont été vos motivations pour exercer ce métier ?

 

J’ai toujours voulu faire un métier en rapport avec la santé. J’ai commencé par le travail en laboratoire d’analyses, de validation industrielle puis de recherche… et je me suis tout naturellement orienté vers un métier ou je pourrai être plus impliqué et plus au contact direct des personnes et donc tout de suite plus utile. Comme le sport et l’alimentation me plaisaient, et que j’avais très envie de travailler en libéral, devenir Diététicien-Nutritionniste est vite devenu une évidence.

 

Quels sont les fruits que vous aimez le plus, et pourquoi ?

 

D’abord il faut distinguer si on parle de fruits au sens stricte (botanique) ou nutritionnel. Car si on parle de botanique, les tomates, entre autres, sont des fruits… D’un point de vue général, il est difficile d’expliquer pourquoi on aime plus tel ou tel fruit. Il y’a certainement une part d’hérédité mais surtout l’environnement dans lequel on vit et ce qu’on nous a appris à goutter. 

 

Pour ma part, après réflexion, je m’aperçois que les fruits qui me plaisent le plus ne sont pas toujours les plus sucrés : fraise, framboise, myrtille, pomme et j’ai découvert il y’a un an un fruit excellent qui s’appelle le jujube. Mais il y’a plein d’exceptions comme la cerise, le kiwi jaune, les figues fraîches, la mangue et plusieurs autres fruits exotiques….

 

Je pourrais également citer la plupart des fruits oléagineux type fruits à coque ou assimilés, ou autres comme l’avocat, les amandes, noix, pignons, cacahuètes… Et je les aime natures.

 

Quels sont les outils qui vous permettent de faire efficacement votre travail ?

 

J’ai besoin d’assez peu d’outils. Un ordinateur avec notamment un logiciel de comptabilité, un Pack Office, des fiches et programmes que j’ai moi-même mis en place, un accès à internet, un scanner et une imprimante….Une balance et un mètre de couturier.

 

Quelle différence faites vous entre diététicien et nutritionniste ?

 

C’est à mes yeux bien plus complexe que les simples définitions de Wikipedia, et c’est souvent ce qui embrouille un peu les personnes. Jusqu’à quelques années en arrière la plupart des médecins qui faisaient de la nutrition se faisaient appeler nutritionnistes, c’étaient eux les “vrais”spécialistes de l’alimentation associée à la santé, alors que nous étions des diététiciens. On disait alors que notre formation nous permettait de faire du rééquilibrage alimentaire, de donner des régimes spéciaux en hôpital (sans sel, sans résidus etc…), faire maigrir…. Et que notre rôle s’arrêtait à peu près là. Les médecins étaient donc à même de dépister les Troubles du Comportement alimentaire, traiter le diabète, les dyslipidémies… demander des analyses et donner si besoin des médicaments.

 

Mais aujourd’hui le rôle du diététicien a énormément évolué. Il suffit pour s’en rendre compte d’observer le programme pour comprendre que nous sommes formés à prendre en charge beaucoup plus de patients que les biens portants voulant perdre du poids. Le cursus est, pour certaines pathologies, presque le même qu’en médecine, et en médecine par contre il n’y a quasiment pas de nutrition, ce qui demande “logiquement” au médecin-nutritionniste de suivre ensuite une formation diplômante.

 

Evidemment, loin de moi l’idée de dire que nous sommes médecins. Justement, nous ne le sommes pas et c’est toute la différence, notre travail est donc complémentaire. Je dirai qu’un nutritionniste est un spécialiste de la nutrition, et un diététicien un spécialiste de la nutrition humaine, donc forcément un nutritionniste. Par contre si le Médecin est aussi nutritionniste alors il a les deux casquettes et peux en plus associer des médicaments et toutes les connaissances hors alimentation qu’il a par ailleurs.

 

On nous parle de plus en plus d’un retour à une alimentation naturelle. Pensez-vous que cela soit faisable avec l’explosion démographique planétaire ?

 

Juste pour préciser une chose, il faut se méfier du terme “naturel”. En effet, tout ce qui est naturel n’est pas forcément bon pour la santé. Le cyanure est un produit tout à fait naturel et pourtant, à certaines doses, c’est un poison.

 

Sinon je pense que l’explosion démographique n’est pas tant le problème. Le problème c’est ce que les personnes ont envie, ou ont appris à manger. Je ne suis pas végétarien, et encore moins vegan, même si je respecte tous les points de vue, mais je pense qu’il faudra aller vers une alimentation plus raisonnée et raisonnable. Sans aucun doute moins de viande et de poisson, plus de graines, de fruits et légumes, de légumineuses et surtout des élevages faits dans de bonnes conditions sanitaires et dans le “confort” des animaux. Tout simplement manger un peu moins de certaines choses mais manger mieux. Si on y parvient alors, même si la démographie augmente de manière exponentielle, c’est faisable.

 

Pour cela, il ne faudra pas compter sur les pouvoirs publics, et encore moins sur les grosses entreprises qui cherchent surtout à gagner un maximum d’argent. C’est à nous, moi le premier, de changer nos comportements alimentaires pour obliger ceux qui fabriquent et ceux qui vendent, à le faire autrement.

 

Un grand merci à Laurent Gonçalves qui nous a donné quelques informations sur son activité de diététicien-nutritionniste. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site dietadomicile.fr !

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Santé & Bien-être
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.