Découvrir l’hypnose et ses méthodes. Entretien avec David Alonzo, hypnothérapeute en Bourgogne

Publié le 9 mai 2019 par Denise Pion
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Vous avez toujours voulu comprendre l’hypnose? Pour apporter des éclaircissements nous avons discuté avec David Alonzo, un hypnothérapeute basé en Bourgogne, à propos de la vie dans la profession, les méthodes et les usages thérapeutiques de l’hypnose.

David Alonzo, 44 ans, est né à Miramas. Puis, il s’installe en Bourgogne, exerçant dans la petite commune de Saint Bérain sur Dheune, idéalement située entre Le Creusot, Chalon sur Saône et Beaune.

 

Autoentrepreneur, David Alonzo travaille seul. Il exerce l’hypnothérapie à son domicile avant de s’installer en cabinet libéral afin de pouvoir répondre au mieux à la clientèle, de plus en plus nombreuse. Depuis, il accompagne au quotidien ses clients dans la résolution de diverses problématiques par le biais de l’hypnose. Son travail est centré sur des problématiques liées au poids et au tabac (et autres dépendances)..

 

David Alonzo est particulièrement motivé par la relation d’aide avec une grande portée positive apportée par l’hypnose. Voir des personnes se libérer de problématiques anciennes (parfois dans la toute petite enfance) et être spectateur des changements que cela génère dans leur vie est très satisfaisant pour lui. Cette satisfaction constitue d’ailleurs son seul leitmotiv et ce qui lui permet de continuer avec autant d’entrain et de passion au quotidien.

 

David, qu’est-ce qui vous a conduit à vous intéresser à l’hypnothérapie et à en faire votre métier ?

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours été passionné par l’hypnose. Enfant, j’observais déjà beaucoup les gens autour de moi. J’ai développé peu à peu mes capacités d’écoute en grandissant. J’ai lu de nombreux ouvrages en lien avec l’hypnose, puis je me suis lancé dans une formation afin de pouvoir exercer avec les clés en main, pour apprendre les bases du métier. Au fur et à mesure des années d’exercices, j’ai créé mes propres techniques d’accompagnement.

 

Quelle est votre méthode hypnotique favorite ? Pourquoi ?

Je travaille essentiellement l’hypnose symbolique, car l’esprit aime associer des situations avec des sensations ou avec des symboles. Ayant créé mes propres techniques, j’ai tout un panel de méthodes que j’utilise en fonction de plusieurs critères (problématiques, personnes, histoires de vie, etc.). Je n’en ai pas de préférée, je les aime toutes, sans distinction, le but étant surtout d’adapter au mieux les séances. Je propose également des sessions de formation d’apprentissage des bases de l’hypnose pour transmettre ses méthodes. La prochaine se tiendra les 25-26 mai et les 1er-2 juin, à Chalon-sur-Saône. Son site web fournit des renseignements supplémentaires pour ceux qui sont intéressés par ces séances.

 

Dans quels cas sont conseillées les séances d’hypnose en groupe ?

Je ne fais pas d’hypnose en groupe. Mes spécialisations et ma pratique ne me permettent pas de généraliser une prise en charge. Néanmoins, dans le but de se relaxer, l’hypnose en groupe fait ses preuves.

Comment l’hypnose peut-elle aider les personnes souffrant de dépression?

En transformant les perceptions de l’inconscient, car les situations ont l’importance qu’on leur donne. Je m’explique. En état d’hypnose, l’inconscient a des capacités de déchargement d’émotions. Ainsi, il peut revivre et revoir des situations qui posent problème consciemment, tout en étant détachées émotionnellement. De ce fait, il permet au conscient de mieux accepter ces mêmes situations. Généralement, on utilise la double dissociation, la coupure de liens, etc. L’inconscient étant capable de faire plusieurs opérations en même temps sans se poser de questions, il accepte les nouvelles situations et met en place les changements positifs.

 

L’hypnothérapie, un métier relationnel

L’hypnose est une approche thérapeutique qui soulage car elle permet de se détacher émotionnellement des situations difficiles. David Alonzo nous explique dans cet entretien que l’hypnothérapie est un métier qui apporte une grande satisfaction, car elle implique une relation d’aide avec les patients. Pour l’exercer, il faut suivre des formations afin d’en comprendre les bases. Mais c’est souvent en pratiquant que l’on peut développer de nouvelles techniques. C’est ainsi qu’on peut accompagner ses patients, les aider à mieux vivre au quotidien.

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Denise Pion
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.