Cours de dessin, de musique, nutrition : comment les Français occupent leur deuxième confinement

Publié le 19 novembre 2020 par redazione
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Une étude réalisée par ProntoPro met en avant que pendant ce deuxième confinement, les Français cherchent à apprendre de nouvelles disciplines et à prendre soin d’eux-mêmes. Nous avons analysé les requêtes qui ont le plus augmenté sur notre portail et les services les plus populaires sont les cours de guitare, de piano, de dessin, d’anglais et les consultations avec des nutritionnistes. Entre août et octobre, les requêtes concernant les cours de dessin ont progressé de 50 %. Les recherches de cours de guitare ont progressé de 35 %, celles de cours d’anglais de 32 %. Les cours de piano ont montré une progression de 30 %, et la recherche d’un nutritionniste, enfin, a progressé de 15 %.

 

Sandrine Lagarde, psychologue clinicienne à Paris, répond à nos questions sur le sujet de la santé mentale des Français et comment son activité professionnelle a changé à cause de la Covid-19. Elle met en valeur des conseils pratiques et nous raconte son expérience avec les consultations en ligne.

 

 

“Le confinement est source d’isolement social, d’ennui, de stress quant à la santé, quant à l’avenir économique. La perte de contact avec la réalité est un facteur d’altération de la santé mentale. Elle génère des troubles du sommeil, des troubles anxieux, une augmentation de la dépression, des conduites addictives pour tromper l’ennui et faire face aux émotions négatives (consommation de substances, addictions aux jeux et aux écrans, troubles des conduites alimentaires) et une augmentation des violences intra-familiales. Face à cela, il faut une vigilance particulière à la santé mentale.”

 

Quels conseils pourriez-vous donner aux gens pour prendre soin de leur santé mentale pendant cette deuxième période de confinement ?

 

“Il faut favoriser la diffusion d’informations provenant des spécialistes de la santé mentale et être vigilant à son hygiène de vie. La place des médias comme source d’information est accrue pendant le confinement or les médias sont saturés d’information liées à la pandémie et donc potentiellement anxiogènes. Il faut octroyer un temps mesuré et dédié à cette information.

Il est important de garder des rythmes, des rythmes de repas, de sommeil. Le confinement perturbe les rythmes biologiques et risque d’engendrer des troubles du sommeil et de l’alimentation. Il faut s’accorder des temps dédiés à des activités source de plaisir (sport, cuisine ou autre) et à des activités source d’apaisement (méditation, relaxation, activités créatives). Bien sûr il faut rester attentif à limiter les abus. Le maintien de contacts sociaux via le téléphone ou la vidéo permet de réduire l’isolement social, de procurer des émotions positives et d’éviter le développement de phobies sociales ultérieures.

En cas de souffrance psychique il faut consulter un professionnel et le développement de la téléconsultation garantit un maintien des soins et une prise en charge rapide qui a montré maintenant son efficacité. Enfin, il faut favoriser l’accès à la culture (lecture, films, expositions virtuelles) car la culture déploie l’espace psychique rétrécit par le confinement.”

 

Quelle est votre opinion sur donner des consultations en ligne, suite à la situation d’un nouveau confinement ? Avez-vous eu des sessions sous ce format ?

 

“Je pratique la téléconsultation depuis le premier confinement et j’en vois tous les bénéfices. Elle garantit le maintien du suivi des patients existants et elle a montré toute son efficacité pour les nouveaux patients, adultes, adolescents et même avec les enfants. Ils sont étonnamment à l’aise avec la vidéo, restent attentifs, dessinent et montrent leurs dessins ou même leur environnement affectif (jouets, doudous, etc). C’est une autre manière de travailler qui ne remplace pas la présence corporelle, mais qui fonctionne bien en complément ou en alternance ou en ces temps de confinement. Le développement de la téléconsultation en raison du confinement va sans doute modifier durablement nos pratiques dans lesquelles elle va s’insérer durablement.”

 

Avez-vous constaté des demandes particulières de vos patients liées au sujet du lockdown que vous n’avez pas reçu avant la Covid-19 ? Y a-t-il une différence entre les demandes faites pendant cette période de confinement contre celles du confinement de mars?

 

“Oui, particulièrement chez les adolescents et les jeunes adultes qui souffrent de la privation sociale et s’inquiètent de l’avenir devant eux (épidémie, climat, difficultés économiques…). Les symptômes dépressifs se sont particulièrement accrus chez cette partie de mes patients alors même qu’heureusement les adolescents ont pu rester scolarisés lors de ce deuxième confinement. De même, certains adultes qui ont perdu leur travail ou sont inquiets de leur avenir professionnel.”

 

Quel a été le plus grand défi professionnel auquel vous avez fait face depuis que le confinement a commencé ?

 

“La difficulté majeure a été de convaincre les patients de passer à la téléconsultation, mais la plupart m’ont fait confiance et ils se sont rapidement aperçus des bénéfices de la technique. Lors du premier confinement j’ai eu à traiter de nombreuses difficultés intra-familiales liées au confinement (mères surchargées en télétravail avec de jeunes enfants, crises adolescentes dans des familles débordées). Le deuxième confinement est différent grâce au maintien de la scolarisation, mais on fait face à un désespoir plus grand face à l’avenir et à une augmentation des troubles anxio-dépressifs.”

 

Selon votre expérience professionnelle pendant cette période si complexe, quels sont les motifs les plus communs pour lesquels les gens décident de chercher votre aide en tant que psychologue ?

 

“Ce sont avant tout les troubles anxio-dépressifs qui peuvent se manifester par des troubles du sommeil, des crises de panique, une perte de sens, des troubles des conduites alimentaires.”

 

Chez ProntoPro on a analysé les services les plus demandés pendant cette nouvelle période de confinement et les résultats indiquent que les Français sont intéressés par des services liés à l’apprentissage, tels que le cours d’une langue étrangère, les cours de dessin, du piano et de guitare, ainsi que nutritionniste (apprendre à manger). Pourriez-vous nous faire part de votre opinion sur la façon dont ces types d’activités impactent la santé mentale d’une personne en confinement ?

 

“Ces activités sont très importantes en période de confinement, car elles procurent du plaisir et des émotions positives. Le fait d’apprendre quelque chose renforce la confiance en soi et l’estime de soi via le retour sur les efforts accomplis. Ces activités donnent également un rythme à la journée et permettent l’échange à distance avec d’autres (professeur ou professionnel).”

 

Le confinement en France est un problème qui inquiète la majorité de la population et qui a amené les gens à être plus conscients de prendre soin de leur santé mentale. Pouvez-vous nous partager une thérapie particulière ou un exercice ponctuel que vous avez proposé à un de vos patients présentant des problèmes liés au confinement ?

 

“Les techniques de relaxation sont précieuses en ce temps de confinement et je les recommande souvent, à faire quand le stress monte ou avant l’heure du coucher. Je conseille aux patients de pratiquer quotidiennement l’activité qui leur procure du plaisir et cela varie selon chacun, cela peut être de l’exercice physique, de la cuisine ou des activités artistiques. En ce qui concerne la thérapie je pratique la psychothérapie intégrative qui s’inscrit dans le constat qu’aucune technique n’est assez bonne ou complète et qui prend en compte l’être dans sa globalité (la pensée, les rêves, le corps, les émotions, le passé, le présent et l’avenir).”

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par redazione
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.