Calligraphie : un art martial pour le cerveau 

Publié le 11 septembre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Dans la tradition chinoise, la calligraphie est un art martial basé sur l’écriture. Dans les autres cultures elle est autre chose, à la fois sacrée, artistique et utilitaire. En effet, on apprend à maîtriser son énergie vitale pour atteindre l’équilibre du corps et de l’esprit en écrivant. Nous avons rencontré Marine Porte de Sainte-Marie, artiste plasticienne et calligraphe, en indépendant depuis 20 ans, afin d’en savoir plus.

 

À 19 ans, lors de son premier cours de calligraphie, c’est une révélation ! Marine décide qu’elle ne fera plus que ça du reste de sa vie, qu’elle fera de sa passion un métier ! Elle a ouvert son premier atelier à Grenoble à la fin de ses études et a commencé à travailler dans la communication et l’édition dès 1999. Marine est spécialisée dans la calligraphie historique et contemporaine et le lettering, sous toutes formes et sur tous supports. 

 

Si elle travaille seule dans son atelier, Marine collabore de temps en temps avec d’autres artistes comme Stéphanie Lebreton, qui fait de la gravure sur Verre à Avignon. Marine a notamment travaillé avec elle pour l’hôtel 5 étoiles du Castelet, où elle ont réalisé un immense mur en verre tout en calligraphie gravée et sablée. Marine a également eu l’occasion de travailler avec une danseuse en 2003. Elles ont créé ensemble un spectacle mêlant danse contemporaine et calligraphie. 

Marine, avez-vous suivi des formations spécifiques pour faire votre métier ?

 

La calligraphie est, comme tout métier artistique, très technique et demande donc de nombreuses années d’apprentissage pour être un vrai professionnel. J’ai fait presque 10 ans d’études, en France et à l’étranger, auprès de nombreux calligraphes et aussi au Scriptorium de Toulouse, une des meilleures écoles dans le domaine et la seule en France (qui malheureusement n’existe plus aujourd’hui).

 

C’est totalement à l’opposé de certaines personnes qui prennent un ou deux cours et se lancent comme calligraphe professionnel et qui me font hurler.

 

Quel type de calligraphie aimez-vous effectuer ? Pour quelles raisons ?

 

Je fais de la calligraphie latine, avec notre alphabet et même si je sais tout faire au niveau historique, c’est la calligraphie contemporaine que je préfère, car elle est plus expressive et plus artistique. Disons que recopier des grimoires du 14ème siècle n’est pas spécialement intéressant à mon goût, je préfère les outils contemporains qui permettent de jouer sur le rythme et la trace, de s’exprimer vraiment. J’aime explorer.

 

Quelle est votre expérience ?

 

En 20 ans j’ai déjà fait beaucoup de choses, en faire une liste exhaustive serait compliqué, je n’ai pas tout en tête, mais je retiens quelques belles expériences comme des expositions, des parutions presse, des logos, de l’édition, des stages et ateliers en France et à l’étranger et quelques clients prestigieux comme la Fondation Rothschid, les frères Dardenne, Montblanc…  

 

J’ai calligraphié avec tous les outils sur tous les supports possibles : papier, bois, tissu, métal, verre, murs, plafonds, camionnette, ponts, trottoirs, plages, places en pavés et même… sur des papous !

 

J’ai écrit un livre l’année dernière, « Calligraphie et lettering faciles », paru en septembre 2018 chez Mango éditions, qui vient d’être traduit en espagnol et doit sortir en Espagne très bientôt.

 

Comment déterminez-vous votre tarif ?

 

Je détermine mon tarif en fonction du temps de travail. J’évalue le temps dont j’ai besoin pour faire ce que mon client me demande, je me trompe parfois, c’est difficile de tomber juste ! Puis je le multiplie par mon tarif horaire qui prend en compte mes charges sociales, et j’ajoute les frais de matériel ou de déplacement. 

Un métier difficile d’accès 

 

Marine se réjouit chaque jour de pouvoir partager sa passion pour la calligraphie car ce n’était pas gagné. La calligraphie est un métier très difficile où le parcours, des études à l’installation, peut s’apparenter à un vrai parcours de combattant ! Ses premières cartes postales, publiées par les éditions des Correspondances trois mois après sa sortie de l’école, ont connu un grand succès ce qui lui a permis de rapidement se faire connaître !

Pour en savoir plus : http://marinepsm.com/

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Art
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.