Bresquignan Corinne : devenir sculpteur pour vivre librement

Publié le 31 octobre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Faire un métier que l’on aime : nombreux sont ceux qui ont essayé. Si certains ont fini dans un tout autre domaine, d’autres se sont tout simplement trompés et se rendront compte plus tard que ce n’était pas réellement le métier qu’ils aimaient. C’est un peu ce qui est arrivé à Bresquignan Corinne. Mais elle a su recadrer le tir.

Dans une autre vie, Bresquignan Corinne était cadre dans une entreprise. Elle était comptable à Paris jusqu’en 1999 et c’est là qu’elle s’est aperçue que ce n’était pas vraiment le métier de ses rêves. Ainsi, elle a tout plaqué pour se tourner vers le travail manuel.

Aujourd’hui, Bresquignan Corinne crée des oeuvres plastique. Elle sculpte et façonne le verre pour en créer des formes originales qui tournent principalement autour du corps humain. Et elle aime cela bien plus que son ancien travail de comptable. Elle dit qu’elle se sent plus libre.

 

Quelles ont été vos motivations pour exercer ce métier ?

 

La liberté de choisir les sujets de recherche,

L’envie d’être libre de ses mouvements, de ses expressions, d’être à l’écoute de soi et des personnes que j’aime.

L’envie d’exprimer par mes créations qu’une certaine liberté par rapport à une société de consommation où tout est formaté, banalisé et uniformisé.

L’envie de faire s’interroger le spectateur sur le pourquoi une femme cadre, décide-t-elle de changer de métier et d’étudier pour devenir sculpteur.

 

 

Corinne Bresquignan, pourquoi sculpter autour de la forme humaine?

 

Car c’est l’humain qui m’intéresse par-dessus tout.

Pas uniquement pour ses formes, mais parce qu’en sacralisant des moments de vie, de façon sculpturale, j’ai pu rencontrer un public qui avait envie d’échanger avec moi autour de sujet artistique ou autre.

Ce n’est pas une démarche nombriliste, mais une démarche de meilleure connaissance de soi, et par la diffusion personnelle de mes oeuvres, l’occasion de rencontrer l’autre.

 

 

Sur quel principe peut-on associer les matériaux lors d’une sculpture?

 

Il est important de choisir le matériau le mieux adapté au sujet, à sa localisation dans l’espace ( sculpture intérieure, sculpture d’extérieur).

Et ensuite sur l’association des matériaux justement il ne faut pas avoir de préjugés, car ils bloqueraient la création.

Pour ma part, j’ai mélangé des matières antinomiques comme la dentelle et le verre, mais techniquement, on trouve toujours des solutions. Le métier d’artiste ou de sculpteur, je l’envisage comme un métier de chercheur, résoudre des problèmes techniques afin d’arriver à exprimer de l’émotion.

 

 

La sculpture en tant qu’oeuvre semble mieux connue que le métier, comment expliquer cela?

 

Très certainement parce que le commun des mortels ne voit que le résultat, sans se poser la question du déroulé de la conception à la réalisation.

Il y a tout un travail de maturation, ou d’expression dans le jet dont seul l’artiste peut parler et c’est pourquoi c’est très important de rencontrer l’artiste qui peut parler de sa recherche ou d’avoir un écrit sur sa démarche.

Bien sûr, pour les sculptures faites par le passé comme pour les textes littéraires ou les oeuvres d’art, des historiens de l’art peuvent interpréter, mais si l’artiste est vivant bien sur la genèse de la création est intéressante à connaître.

Il faut savoir que, même pour l’artiste, le fait de se livrer permet parfois aussi de rentrer en introspection sur lui même et l’échange avec le spectateur permet parfois à l’artiste de comprendre certaine facette de son expression inconsciente.

Car, bien sûr, lorsque l’oeuvre d’art est sincère, il y a une grande partie d’inconscient.

 

 

Un grand merci à Bresquignan Corinne qui nous a donné quelques informations sur son activité de sculpteur. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site brezc.com !

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Art, Ohne Kategorie
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.