Avocat, un métier passionnant et enrichissant

Publié le 24 juillet 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Véritables passionnés du droit, les avocats sont présents pour défendre toute personne devant se présenter devant un tribunal. Après avoir effectué de nombreuses années d’études, ce métier ouvre de nombreuses portes. Ayant pour mission principale de défendre ses clients, l’avocat n’est pas un métier fait pour tout le monde, comme nous allons le voir.

 

Maître Virginie Fournier, 33 ans, en est une et a bien voulu se confier afin de nous dévoiler les dessous de ce métier passionnant. Exerçant actuellement dans le cadre d’un cabinet individuel et travaillant avec son ami et collaborateur Mikaël Cunha, assistant juridique, son activité dominante est le droit du travail et de la sécurité sociale, tout en étant active dans le droit des affaires.

 

Ayant pour rêve de devenir avocate depuis toute petite, elle l’explique par le fait que ce métier permet de mettre en œuvre des compétences techniques pures tout en incluant une grande dimension humaine et d’écoute.   

 

Pouvez vous partager plus d’informations sur votre entreprise, tel que l’historique de celle-ci ?

 

J’ai créé mon cabinet personnel en septembre 2016, après avoir occupé un poste d’Avocat pendant plus de 5 ans dans un cabinet spécialisé en Droit du Travail et de la Sécurité Sociale. Depuis la création de mon cabinet, j’ai développé mon activité, et continué à me former et acquérir des compétences en Droit du Travail et de la Sécurité Sociale.

J’ai changé de locaux en juin 2018, me suis associée au sein d’une société civile de moyens en janvier 2019 et aujourd’hui vais déménager dans de nouveaux locaux avec ma future associée Maître Violaine DETRIE, afin d’accueillir nos 2 collaborateurs, avocats, et nos 2 salariés, assistants juridiques, dans un cabinet au centre-ville de Grenoble.

 

Virginie, quand avez-vous décidé de devenir avocate ? 

 

J’ai décidé de devenir avocate enfant. En effet, dotée d’un caractère affirmé, j’ai toujours souhaité défendre les causes qui m’étaient chères et ai pu m’apercevoir qu’en exerçant ce métier, je pouvais faire entendre la voix de mes clients, qui ne sont pas nécessairement en mesure de faire valoir leurs points de vue seul. 

 

Quel cas aimez-vous traiter ? Pour quelles raisons ?

 

Mon activité dominante est le Droit du Travail et la Sécurité Sociale. Il s’agit d’un domaine d’activité que j’ai choisi par passion, et qui autorise une très grande diversité dans le type de conseil et de contentieux que je peux avoir à traiter. Je ne pourrais pas vous donner un exemple de cas que j’aime traiter particulièrement car au contraire, c’est la diversité, la technicité, le contact et l’humanité de mes clients qui m’anime et me passionne.

 

 

Selon vous, quels sont les risques dans la réalisation de votre métier ?

 

A mon sens, l’un des principaux écueils dans ce métier est d’oublier sa propre vie. Les dossiers sont passionnants, la responsabilité pesante, et l’envie de défendre son client au mieux tellement présente, que l’on peut parfois négliger sa vie personnelle…

 

 

Dans quel institut avez-vous suivi des formations pour devenir avocat ?

 

Je suis titulaire d’un Master II professionnel en droit des Affaires, droit de l’entreprise, juriste-conseils d’affaires (ancien DESS) obtenu à Grenoble en 2008. J’ai ensuite passé le concours d’entrée à l’école des avocats de la Région Rhône-Alpes, que j’ai validé en 2009. Enfin j’ai intégré l’école des avocats en 2010 et achevé ma formation en 2011. J’exerce depuis le métier d’Avocat.

 

Un rêve de gosse qui est aujourd’hui réalité

 

Passionnée depuis l’enfance par ce métier, comme elle nous l’a mentionné, Maître Virginie FOURNIER nous a ensuite mentionné son activité dominante, tout en expliquant ne pas avoir de cas préférés car c’est justement la diversité qui la motive à exercer cette activité. Maître Virginie FOURNIER nous a ensuite parlé des risques du métier avant de nous parler de sa formation afin de devenir avocate. SI vous avez besoin d’une avocate compétente et qui connaît son métier sur le bout des doigts, Maître Virginie FOURNIER est à coup sûr la personne qu’il vous faut.

 

Pour en savoir plus : https://www.virginiefournieravocat.fr/

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Économies & droit
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.