Au rythme de la batterie 

Publié le 10 décembre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

A la différence des autres instruments de musique connus, la batterie se joue avec tous les membres que nous possédons. C’est aussi pour cette raison qu’elle est considérée comme l’un des instruments les plus complexes à maîtriser. Cela dit, même quand on en a pas le don, il suffit de trouver les bons enseignants pour l’apprendre. 

Michael Saccoman alias Mike et Julien Besse alias Jay Bee sont tous deux d’anciens batteurs professionnels “live” qui se sont lancés dans l’enseignement de leur instrument. Julien s’est fait former à l’école Agostini d’Orléans ainsi qu’à Jazz à Tours à travers le cursus du DEM, tandis que Mike joue depuis l’âge de 13 ans et est diplômé de la Music Academy International de Nancy. Ils ont un parcours assez riche, des tournées européennes avec des groupes mêlant plusieurs sonorités, hip hop, jazz, rock, métal…

C’est en 2017 que naît l’association, Drumming The World, destinée à promouvoir l’instrument auprès du grand public. “ Les cours de batterie ont démarré la même année et s’articulent autour d’une méthode américaine fun, moderne et ludique centrée sur la pratique instrumentale live, le plaisir de jouer et de s’exprimer à travers l’instrument. Nous sommes donc deux enseignants et nous nous répartissons les élèves. Bien qu’étant chacun autonomes avec nos apprentis, nous partageons la même vision pédagogique et la même passion pour la musique” font-ils entendre.

Comment avez-vous appris à jouer de la batterie ? Pourquoi avoir décidé d’enseigner ?

Mike : j’ai débuté en prenant des cours particuliers avec trois profs différents de ma région d’origine. Puis j’ai beaucoup appris et travaillé seul en groupe avec KRONOS notamment à travers concerts et studios. Je me suis ensuite perfectionné plus tard à la MAI de Nancy où j’ai eu le bonheur et la chance d’apprendre des plus grands (Comme Franck Agulhon ou Alain Gozzo pour ne citer que ces deux là.) Je suis aujourd’hui très heureux, à 38 ans, après deux décennies à me produire un peu partout, de passer le flambeau aux jeunes et aider à former les futurs batteurs de demain. Certains de mes élèves ont embrassé de prometteuses et belles carrières, c’est ce qui me rend le plus fier et heureux d’exercer ce métier à l’heure actuelle. 

 

Julien : J’ai commencé tout petit à l’âge de 3 ans, mes parents me raconte qu’un jour j’ai voulu une batterie et que je n’ai pas lâché le morceau avant d’en avoir une ! J’ai beaucoup aimé mes premières années en école de musique (privée) puis suite à un changement de prof, ma pratique à été un peu plus en dents de scie jusqu’à ce que je décide de m’y mettre sérieusement vers mes 14 ans. J’ai alors appris la technique et les rudiments avec Dominique Deverge qui restera toujours pour moi «Mon prof » à L’école Agostini d’Orléans. Après une seconde mitigée, j’ai choisi de quitter les rangs de l’école publique et j’ai intégré Jazz à Tours un peu avant mes 16 ans et j’y ai passé les 6 années suivantes. Concernant l’enseignement, à la base c’était comme tout le monde pour mettre du beurre dans les épinards et je n’étais pas complètement confiant en ma capacité à enseigner, mais je me suis rendu compte avec le temps que j’en apprenais autant sur moi que je transmettais. J’ai peu à peu développé une passion pour la pédagogie constatant que mes élèves avaient de bons résultats et en plus s’amusaient ! 

 

Quelle est votre marque et modèle favori de batterie ? Quels sont les atouts de ce modèle ?

Mike : J’ai joué pendant près de 20 ans sur des batteries TAMA (Japon), très influencé que j’étais par mes premières idoles d’enfance ont signé chez eux (Dont Lars Ulrich de Metallica ou Charlie Benante d’Anthrax). J’ai même eu la chance d’être endorsé au sein de la firme nippone pendant de longues années. Puis, mon collègue et ami Julien m’a fait découvrir le son américain, LUDWIG notamment, et ce fut une révélation. Je suis tombé amoureux et c’est pourquoi j’ai quitté TAMA pour passer chez LUDWIG il y a quelques années. Je joue désormais sur ce que j’estime être la Roll Royce des batteries, une LUDWIG Classic Maple, véritable kit de légende, le son du rock ! Jamais je n’ai autant kiffé un son de batterie, je suis parfaitement comblé. (Merci encore Julien!).

Julien : Pas évident de répondre car je suis un vrai geek du matos… J’aime plein de modèles et de marques différentes car chacun d’entre eux a ses particularités. Mais je peux dire que mes batteries favorites sont les américaines. Mon top trois : DW/Ludwig/Gretsch et en Bonus Q-drums une marque custom californienne qui construit des batteries intégralement en métaux tels qu’en laiton, cuivre et en inox !

 

Que faut-il savoir pour bien apprendre l’apprentissage de la batterie ?

Mike : Compter jusqu’à quatre ! Lol Blague à part (quoi que compter jusqu’à quatre est vraiment important), plein de choses évidemment mais avant tout, posséder un bon sens du rythme (ça se travaille!), avoir une bonne connaissance de son corps et de sa psychomotricité et également être rigoureux pour bien appréhender le côté boucle, cyclique des rythmes à jouer. Enfin je dirais bien maîtriser l’espace temps, c’est à dire les espaces existants entre les différents types de notes ou de silences.

 

Quels exercices recommandez-vous de faire pour développer sa créativité en jouant de la batterie ?

Mike : Personnellement, je conseille toujours de travailler autant que faire se peut en musique. Que ce soit la technique ou autre, travailler sur des fonds musicaux, morceaux connus ou morceaux d’étude, cela vous aidera à donner un sens musical à ce que vous faites et donc vous permettra de développer votre âme de musicien et votre créativité globale. En plus, ce sera beaucoup plus ludique. N’oublions jamais, le plaisir doit toujours être le principal moteur en musique, tout cela doit ABSOLUMENT être fun !!! 

Julien : Ne pas se focaliser que sur l’instrument pour ne pas penser trop batteur, mais penser musicien. Également bien sur, jouer en groupe dès qu’on s’en sent capable. Écouter beaucoup de musique et de styles différents, essayer de ne pas s’ennuyer c’est à dire toujours aller chercher des méthodes ou des exos qui stimulent et globalement, être curieux !

 

Un grand merci à Mike Saccoman et Julien Besse qui nous a donné quelques informations sur leur activité de professeur de batterie. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur le site ludwigdrums.academy !

 

 

 

 

 

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Musique
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.