Architecture: Un domaine passionnant et rempli de responsabilités

Publié le 7 novembre 2019 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Un architecte est un professionnel qui aime concevoir et qui est spécialement formé et autorisé à travailler dans la planification et la conception de bâtiments. Les facettes du rôle d’un architecte sont aussi variées et fascinantes que son travail; C’est un expert qui dirige le processus de création d’espaces fonctionnels, la conception à la réalisation complète de ces étapes.

Harout OHANIAN est un père et un professionnel passionné par le monde de l’architecture. Titulaire du diplôme d’architecte et s’affirme en tant qu’architecte libéral. Il travaille aujourd’hui avec une collaboratrice (Stella MAGNAN) sensible aux besoins du maître d’ouvrage et très douée en design d’espace. Ces deux experts proposent une architecture sur mesure.

Exerçant un métier tant dans le neuf que dans la rénovation, notamment la réhabilitation, l’extension, la surélévation, Harout OHANIAN se spécialise également dans l’accompagnement de ses clients, dans l’analyse des risques, dans la conception du projet, dans l’organisation des travaux, etc.

Harout, pouvez-vous expliquer en quoi consiste votre métier ? Quels sont les bons et les mauvais côtés du métier? 

 

Mon métier d’architecte consiste, de prime abord, à conseiller les investisseurs et, de façon générale, les personnes qui veulent modifier leur environnement.

Le premier bon côté repose sur l’acquisition permanente de connaissances, car chaque sujet est traité au cas par cas. Je propose le « sur mesure »… Par conséquent, j’entre au cœur des besoins, envies, projections des demandeurs ;

Un autre bon côté : allier la créativité, l’intuition, l’artistique, la poétique à la technicité, l’économie, la législation, la rigueur constructive.

Encore un autre point : ce métier permet le mouvement constant (apprentissage non-stop) et par conséquent, apprend à remettre en question les outils, les méthodes, les différentes approches tant par rapport aux sites d’implantation qu’avec les relations humaines (clients, administrateurs, ingénieurs, artisans bâtisseurs).

À nouveau un bon côté : il est obligatoire d’avoir un casier judiciaire vierge (profession d’intérêt public). De fait, l’attitude et le comportement doivent être exemplaires et, par conséquent, disposent d’une forme de droiture, de respect, de civisme à l’égard de la société très saine. Eh oui !! Rappelons que le métier d’architecte est lié au droit d’urbanisme.

Le seul mauvais côté que je mets en exergue est tributaire au fonctionnement du métier. Donc forcément, propre à chacun. J’entends par là, l’aspect financier et économique de l’exercice de la profession. Je rappelle que le métier d’architecte demande beaucoup d’investissement et par ailleurs, très coûteux : assurances professionnelles, frais de gestion administrative de l’agence, matériel informatique, licences des logiciels, loyers, déplacements, … !! Je trouve que cet aspect économique demande une zen attitude au quotidien afin de demeurer positif, à voir le verre, non pas à moitié plein, mais TOUJOURS plein, de prendre le contre-pied s’il faut le faire, d’entretenir la souplesse nécessaire pour ne pas casser sous la pression économique et continuer d’œuvrer sereinement.

 

Quelles méthodes vous suivez pour mener à bien un travail? Comment vous faites pour surpasser les difficultés imposées par le métier? 

 

À vrai dire, j’applique des méthodes léguées par nos prédécesseurs. L’Ordre des Architectes, le Syndicat des Architectes, la Mutuelle des Architectes Français (et d’autres organisations) mettent à disposition des outils, des réunions, des formations pour améliorer les conditions d’exercice du métier. 

Ce contenu est plus que nécessaire, car le métier évolue sans cesse (lois, décrets, circulaires, Portés A Connaissance, politiques, technologies, méthodes constructives, responsabilités, etc.). 

J’utilise le plus possible ces outils afin de comprendre l’importance du devoir de conseil que l’architecte a vis-à-vis de son interlocuteur. Je les utilise également pour me faciliter la vie (évidemment !). 

Ce qui m’aide à surpasser les difficultés….. J’avoue que la richesse première provient des confrères (notamment mon ami Alexandros DELERNIAS) avec qui je collabore étroitement pour échanger sur les sujets d’étude, sur les conditions honoraires, les approches contractuelles, les différentes façons de penser, etc. J’échange sans cesse avec les professionnels du bâtiment qui sont dans d’autres corps de métier afin de mêler les méthodes. Après tout, nous œuvrons le même art : bâtir !!! C’est magnifique de traverser le temps… Autant le faire soigneusement et collectivement ! 

Parallèlement, pour surmonter les difficultés économiques, je participe activement dans les réseaux d’affaires. Il ne faut pas oublier qu’avant de faire de l’architecture, je dois faire fonctionner mon entreprise. Par conséquent, entrer les commandes et livrer les dossiers. Ce qui me permet de relativiser.

 

Quelle est la particularité de votre agence que vos clients apprécient? 

 

Mes idées sont toujours originales ! Évidemment !! Vu que je fais du sur mesure, les réponses varient intrinsèquement !

Fort d’une formation de graphiste de 5 ans (BT et BTS au lycée Marie Curie Marseille) avant d’aller en architecture (ENSA Luminy Marseille), je dessine beaucoup. J’ai la chance de mettre très facilement sur papier mes idées en quelques minutes. Naturellement, le dessin (à dessein) tend le bras, de mon esprit à celui de mon interlocuteur, pour guider les idées à bon port.

 

En plus de réaliser des espaces, j’interviens auprès des écoles pour transmettre la profession (selon moi et très modestement). C’est une richesse inimaginable pour l’esprit général : partage, solidarité, transmission, amour sont le cœur de l’humanité. J’estime détenir une connaissance et de fait, j’ai le choix de la garder pour moi ou de la diffuser. Vu qu’elle ne m’appartient pas, je la réinjecte dans le flux de la vie afin qu’elle continue son chemin et qu’elle pollinise d’autres bâtisseurs en herbe.

 

J’offre donc cette particularité : variétés d’idées, richesses d’échanges, souplesse d’esprit, d’écoute de l’autre, de partage de l’amour de l’art de bâtir, d’imaginer ce qui n’existe pas encore, diffuser le bonheur à travers des visions…. Bref, j’aime ce qu’il m’est donné à faire Ce métier est un véritable présent pour moi.

 

Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires pour être un bon architecte? Que conseillez-vous aux jeunes qui veulent apprendre le métier? 

 

Je pense qu’il faut aimer la minutie, affiner l’esprit pour être synthétique… vu le flot d’informations que ce métier nécessite d’ingurgiter, il faut garder le cap vers le but… être dans l’acceptation, car l’architecture n’appartient pas qu’aux architectes. Tout le monde a une idée. Il faut donc avoir le sens d’observation pour capter les énergies que le lieu appelle à concrétiser.

La patience !!! Oui, car un bâtiment ne pousse pas en un claquement de doigts. Le chemin vers l’excellence est long. Et puis, les dossiers sont de plus en plus techniques (les démarches administratives deviennent de plus en plus complexes). J’ai parfois un peu de peine quand je vois des personnes perdues dans ce brouillard administratif qui devient technicien.

J’aide volontiers pour dégrossir et aider à comprendre le contexte. « Donne un poisson à un homme, tu le nourris un jour. Apprends-lui la pêche, tu te nourris toute sa vie ».

Le message le plus important que je passe aux jeunes qui veulent apprendre un métier (et pas seulement celui d’architecte) c’est d’être soi-même. 

En étant sur son propre chemin, un individu est forcément à son écoute. Quoi qu’il entreprenne, il fera toujours ce qu’il faut qu’il fasse…. Et l’univers met toujours ce qui est bon pour soi.

 

Pour résumer : s’aimer et s’accepter

 

Un grand merci à Harout OHANIAN qui nous a donné quelques informations sur son activité en tant qu’architecte. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site www.www.architecte-aix-avignon.fr.

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Maison
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.