Apprendre à comprendre nos amis les animaux

Publié le 19 février 2020 par Pion Denise
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin

Omniprésent dans les ménages, nos amis les animaux sont parfois difficiles à comprendre. C’est pour cela qu’il peut être utile de faire appel à un comportementaliste pour apprendre à comprendre son animal et vivre en harmonie avec lui. Encore méconnu aujourd’hui, cette activité aide de nombreux propriétaires d’animaux à améliorer leur relation avec ces derniers.

Pour en apprendre davantage sur ce métier, nous nous sommes fait un plaisir d’interviewer Davy Tarlet qui est un spécialiste du comportement canin et félin entre autres. Il a ainsi créé Animal & vous le 1er Mars 2016 en proposant à la base de multiples services pour les particuliers. Aujourd’hui, il se concentre avant tout sur la résolution du comportement et de l’éducation canine.

Proposant toujours le magnétisme et les ateliers préventions auprès des écoles, associations et entreprises, il a également créé des formations sur internet pour toute personne possédant un chien et souhaitant avoir une relation épanouie avec lui.

Quel est votre domaine de compétence ?

L’étude, la compréhension et l’analyse des comportements des animaux domestiques dans leur environnement quotidien c’est-à-dire chez eux. J’accompagne aujourd’hui les propriétaires d’animaux à vivre une vie épanouie et harmonieuse avec leurs compagnons.

Quelles ont été vos motivations pour exercer ce métier ?

Ma motivation première pour exercer ce métier est, évidemment, la passion pour le monde animalier dans le but de rendre la relation Homme-Animal harmonieuse. Ma deuxième motivation est d’aider les propriétaires à comprendre la communication de leurs animaux pour vivre une vie épanouie avec leur chien ou leur chat. 

Je vois trop de familles qui, après avoir adoptées un animal, se sentent vite dépassées car elles n’ont pas pris le temps de comprendre et d’éduquer leur compagnon à 4 pattes. Adopter un animal n’est pas une chose anodine, c’est un réel engagement. Beaucoup de propriétaires finissent dépassés par leur chien qui détruit leur intérieur, qui n’est pas propre, qui saute sur tout ce qui bouge et qui arrivent parfois à avoir honte de leur comportement. Cela peut amener à des actes inqualifiables… La France est tristement championne du monde de l’abandon d’animaux, je suis donc là pour faciliter la relation Humain-Animal pour faire de ces partages de vies de véritables histoires d’amour et des relations harmonieuses et épanouies.

Enfin, je contribue à la protection animale, je suis partenaire de deux refuges à Velaine-en-Haye et Amance, tous 2 dans le 54.

Dävy, comment êtes-vous devenu comportementaliste animalier ? Qu’est ce qui a motivé votre reconversion professionnelle ?

Je me suis réorienté professionnellement il y a maintenant 4 ans après avoir travaillé en distribution, marketing et commerce. Des bouleversements successifs au niveau professionnel et personnel m’ont motivé à me réorienter vers un métier passion.

Passionné depuis ma plus tendre enfance par les animaux, le métier de comportementaliste s’est naturellement présenté à moi.

Après avoir suivi une formation d’éducateur canin et comportementaliste animalier dans une école renommée à Paris, j’ai travaillé bénévolement dans un refuge afin d’aider des chiens et chats avec un passé compliqué et engrangé de l’expérience avec des animaux parfois difficiles (agressivité, crainte, maltraitance, mauvaise socialisation…).

J’ai donc créé la méthode Animal & Vous en Mars 2016, pour répondre aux besoins de beaucoup de propriétaires d’animaux. Je prône l’éducation positive dans le respect de l’animal, sans aucune contrainte physique ni coercition.

Quels sont les équipements que vous utilisez en éducation canine ? Quels sont les rôles de ces outils ?

En éducation canine, j’utilise avant tout la pédagogie auprès des propriétaires. Je dis souvent que j’éduque l’humain avant le chien car sans connaissance et sans méthode on ne peut pas comprendre son chien. Personne n’a jamais conduit une voiture sans avoir le permis de conduire ! Ensuite, j’utilise un matériel adapté comme une laisse simple de 2 mètres, longueur minimale pour travailler correctement la marche en laisse détendue, un harnais anti-traction de marque Animalin et une longe. Elle me sert pour les exercices de rappel ou pour donner plus d’autonomie à l’animal en promenade. Ces outils sont adaptés pour un usage positif, sans aucune douleur pour l’animal.

Encore une fois, l’éducation positive est la seule adaptée aux besoins de l’animal et dans le respect de celui-ci.

En dehors de cela, j’utilise des renforçateurs selon ce que l’animal en face de moi préfère (caresses, jouets, balles, friandises…). La diversité et la connaissance de son chien sont la clé pour l’éduquer correctement. C’est en ce sens que j’interviens auprès de propriétaires parfois dépassés par le comportement de leur compagnon à 4 pattes. J’utilise également des jouets d’intelligence fait maison pour que cela soit accessible à tout le monde.

Je N’UTILISE JAMAIS les outils coercitifs et dangereux tels que les licols, colliers étrangleurs, à pointes, colliers électriques, etc.

Quelles sont les méthodes et astuces que vous conseillez pour comprendre son chien ?

Il y en a plein. Il faudrait un livre pour exposer tout cela. Je tiens à préciser qu’il est possible de comprendre et d’éduquer n’importe quel chien quel que soit son âge, sa taille, sa race ou encore son caractère.

Néanmoins, je préconise avant tout de répondre aux besoins de son chien. Outre les besoins primaires comme manger, boire, dormir, vivre sous un toit chaud, j’insiste sur la dépense physique et mentale. Deux points souvent négligés par les propriétaires par méconnaissance.

La dépense physique repose, comme son nom l’indique, sur le fait de dépenser physiquement son animal par les promenades quotidiennes (et obligatoires !), en laisse mais également détaché si le chien a un bon rappel. Il faut toujours détacher son chien dans les endroits sécurisés, sans route autour par exemple. Si le chien n’a pas un bon rappel, nous pouvons utiliser une longe allant de 10 à 20 mètres. Il faut s’adapter à l’âge, la race et les capacités physiques du chien. 30 minutes de dépenses physiques est un grand minimum et cela peut aller jusqu’à 2h (en une, deux ou trois fois par jour) pour un Husky Sibérien par exemple. Les sports canins tels que l’agility peuvent également être un bon moyen de dépenser son chien physiquement et également mentalement. Il s’agit de parcours à obstacles que le chien doit franchir.

La dépense mentale justement repose sur l’intelligence du chien. Il faut pouvoir lui donner l’occasion de l’utiliser là aussi quotidiennement. La dépense mentale du chien passe avant tout par l’odorat, le sens le plus performant chez lui. Il faut avant tout le laisser flairer au maximum en promenade, y compris les matières organiques s’il ne fait que les sentir. Ce n’est pas du tout répugnant pour eux mais plutôt porteur de messages de son propriétaire. Nous pouvons aussi les stimuler en les faisant rechercher des friandises cachées dans le jardin ou à la maison, avec des jouets d’intelligence, en le faisant manger avec des “casse-têtes” adaptés etc. Le chien est un animal qui peut très vite s’ennuyer et développer des comportements déviants comme la destruction, les aboiements, l’agressivité, la dépression, le stress, l’alopécie, le léchage compulsif… Ce sont des conséquences possibles s’il n’est pas assez dépensé physiquement ET mentalement, il est facile de corriger rapidement ces problèmes. Encore une fois, je ne blâme pas les propriétaires de chiens car ils n’ont pas la connaissance et la compréhension des agissements de leurs toutous. C’est en ça que la méthode Animal & Vous est utile.

Enfin, pour comprendre son chien, il est important de savoir décoder sa communication canine qui passe très largement par le langage corporel. 

Savez-vous par exemple que lorsqu’un chien baille de manière répétée, il cherche peut-être à vous apaiser ? Il y a tout un tas de signes d’apaisement : gestuelle globale du corps, des oreilles, des yeux, détournement de la tête, etc… qui permettent d’apaiser l’interlocuteur, qu’il s’agisse d’un chien, d’un chat, d’un humain et autres. Cela peut être aussi un moyen pour l’animal de s’auto-apaiser ou encore d’exprimer un état de stress.

Il y a ensuite une escalade vers les signes d’alerte : le chien fixe, reste figé, oreilles dressées, peut aboyer, grogner, montrer les crocs, etc… Ces signes sont uniquement de la communication. Ils sont souvent confondus avec de l’agressivité, cela est complètement faux. Un chien qui grogne et montre les crocs communique, il cherche sans doute à se sortir d’une situation inconfortable et stressante. Le réprimander pour cela risque de conduire à la morsure la prochaine fois : je grogne plus car je n’ai pas le droit, je passe donc à la morsure directement pour me faire comprendre, pas par méchanceté.

Qu’est-ce que le magnétisme pour animaux ? Dans quelles situations est-ce recommandé ?

Le magnétisme pour les animaux répond à la même logique que celui destiné aux êtres humains. Nous vivons dans un monde magnétique. Si la terre tourne sur un axe précis, c’est uniquement grâce au magnétisme. Il s’agit de se servir de cette énergie positive tout autour de nous pour aider à chasser les énergies négatives liées à une blessure physique ou psychologique.

Le magnétisme est donc adapté pour toutes les blessures physiques, les maladies et les traumatismes psychologiques.

Mes deux exemples les plus probants sont ceux-ci :

1/ Fenua, labrador de 6 ans en surpoids qui a subi une rupture des ligaments croisés. Avant de songer à l’opération chirurgicale très onéreuse, son humaine m’a confié Fenua en magnétisme. Résultat, elle a pu reposer la patte et gambader normalement sans passer par l’opération.

2/ Naya, petite chatte noire de 5 ans au moment des faits. Je l’ai adoptée quand elle avait 5 mois. Elle souffre d’une malformation rénale congénitale. Un de ses reins est atrophiés tandis que l’autre est hypertrophié. Elle est subitement devenue amorphe en fin 2016 alors qu’elle est très dynamique habituellement. Elle avait beaucoup de fièvre, ne mangeait plus, ne buvait plus… Les examens vétérinaires ont démontré que ses reins étaient remplis de calcaire, ne fonctionnaient plus et les taux de créatinine et d’urée étaient très haut, si haut que les analyses ne parvenaient pas à donner le taux car le taux maximal était dépassé. Ca fait beaucoup pour cette petite crevette de 2 kg. La seule alternative des vétérinaires était l’euthanasie car elle n’en réchapperait pas. Loin de me laisser abattre, je l’ai laissé hospitalisée afin de la réhydrater et j’ai pratiqué des séances quotidiennes de magnétisme pendant 3 semaines afin de l’aider à aller mieux. Résultat, elle a aujourd’hui 8 ans, vit normalement et a retrouvé tout son dynamisme. Elle est heureuse et épanouie à la maison, sans qu’aucune raison médicale à sa soudaine guérison m’ait pu être donné.

Un grand merci à Davy Tarlet qui nous a donné quelques informations sur son activité de comportementaliste. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur ses réseaux sociaux :

Son site internet : https://animaletvous.net/

Instagram : animal.et.vous

Facebook : Animal & Vous – éducation canine en positif

Youtube : Animal & Vous

Téléchargez votre guide offert : Accueillir un chien à la maison

Partager l'article:
Condividi su Facebook Condividi su Twitter Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin Condividi su Linkedin
Publié le par Pion Denise
Publié dans: Histoire de réussite
TAG:
Articles similaires:

Laveco e.U.

Entreprise de nettoyage
écrit par Elena.M le 12 Mars
François et son équipe, en plus d’être très serviable ont fourni un travail d’une qualité irréprochable…

Clara Gerthy

Nutritionniste à Toulon
écrit par Kathi.P le 14 décembre
Clara a su identifier mes problèmes et a pu me trouver des solutions adaptées…

DJ Hernandez

DJ à Rennes
écrit par Elvis.Z le 12 Avril
Musique très bien sélectionnée, Dj Hernandez a assuré une bonne ambiance tout au long de la soirée…

Tamara P

Traductrice à Marseille
écrit par Mateo.T le 7 Février
Elle travaille en détail et avec précision. Tout est livré dans les délais. Une personne appliquée…

Andrea Burgser

Photographie à Lyon
écrit par Anna.S le 15 Février
Andréa a su capturer les émotions et les moments clés de cette séance. Un travail d’un artiste…

Lacotec e.U

Peintre à Bordeaux
écrit par Antonio.M le 19 novembre
Peinture d’un immeuble ancien: chambre, cuisine, armoire, etc. compétent, fiable, rapide et ordonné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment fonctionne ProntoPro

Faire une demande
1

Faire une demande

Indiquez ce dont vous avez besoin en quelques clics.
Comparez les devis
2

Comparez les devis

En quelques heures, recevez jusqu'à 5 devis personnalisés.
Choisissez le professionnel
3

Choisissez le professionnel

Choisissez le professionnel le plus adapté à vos besoins après avoir comparé les devis et consulté les profils.